Essai de la nouvelle Renault Megane E-Tech Electric : une Renaulution en demi-teinte

Camille Pinet
Spécialiste automobile
22 mars 2022 à 10h00
70
Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Renault a pu longtemps s'enorgueillir de caracoler en tête des ventes d’électriques avec sa Zoé, mais le constructeur manquait cruellement de nouveautés à batteries. La nouvelle Mégane E-Tech Electric suscite de grandes attentes, d’autant plus que le modèle inaugure la nouvelle plateforme 100% électrique de l'alliance.

La gestion de Carlos Ghosn, à la tête de Renault entre 2005 et 2019, a fait couler beaucoup d’encre, mais Renault lui doit d’être entrée dans l'ère électrique bien avant les autres. Sa réussite fut certes discutable, sauf pour son modèle phare Zoé, lancé en 2012, qui a notamment profité du manque d’offre concurrente. Un joli succès qui a du mal à cacher l’immobilisme du Losange en mal de nouveautés électriques durant dix ans, si l’on excepte le cas de la Twingo, modèle de niche par excellence.

Malgré l’avalanche de communication dont elle fait l’objet, l’arrivée de la Mégane Electric apparaît donc un rien tardive si l’on considère que d’autres grand groupes européens comme PSA et Volkswagen ne cessent de compléter leur gamme électrique depuis trois ans. Il faut cependant reconnaître qu’en remplaçant un modèle thermique emblématique par une 100% électrique, la nouveauté frappe un grand coup. Elle inaugure la première plateforme dédiée de l’alliance, la CMF-EV, et adopte une architecture à moteur avant, ce qui la différencie de l’une de ses rivales, la Volkswagen ID.3. Rappelons que la batterie est déclinée en deux niveaux de capacité : 40 kWh et 60 kWh. C’est cette dernière version que nous avons pu essayer dans sa définition haut de gamme baptisée « Iconic ».  

Mégane E-Tech électrique
  • Système multimédia bien conçu
  • Dotation technologique complète
  • Chargeur 22 kWh disponible
  • Recharge rapide peu efficace
  • Consommation dans la moyenne, sans plus
  • Visibilité vers l’arrière catastrophique

Dans l’habitacle de la Mégane : Google aux commandes

Le premier contact avec la Mégane est bien sûr visuel, mais il est aussi sonore. Renault a en effet revu entièrement tous les bruits émis par la voiture, du son de fermeture à distance à celui de l’alerte de non-bouclage de ceinture. Ses concepteurs ont semble-t-il découvert que les passager et le conducteur n’avaient pas nécessairement besoin d’être punis par leur voiture. En remplacement des sons stridents et agressifs usuels, elle préfère donc un univers sonore plus doux et sophistiqué, qui continue cependant à jouer son rôle d’alerte. Une excellente initiative qui participe fortement à l’effet nouveauté produit par cette Megane, qui est encore plus saisissant lorsqu'on s’installe à la place du conducteur. C’est bien là que la Renaulution est la plus perceptible : la Megane abandonne les traditionnels compteurs sous casquette au profit de deux grands écrans de 12,3" pour l’instrumentation numérique et 12" pour l’écran central.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Par rapport aux double écrans qui font florès dans la production actuelle, Renault conserve une petite originalité en plaçant l’unité centrale en position verticale, orientée vers le conducteur. Le changement n’est pas que physique, il est aussi logiciel avec l’apparition d’un tout nouveau système multimédia. Contrairement à PSA, Renault n’a pas attendu que son système R-Link, pourtant encore très actuel, soit périmé avant de le remplacer. Il a choisi pour ce faire de s’associer avec la division automobile de Google pour réaliser l’interface multimédia basée sur le système Android bien connu des utilisateurs de smartphone.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Il en résulte une logique très facile à appréhender et des menus simples et graphiques, avec notamment un joli menu d’accueil. Tout n’est cependant pas parfait, puisque nous avons expérimenté à plusieurs reprises des déconnexions intempestives du Bluetooth de notre mobile pourtant doté de la dernière génération d’Android. Par ailleurs, l’utilisation de Google Maps pour la navigation impose de renoncer à certains services comme la signalisation des zones de danger. Il faut donc toujours passer par Android Auto et Waze pour s’offrir la meilleure qualité de guidage. On peine d’ailleurs à comprendre la réticence de Google à intégrer cette application qu’il possède dans ses services autos.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

L’instrumentation numérique est bien entendu configurable à volonté, la carte Google pouvant y être affichée à la place de classiques compteurs. Sur notre exemplaire doté de la finition « Iconic » haut de gamme, nous avons été impressionnés par la qualité de la finition qui, contrairement à ce qui se pratique chez d’autres constructeurs, ne profite pas du passage à l’électrique pour faiblir. Au contraire, la Megane Electric hausse le ton par rapport à la gamme thermique de Renault. L’apparence du cuir synthétique que revêt la planche de bord, les inserts en bois quadrillés, l’éclairage d’ambiance dynamique et le cuir véritable des sièges composent une ambiance résolument haut de gamme, qui renvoie la Volkswagen ID.3 au rang de voiture à bas coût.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Nous avons été un peu moins convaincus par les qualités pratiques de la Megane Electric. A trop vouloir lui donner une ligne élancée malgré sa faible longueur, ses concepteurs ont un peu trop rogné sur l’espace à la tête dévolu aux passagers arrière : les grands adultes touchent le plafond et souffrent d’un rayon aux genoux compté. C’est un vrai point faible par rapport à sa rivale désignée, la Volkswagen ID.3, qui propose une habitabilité remarquable à l’arrière. On apprécie que le coffre réserve un logement pour les câbles de recharge, mais son seuil de chargement apparaît élevé. Son volume de 389 litres VDA est satisfaisant mais on regrette que le petit bouton électrique qui permet de l’ouvrir soit si salissant et imperceptible dans l’obscurité d’un garage non éclairé. Enfin, la visibilité vers l’arrière est tout simplement catastrophique et ce n’est pas le rétroviseur caméra optionnel, dont le champ de vision apparaît peu naturel, qui corrige ce défaut. La ligne de caisse élevée de la Mégane et la visibilité périphérique qui en découle donnent d’ailleurs constamment l’impression au conducteur d’une voiture plus imposante qu’elle n’est réellement. C’est dommage pour une auto aussi compacte.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Le dynamisme de mise

La version 60 kWh de la Renault Mégane dispose de 218 ch et 300 Nm aux roues avant. Des valeurs de sportive qui se ressentent nettement au volant. Elle offre en effet des accélérations confortables avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,4 s. On apprécie cependant le dosage très fin de la pédale d’accélérateur, qui permet de démarrer avec une grande douceur, ce qui n’est pas toujours le cas des voitures électriques. Ces belles performances sont secondées par un châssis à la hauteur : aucune perte de motricité, pas plus que des effets de couples ne se font sentir. Très directe, la direction participe à la belle agilité de l’auto. Une vraie réussite pour cette traction qui se montre beaucoup plus sportive que la Mégane thermique.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Si elle propose un niveau de confort nettement supérieur à celui d’une Tesla Model 3, elle tourne le dos à la douceur qui caractérise son ancêtre thermique. Ce bilan est par ailleurs terni par le freinage, particulièrement difficile à doser tandis que la précharge hydraulique se montre étonnamment bruyante. On peut certes moduler la régénération grâce aux palettes au volant, ce qui s’avère très agréable notamment en ville, mais la réponse à la pédale reste à revoir entièrement. Pas de quoi cependant remettre en cause un agrément de conduite remarquable et une insonorisation d’excellent niveau, y compris sur autoroute.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Autonomie, recharge et consommation de la Renault Megane E-Tech Electric

Avec 60 kWh de capacité, la Renault Mégane annonce 450 km d’autonomie WLTP. Des chiffres très proches là encore de l’ID.3 58 kWh, qui annonce de son côté 425 km. Compte tenu de l’expérience accumulée de Renault en matière d’électrique, nous espérions beaucoup de cette nouvelle Mégane en matière de consommation, un domaine dans lequel les constructeurs restent très inégaux. Ne tournons pas autour du pot : elle offre des résultats corrects, mais qui ne représentent aucune rupture. Certes, en ville elle est capable de descendre jusqu’à 13 kWh/100 km et reste aux alentours de 17 kWh sur route. Néanmoins, elle dépasse les 22 kWh/100 km à 130 km/h sur autoroute. Des chiffres dans la moyenne de ce que proposent les constructeurs généralistes du moment, mais qui apparaissent nettement moins favorables que ceux de la Tesla Model 3, pourtant plus performante, plus lourde et dotée d’une batterie plus conséquente en version grande autonomie. On reste donc sur une autonomie réelle « utile » de 250 km entre chaque recharge sur autoroute, étant entendu qu’il n’est pas conseillé de se brancher batterie vide…

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Ce bilan mitigé se gâte nettement lorsque l’on aborde le sujet de la recharge. Nous n’avons pas été en mesure, compte tenu de la brièveté de notre essai, de réaliser un cycle complet, mais nous avons branché notre modèle à l’une des bornes Ionity 350 kW de Rosny sur Seine alors que la batterie était à 48% de charge et que nous étions les seuls à recharger. Jamais la puissance n’a dépassé les 54 kW, bien loin des 130 kW annoncés. Certes, il est rare que la puissance maxi soit atteinte au-dessus de 50% de charge mais ce résultat apparaît tout de même très décevant. Après 80%, la puissance tombait même à 38 kW, si bien qu’il nous a fallu 33 minutes pour récupérer 24,3 kW, soit un peu plus du tiers de la capacité de la batterie. Un résultat médiocre, corroboré par d’autres essais. Là encore, la Renault fait beaucoup moins bien que la Tesla Model 3, qui monte réellement jusqu’à 130 kW et ne retombe à 38 kW que passés les 90% selon nos relevés réalisés récemment.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

La Renault dispose tout de même en la matière d’un atout : son chargeur intégré de 22 kW sur les versions Optimum Charge, qui permet d’accéder à une puissance raisonnable de recharge en dehors des sentiers battus. Plus encore que d’autres voitures électriques, la Mégane n’est pas adaptée pour les longs trajets sur autoroute : il est plus indiqué de l’utiliser sur le réseau secondaire où sa consommation plus faible permettra finalement de rouler plus longtemps pour beaucoup moins cher.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Fiche technique Mégane E-Tech électrique

Performances et consommation

Puissance moteur
218 ch
Couple moteur
300 Nm
Nombre de moteurs
1
Vitesse maximale
160km/h
0 à 100 km/h
7,4s
Consommation (WLTP)
16.1 kWh

Batterie

Type de batterie
Lithium-ion (Li-Ion)
Autonomie (WLTP)
450km
Puissance batterie
60 kWh
Temps de charge (Borne 7,4 kW)
9h10 (0-100%)

Pneumatiques

Taille des roues avant
19in
Taille des roues arrière
19in
Largeur du pneu
225
Roues motrices
Avant

Équipement

Capteurs de distance au stationnement
Caméra
Sièges en cuir
En option
Sièges chauffant
En option
Volant chauffant
En option

Sécurité

Système détection de collision
Freinage automatique, Avertissement visuel/sonore, Surveillance du conducteur

Caractéristiques physiques et habitabilité

Catégorie de voiture
Berline compacte
Longueur
4,2m
Largeur
1,77m
Hauteur
1,61m
Empattement
2,69m
Poids à vide
1,636t
Nombre de places
5
Volume du coffre minimal
389l
Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Mégane E-Tech Electric : prix et équipements

La Mégane se positionne comme une berline compacte et, à voir ses tarifs, on comprend que le temps de la voiture électrique au prix d’une thermique n’est pas encore tout à fait advenu. La gamme démarre en effet à 35 200 € sans bonus pour le modèle EV40 de 130 ch, soit 7 050 € de plus qu’une Mégane thermique premier prix… dont le modèle d’accès de 115 ch a été supprimé. Mais cette version propose des capacités de recharge (seulement 7 kW et prise DC en option) et un équipement limités qui compromettent sa valeur de revente.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

A l’extrême inverse, notre version d’essai Iconic EV60 Optimum Charge apparaît difficile à recommander compte tenu de son prix de 47 400 €, qui fait automatiquement basculer le bonus écologique de 6 000 € à 2 000 €. C’est d’autant plus vrai que cette dotation se caractérise avant tout par ses éléments de décoration intérieurs et extérieurs : la finition intermédiaire Techno intègre en effet déjà tous les équipements fonctionnels désirables tels que le système « Open R Link » réalisé avec Google, la climatisation automatique, le chargeur à induction, les phares adaptatifs ou encore le sélecteur de modes de conduite.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Ceux qui optent pour la version « Optimum Charge », qui comprend le chargeur 22 kWh à 1 500 €, sont priés de détourner le regard du catalogue d’options puisque le tarif atteint 44 700 €. Impossible de profiter à la fois du chargeur et de la conduite semi-autonome, laquelle est facturée 1 300 €… 

Cependant, compte tenu de l’augmentation généralisée des prix des voitures consécutive à la pénurie, la Mégane se trouve finalement mieux placée qu’une Volkswagen ID.3, disponible à partir de 44 680 €, sans chargeur 22 kWh et moins bien équipée. Depuis que Tesla a lui aussi augmenté les prix de sa Model3, de toute façon indisponible jusqu’en 2023, la comparaison n’est, là non plus, plus vraiment possible tant que le bonus de 6 000 € sera en vigueur.

Renault Megane E-Tech Electric © Camille Pinet pour Clubic
Camille Pinet

Equipements :

  • Peinture métallisée : 600€
  • Caméra de recul : de série
  • Jantes Alliage : de série (20 pouces)
  • Entrée et démarrage sans clé : de série
  • Pack Augmented Vision et Advanced Driving Assist : 1 300€
  • Régulateur adaptatif : de série
  • Navigation : de série
  • Phares à LED : de série
  • Sellerie cuir : de série
  • Sièges électriques et massants : de série
  • Sièges et volant chauffants : de série


7

C’est surtout par son esthétique et son intérieur que la nouveauté s’affirme comme une « Renaulution », car sur le plan des performances électriques la Mégane Electric ne marque aucune rupture et apparaît même en deçà du marché en ce qui concerne la puissance de recharge rapide, réellement décevante. Mais son agrément de conduite remarquable et sa dotation technologique parfaitement au goût du jour lui permettent de rivaliser sans fard avec sa rivale désignée, la Volkswagen ID.3.  

Les plus

  • Système multimédia bien conçu
  • Dotation technologique complète
  • Chargeur 22 kWh disponible

Les moins

  • Recharge rapide peu efficace
  • Consommation dans la moyenne, sans plus
  • Visibilité vers l’arrière catastrophique

Rapport prix / prestation 6

Confort 8

Performances 8

Autonomie 6

Technos embarquées 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
70
34
JusKaLaMort
Le sujet de l’autonomie et de la recharge sont bien couverts dans votre test, merci. 250km sur autoroute avec la version la plus haute, que peu s’offriront. Tout est dit.
AtomosF
50k€ - 250km d’autonomie sur voie rapide. La Megane étant censée être une familiale accessible.
Frederic_Morin
Pour la puissance de recharge elle dépend en partie de la température de la batterie<br /> Une batterie en hiver est beaucoup plus longue à se remplir qu’en été<br /> Avez-vous planifié votre arrêt recharge via le planificateur intégré ? Savez vous si la voiture a bien préchauffé les batteries avant la recharge ?<br /> Cette problématique existe sur toutes les voitures électriques yc les Tesla
ypapanoel
Les parisiens dictent la forme et l’autonomie des véhicules dans le cahier des charges à priori… C’est dommage ils n’achètent pas de voitures<br /> La définition du cahier des charges devrait peut-être revenir aux vrais utilisateurs?
k43l
Non mais il va falloir se dire que les départ en voiture pour aller du nord au sud en 8h ou l’est à l’ouest c’est fini.<br /> Ou en tout cas pas comme actuellement.<br /> Faudra prendre le temps, ne pas se dire qu’on va rouler à 150kmh et prévoir des bonnes pauses.<br /> Bon l’adaptation du trajet en fonction des points de recharge reste un problème très français quand même !<br /> En tout cas cette voiture me donne envie surtout avec Google derrière qui révolutionne l’utilisation.
Voigt-Kampf
C’est moi ou elle fait de 3/4 avant vachement penser à la C5X ?
cpicchio
Design sympa. Clairement pas faite pour les longs trajets en voiture principale mais peut être une alternative aux citadines électriques pour les foyers aisés.
MqcdupouletBasquez
ça reste étonnamment cher pour une voiture qui sera donc exclusivement de ville
smover
Je trouve le test un peu biaisé. L’auteur compare la Megane à la Tesla Model 3 dans tout l’article, mais les deux voitures ne sont plus du tout dans la même gamme de prix. Alors oui la Model 3 consomme moins et charge plus vite, mais à quel prix ? Beaucoup plus cher depuis que la Model 3 s’est prise deux hausses de tarifs et n’a plus droit aux 6000€ de bonus…<br /> Et avec quelle disponibilité ? Aucune pour cette année !<br /> Donc j’ai du mal à voir l’intérêt de cette comparaison en l’état.<br /> La meilleure version actuellement de cette Mégane pour moi est en finition Techno et avec la batterie 60 Super Charge. Alors oui elle perd le chargement 22kw, mais elle reste sous les 45000€ et donc bénéficie de la prime des 6000 euros. A ce prix l’ID3 en offre beaucoup moins et chez Tesla il n’y a RIEN en face. Et on peut même prendre l’option pompe à chaleur pour mettre en condition la batterie l’hiver.<br /> Au quotidien ça donne une électrique très autonome et capable de partir pépère en week-end à 110km/h. Et avec une finition correcte, bien plus dans les standards VW… que l’ID3 Tout en présentant un système plus moderne et une ergonomie largement plus convaincante. Alors oui des grands adultes sont serrés à l’arrière et perso je le suis même un peu devant, mais rien de choquant non plus.<br /> Avec la prime de 6000 euros et vu l’équipement proposé cette Mégane a un bon rapport qualité prix vu le marché de l’électrique actuel. C’est une super citadine familiale, capable de voyager plus loin ponctuellement.<br /> En prenant par contre la version Iconic on a effectivement une voiture très chère, mais c’est pareil chez la concurrence.
smover
40k€ avec les aides déduites pour la techno en Super Charge qui dispose aussi de la batterie 60 et de la même autonomie.
MattS32
smover:<br /> mais les deux voitures ne sont plus du tout dans la même gamme de prix<br /> Et puis en dehors du prix, de toute façon ce sont deux voitures qui ne boxent pas du tout dans la même catégorie, la Megane est une compacte, presque une citadine (4m21, c’est 2cm de moins que le Captur 2 !), alors que la Tesla 3 est une paquebot de presque 4m70 (à peu près à mi-chemin entre un Grand Scenic 4 et un Espace V, plus long que les Espace IV en version standard…). Et elle fait aussi 8cm de plus en largeur.
Mel92
Je ne comprends pas le concept d’une nouvelle Renault avec une autonomie faible et une recharge déficiente. Elle ne permet pas de faire des trajets sur l’autoroute et est donc à réserver aux parcours urbains. Elle met longtemps à se recharger. C’est comme la Zoé en fait.<br /> Alors pourquoi ne pas avoir fait plutôt une Zoé 4 avec un peu plus d’autonomie et beaucoup moins chère ?
ld9474
Je partage. Au vu de cet essai, la Zoé a encore de l’avenir.
pecore
Je n’attend pas grand chose de Renault depuis longtemps mais tout de même, assez déçu que le pionnier français de la voiture électrique ne soit pas foutu de faire mieux que « mention passable ».
cpicchio
C’est la R5 et elle arrive en 2024 il me semble. L’enjeu n’est pas d’augmenter l’autonomie mais de baisser le prix ce qui me semble être une bonne idée pour une citadine.
cpicchio
Mention passable me semble un peu sévère car, s’il n’y a pas de rupture sur l’autonomie, elle fait quand même mieux que l’ID4 en rapport qualité / prix tout en étant du même niveau en terme d’autonomie / prestations.<br /> Il faudra surement s’attendre à des évolutions au fil des ans comme sur la zoé car la plateforme me semble au niveau des meilleures (habitabilité, logement des batteries, etc…).
Jouty
Ecran central mal (pas) mal intégré à la planche de bord, full tactile (même le réglage des sièges ?), semble-t-il pas la possibilité de naviguer hors tactile ?<br /> Voilà au moins 2 ou 3 arguments qui me hérisse le poil : le tactile en conduisant, trop dangereux pour moi, je passe mon chemin !
toug19
J’adore les gens qui critiquent les VE. Allez y restez en thermique et payez 100€ le plein. Si vous pouviez mettre un tuyaux entre votre pot d’échappement et votre habitacle. On a pas envie de renifler vos gaz.<br /> C’est sur que voyager en VE demande un peu d’adaptation. Certains en sont incapables. Non pas parce que ça leur est impossible techniquement. Beaucoup habitent une maison et ont de confortables salaires. Mais changer de fonctionnement est trop compliqué pour eux.<br /> Voici quelques règles simple du longs trajet en VE:<br /> on roule à 120 max sur les autoroutes, ça fait gagner du temps<br /> avec une Tesla, on recharge sur les superchargeurs, sinon chez Ionity, les autres réseaux sont merdiques.<br /> on prévoit le trajet un minimum à l’avance.<br /> L’hiver il faut faire en sorte que la batterie ne soit pas trop froide (on voit dans cet article ce que cela donne): stocker la voiture dans le garage, ou en plein soleil l’hiver. Certains modèles ont un pré-conditionnement de la batterie.<br /> Les vrais problème du VE est que les modèles permettant de faire de longs trajets sont relativement chers (30000€ neuf, 20000 d’occasion) et qu’ils n’y a pas assez de bornes en ville pour les habitants en appartement. Cependant de nouvelles lois permettent l’installation de moyen de charge dans les copropriétés. Encore une fois, cela demande une adaptation…
uss34
« Elle inaugure la première plateforme dédiée de l’alliance »<br /> Alliance avec un grand A sinon ça ne veut rien dire. L’Alliance étant la structure commune à plusieurs marques
Lepered
Sympa mais hors de prix. Je ne suis pas prêt d’arrêter de rouler en thermique, même d’occasion.
MattS32
Jouty:<br /> Ecran central mal (pas) mal intégré à la planche de bord, full tactile (même le réglage des sièges ?), semble-t-il pas la possibilité de naviguer hors tactile ?<br /> Il y a des boutons pour le réglage des sièges (visibles notamment sur la photo du siège passager). Il y a aussi une série de boutons sous l’écran tactile (si c’est comme sur les autre Renault de ces dernières années, ça commande le verrouillage, les feux de détresse, le chauffage des sièges, certains modes de conduite, le park assist, les caméras) et sur la gauche de la planche de bord, entre le volant et la porte (là encore, si c’est comme sur les modèles récents, ça commande le réglage des phares, le maintien dans la voie, le volant chauffant, la luminosité des écrans, le pare-brise chauffant).<br /> Par contre ils ont passé le réglage de la clim (et peut-être le désembuage, à moins qu’il ait été basculé sur un des boutons à la place d’une autre fonction) en tactile, ça c’est vraiment pas top. Perso j’appréciais en plus particulièrement le système de réglage à 3 molettes.
toast
Si si, elle peut tout à fait faire des trajets autoroutiers, mais pas de la même façon qu’une thermique.<br /> Mais vu le monde qu’on se prépare, on aura bientôt le choix entre faire un Paris-Marseille en 8 heures à 400 euros d’essence ou 12 heures en Megane-E à 100 euros d’électricité.
Urleur
Autonomie très faible (je vois mal une famille partir en vacance surtout pour un trajet long), coffre petit, prix astronomique, etc… beaucoup de etc, le verdict est la note de 3/10. Le thermique à de beaux jours encore devant lui.
syn80
Je n’en suis pas si sûr, y a-t-il une société ou marque déposée au nom de « Alliance » ? Il me semble que non et que le terme d’alliance est retenu pour désigner les participations croisées, sans qu’il n’y ait de société-mère.<br /> La formulation me semble donc correcte ( sinon il faudrait en outre supprimer l’article : « la première plateforme dédiée de Alliance » )
philouze
Tu as raison mais j’ai deux objections quand même :<br /> la charge lente est provoquée par la température actuelle a Paris, ce que semble ignorer le journaliste… seulement comment se fait il qu’en 2021 Renault n’ait pas équipé le système d’un chauffage batterie a 25° ? ce n’est quand même pas une Dacia Spring niveau Tarif<br /> les 22 sur autoroute sont dus au SCX, y’a pas moyen de faire un effort ?<br /> et finalement un truc qui moi me manque, le Frunk, pour les cables. Devoir vider son coffre pour accéder à ses cables c’est pas terrible.<br /> Non, toute l’expérience Renault qui a bien été capitalisée par les motoristes (ce nouveau moteur fait des miracles niveau efficience sans terres rares, la batterie la plus plate du marché aurait précisément du servir à obtenir le SCX le plus faible du marché ), est gachée par la team Design qui visiblement ne roule pas en VE… et en VE de la marque au dessus si possible, ce qui les ferait progresser.<br /> Oublier les jours froids pour la recharge, c’est pareil, au prix d’une résistance et d’un calculateur a 10 balles dans le circuit hydro des batteries, ça craint…<br /> Pour moi qui ait un Kia E-Niro 2020, j’y retrouve la même autonomie, la même vitesse de charge, la même absence de Frunk. J’en suis très satisfait, mais Renault est effectivement au niveau de KIa … d’il y a deux ans, pour une caisse dispo dans un an.
philouze
« Autonomie très faible (je vois mal une famille partir en vacance surtout pour un trajet long), » en fait cette famille roulerait à 110/120 au lieu de 130 et atteindrait facilement plus de 300 bornes entre deux charges.<br /> Ce qui est très long pour une famille équipée de 4 vessies standard et d’enfants qui remuent à l’arrière.<br /> Mieux, Elle ferait probablement une pause réglementaire toute les deux heures, donc bien avant la fin de la batterie, et en profiterait pour « biberonner » la batterie.<br /> Bien sûr ça n’est absolument jamais évoqué dans un article journalistique et je trouve ça curieux, et en 7 ans je ne suis toujours pas habitué à lire des articles critiques de VE par des gens qui ne roulent pas en VE au quotidien.
zoup01
philouze:<br /> une pause réglementaire toute les deux heures<br /> Faux, il n’existe aucun texte réglementaire relative aux temps de conduite de véhicules &lt; 3,5 tonnes
MattS32
philouze:<br /> Devoir vider son coffre pour accéder à ses cables c’est pas terrible.<br /> C’est vrai que c’est dommage de ne pas avoir prévu d’emplacement pour ça à l’avant (mais faut garder à l’esprit aussi que c’est une voiture très compacte, avec un grand habitacle par rapport à sa taille, donc y a peut-être pas la place à l’avant). Par contre rien n’empêche de remplir intelligemment son coffre et de poser le câble par-dessus les bagages quand on part pour un trajet sur lequel on prévoit de recharger en cours de route…<br /> zoup01:<br /> Faux, il n’existe aucun texte réglementaire relative aux temps de conduite de véhicules &lt; 3,5 tonnes<br /> Certes, ce n’est pas obligatoire. Mais au moins avec les VE ça évitera que des gens qui se croient surhumains et pas concernés par ce besoin physique et intellectuel de faire des pauses régulières roulent 10h non-stop
SlashDot2k19
Un véhicule qui se vendra dans le meilleur des cas aux flottes d’entreprise. Cher, autonomie faiblarde, recharge plutôt lente…<br /> Clairement pas l’héritière des précédente Megane
philouze
zoup01:<br /> Faux, il n’existe aucun texte réglementaire relative aux temps de conduite de véhicules<br /> Les textes réglementaires existent, c’est dans le code de la route, mais oui ils sont présentés comme une « recommandation » et ne donnent pas lieu ni à obligation ni contrainte (AMHO du fait que ce n’est pas contrôlable sans mouchard).<br /> Bien sûr, comme nous respectons tous le code nous suivons tous ces recommandations à la lettre
Palou
MattS32:<br /> Par contre rien n’empêche de remplir intelligemment son coffre et de poser le câble par-dessus les bagages<br /> câble qui bien sûr sera trempé s’il pleut voire peut-être qui aura baigné dans des excréments canins
MattS32
Perso pour la recharge publique, j’ai un câble en spirale qui ne traîne pas par terre du coup, et avec un étuis de rangement : https://www.amazon.fr/Câble-charge-spirale-type-phases/dp/B07H1K365M/ref=sr_1_7?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&amp;crid=1X4HW9B13KLDW&amp;keywords=type+2+spirale&amp;qid=1647963051&amp;sprefix=type+2+spiral%2Caps%2C204&amp;sr=8-7<br /> Accessoirement, faut pas oublier que sur un long trajet, généralement on va se brancher à des bornes rapides en connectique CCS2, et ces bornes ont TOUJOURS un câble captif. Donc c’est comme à la pompe à essence, où on n’a pas besoin de sortir un tuyau du coffre.
smover
La Mégane E-tech est quand même bien plus logeable que la Zoé ! C’est la taille au dessus en fait, mais oui ça reste une voiture pour le quotidien.<br /> Quand je regarde ma 5008 actuelle nous sommes rarement à 5 dedans et il n’y a vraiment qu’aux vacances d’été où je roule des centaines de kilomètres.<br /> Je louerai ou partirai différemment…<br /> Donc pour tout le reste du temps la mégane sera quasi parfaite, ne polluera pas comme ma thermique actuelle et sera beaucoup moins chère à recharger. Et avec la batterie 60 il est même envisageable de partir en week-end donc c’est cool.<br /> Je suis en train de voir pour faire installer ou non des panneaux solaires pour baisser les coûts de recharge mais ma maison est mal fichue pour ça (haute, toits en 3 parties trop petites…). Je n’ai probablement pas intérêt à le faire même si vu l’évolution des coûts de l’énergie c’est difficile de savoir quel serait le bon choix…
smover
J’espère que tu as raison sur la charge, je verrai bien. J’ai pris l’option pompe à chaleur, qui devrait être en standard…<br /> Perso je voulais une voiture française fabriquée en France, c’est important pour moi qui bosse dans une usine et qui sait à quel point c’est vital de les conserver chez nous (pour avoir des emplois locaux en masse mais aussi payer nos routes, nos hôpitaux, nos écoles, etc.).<br /> Cette Mégane coche les cases en plus d’avoir une belle gueule et un intérieur vraiment top, alors que je ne suis pas du tout Renault à la base. Et face au e-2008 elle risque de faire très mal à Peugeot.<br /> Concernant ta Kia les coréens sont avec les chinois les meilleurs aujourd’hui sur les batteries et ont de l’avance c’est sûr ! C’est bien sûr un excellent choix.
AtomosF
« Beaucoup habitent une maison »<br /> Non. Entre 40 et 50% de ne sont pas dans ce cas. Et ils vivent plutôt en centre ville, avec des revenus supérieurs à la moyenne (donc potentiellement les plus à même à acheter un VE, sauf qu’ils n’ont pas de prise). C’est statistique.<br /> Quant à la recharge hors domicile, on sait ce que ca donne : https://www.capital.fr/auto/dans-cette-agglomeration-recharger-son-vehicule-electrique-coute-plus-cher-que-faire-le-plein-lessence-1429584
MattS32
AtomosF:<br /> Quant à la recharge hors domicile, on sait ce que ca donne : https://www.capital.fr/auto/dans-cette-agglomeration-recharger-son-vehicule-electrique-coute-plus-cher-que-faire-le-plein-lessence-1429584<br /> Ou comment essayer de faire passer pour une généralité ce qui n’est qu’un cas particulier… Capital a pourtant bien pris la peine de dire dès le titre « dans CETTE agglomération ».<br /> En plus cet exemple est en parti biaisé : celui qui se plaint, c’est un propriétaire de PHEV, véhicule qui le plus souvent n’a qu’une charge très lente, à 3.7 kW, voire 2.3 (par exemple avec le mien, sur les bornes de la ville, si j’utilise le câble avec prise domestique il ne reconnait pas que c’est une prise renforcée, et il reste à 2.3 kW), donc forcément la tarification à la durée fait très mal… Mais si tu prends une voiture qui supporte la charge à 22 kW, avec leur exemple, à 3€ en heure pleine et 0.75€ en heure creuse, ça fait 14 cts/kWh en HP et 7 cts/kWh en HC (soit moins de 3€/100 km en HP, 1.50€ en HC)… C’est carrément moins cher que la recharge à domicile…<br /> Si je prends l’exemple de ma ville, c’est 25cts/kWh la nuit (20h-9h) moyennant un abonnement à 6€/mois (+1€/30min en journée, après 2h gratuites). Et 25cts/kWh presque toute la journée (de 4h30 à 1h30) et sans abonnement dans les parking relais, avec comme seule condition d’avoir un ticket de transport en commun (1€47) pour sortir. L’un d’eux est même accessible 24/24 pour 12€ par mois. C’est à peine plus cher que la recharge à domicile.<br /> Et sinon, c’est pas parce qu’on habite en ville qu’on stationne forcément en voirie. Il y a une part non négligeable des véhicules de citadins qui dorment dans des garages, des parkings collectifs ou des parkings publics. Ça fait 19 ans que j’habite en ville, je n’ai eu que 3 ans sans garage… et c’est parce que j’avais pas de voiture à l’époque.
toug19
Je suis d’accord que la facturation c’est la jungle, cependant j’arrive à tirer mon épingle du jeu:<br /> je charge 99% du temps chez moi. 9€ pour 400 km.<br /> sur autoroutes, j’ai pris l’abonnement Ionity, 13€ par mois, environ 20€ pour 400 km. Je prète mon badge comme ça je me fais parfois rembourser l’abonnement mensuel.<br /> Concernant, le fait que 40 à 50% des gens habitent en appartement. Oui, mais bon nombre de personne habitant en maison ne veulent pas changer de mode de fonctionnement. Il faut leur tenir la main. Et après on les retrouve à pleurer.<br /> Et je te répète, les syndic ne peuvent refuser l’installation d’un moyen de recharge domestique que pour de très bonne raison (danger…). Ce moyen peut être une simple prise standard. Cela suffit pour 90% des gens.
philouze
je ne pense pas que c’est un mauvais choix loin de là, elle est bourrée de qualités, je regrette simplement que toute l’avance n’ait pas été capitalisée, dans tous les domaines : vitesse de charge, SCX, autonomie.<br /> On est toujours dans une logique du compromis « juste en dessous des meilleurs, mais pour pas beaucoup moins cher », c’est très français, ça laisse ce sentiment mitigé.<br /> Par « principe » un matos français ne devrait pas se retrouver sous les perf ou aux mêmes perf qu’un matos coréen, pour le même prix voir plus cher (et kia classée cette année marque la plus fiable au monde, on a même pas l’excuse du matos low cost à la chinoise)
MattS32
philouze:<br /> Par « principe » un matos français ne devrait pas se retrouver sous les perf ou aux mêmes perf qu’un matos coréen, pour le même prix voir plus cher<br /> C’est justement à cause de principes comme ça que toute l’industrie française à foutu le camp…<br /> Salaire minimal horaire en Corée du Sud : 6.57€<br /> Salaire minimal horaire en France : 10.57€<br /> Alors bien sûr, y a pas que ça qui joue. Mais ça en fait partie. Du coup perso, j’accepte de payer plus cher un produit fabriqué en France qu’un équivalent étranger. Parce que les gens qui l’ont fabriqué ont été payés plus, parce que l’argent payé reste en France et va donc contribuer à l’économie française, etc…
philouze
C’est pourtant une erreur !<br /> La france, qui a un salaire minimal (légèrement) plus élevé que le minimal de Corée du Sud, devrait compenser par des charges moins élevées d’un coté, et un positionnement qualité/prix supérieur, pas inférieur.<br /> Si vos salaires sont plus élevés, vous devez monter la qualité ET vous devez robotiser plus, afin que le ratio Valeur Ajoutée sur cout salarial vous soit profitable.<br /> Devine qui robotise A MORT ? la Corée. Devine quel est le pays le plus mal robotisé de la bande : la France, largement derrière l’Italie !<br /> Vous ne devez pas , jamais, tenter la « médiocrité chère » parce que seuls quelques militants éclairés achèteront « moins bien mais plus cher mais c’est pour la cause ».<br /> Y’a un grave problème de vision éco dans ce pays, de « guidage », d’abandon du secrétariat au plan et tous ceux qui pouvaient précisément nous éviter ce genre d’impasse logique dans laquelle notre industrie s’est fourrée/fourvoyée
ypapanoel
je ne suis pas du genre à faire de la descente de post mais là… non<br /> « Allez y restez en thermique et payez 100€ le plein »<br /> c’est lié au prix du modèle énergétique + en France aux politiques gouvernementales : oui aujourd’hui. Mais demain? le pétrole ne baissera pas mais l’élec pourrait rattraper plus que tu ne le penses. Rappel : on ne dit plus TIPP mais TICPE… c’est pas par hasard. L’état ne se privera pas de sa vache à lait.<br /> « Si vous pouviez mettre un tuyaux entre votre pot d’échappement et votre habitacle. »<br /> tout dépend de la source d’énergie : quelle source d’énergie derrière. Ceci dit entre une voiture elec alimentée par un système thermique de type centrale, le rendement est meilleur. La dessus pas ok sur la façon de le dire, mais sur le fond je suis en phase.<br /> « Beaucoup habitent une maison et ont de confortables salaires »<br /> Commentaire qui n’engage que toi. cf post AtomosF… bref…<br /> « avec une Tesla, on recharge sur les superchargeurs, sinon chez Ionity, les autres réseaux sont merdiques. »<br /> Tu sembles savoir de quoi tu parles.<br /> …rappel : les véhicules Français ont 12ans d’age moyen. Donc ton affirmation : toujours aussi vraie demain?<br /> « on prévoit le trajet un minimum à l’avance. »<br /> Et si on est tous ensemble à prévoir le trajet en avance, on fait quoi? on prévoit des sacs de couchage le temps que tout le monde recharge? +Un douvet dans la poussette et des boules quiès pour les parents? (cf congés scolaires). ou des bornes « super VIP » chez Total, à prix fumés pour les riches pressés? Les autres feront la queue façon URSS?<br /> L’hiver il faut faire en sorte que la batterie ne soit pas trop froide […] stocker la voiture dans le garage, ou en plein soleil l’hiver.<br /> Je sais pas si tu habites en appart avec parking privatif, ou en appart sans place de pkg, ou en « maison avec confortable salaire » (et dans ce cas tu verras si ton garage est assez grand pour la voiture, ou si il contient ton bricolage… ou si il faut déplacer la voiture parce qu’il y a des arbres qui font de l’ombre… bref … curieux de voir la gestion qui va derrière)<br /> « pas assez de bornes en ville pour les habitants en appartement »<br /> ah ben tiens… celle là je suis d’accord. Et tu peux ajouter « modèle économique pour les structures en copropriété à définir ». Belles réunions de copro : "intel recharge plus que moi, je paye pour lui, c’est trop cher…). Remarque… ça change des problèmes habituels d’ascenseur et de respect des communs au moins…<br /> …bref au delà de ne pas être d’accord globalement, ce n’est pas tant le fond de ce que tu dis que je critique, mais le décalage entre vision et situation réelle : la voiture électrique elle aura de l’intérêt le jour où l’infrastructure y sera. Et on en est TRES loin.<br /> Nous la vendre en mode « on n’a rien compris, faut s’adapter… » mouais.<br /> on fait peut être pas non plus le même nombre de bornes par an
toug19
« Et si on est tous ensemble à prévoir le trajet en avance, on fait quoi? on prévoit des sacs de couchage le temps que tout le monde recharge? +Un douvet dans la poussette et des boules quiès pour les parents? (cf congés scolaires). ou des bornes « super VIP » chez Total, à prix fumés pour les riches pressés? Les autres feront la queue façon URSS? »<br /> Il n’y a que très peu de station service équipées pour le moment, et les charges sont longues. Demain recharger prendra 3 fois moins de temps et toutes les stations seront équipées.<br /> « L’hiver il faut faire en sorte que la batterie ne soit pas trop froide […] stocker la voiture dans le garage, ou en plein soleil l’hiver. » C’est une astuce pour les véhicules qui n’ont pas de réchauffement de la batterie, Certains l’ont, demain toutes en seront équipées.<br /> "Belles réunions de copro : « intel recharge plus que moi, je paye pour lui, c’est trop cher…) »<br /> Je n’ai pas dit que tout le monde payait. Chacun paie ses consommations. Ils y a plusieurs solutions pour ça.
MattS32
ypapanoel:<br /> Donc ton affirmation : toujours aussi vraie demain?<br /> Question qu’il faut aussi poser à propos des perpétuelles affirmations sur le manque de bornes et le temps de recharge…<br /> Aujourd’hui il y a peu de bornes, parce qu’il y a peu de VE. Tout comme quand les premières voitures sont arrivées, y avait pas tout de suite 40 000 pompes à essence couvrant l’intégralité du pays… Mais les réseaux de bornes vont se développer, et de plus en plus vite, avec la croissance de la part des VE et les politiques d’incitations, voire d’obligation (par exemple, obligation d’avoir un certain nombre de bornes sur tous les parkings neufs ou rénovés).<br /> ypapanoel:<br /> Et tu peux ajouter « modèle économique pour les structures en copropriété à définir ».<br /> Il existe déjà plusieurs modèles économiques pour ça.<br /> Pour les anciennes copro, la solution simple, c’est de recourir à un opérateur qui va gérer les bornes de la copro. Ça coûte rien à la copro, les proprios qui veulent une prise dans leur garage payent l’installation (de l’ordre de 500€ après déduction des aides) puis un abonnement forfaitaire et/ou en fonction de la consommation (perso je paie en théorie 20€/mois pour un forfait 500 kWh/an et 20cts/kWh en cas de dépassement, mais j’ai en pratique le syndic qui prend en charge 15€/mois dans le cadre d’un partenariat national avec l’opérateur, et l’abonnement baissera aussi de 5€/mois une fois qu’il y aura au moins 5 prises dans la copro, ce qui devrait arriver je pense d’ici 5 ans… voir moins si je me base sur le nombre de voisins qui viennent me poser des questions à propos de ça…), et y a aucun problème entre les copropriétaires.<br /> On peut aussi envisager qu’à relativement court terme la loi évoluera pour autoriser le sous-comptage et la refacturation des consommations sur le circuit de la copropriété, ce qui permettrait de se passer d’un opérateur tiers, en répartissant les charges d’électricité au prorata de la consommation de chacun. Techniquement, c’est déjà très simple à faire, et il existe des sous-compteurs extrêmement compacts : celui qui fait le comptage sur la prise de mon garage fait juste la taille d’un disjoncteur standard dans l’armoire électrique (et niveau coût, c’est 23€ en vente au détail…).<br /> Dans les copropriétés neuves, ça peut être encore plus simple : à la construction, on tire une ligne 32A depuis chaque logement vers la place de stationnement correspondante, et comme ça chacun charge sa voiture en étant directement facturé sur sa facture d’électricité individuelle (certaines copro le font aussi à postériori, mais c’est des travaux plus lourds et forcément plus coûteux que de passer par un opérateur tiers qui ne facturera rien à la copro).
tfpsly
MattS32:<br /> Tout comme quand les premières voitures sont arrivées, y avait pas tout de suite 40 000 pompes à essence couvrant l’intégralité du pays<br /> En un sens si, et c’est ce qui a fait que les véhicules thermiques se sont imposés et pas les véhicules électriques : ils pouvaient tourner à l’alcool de pharmacie.
smover
Je trouve que le débat est intéressant. Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que le réseau de recharge actuel est évidemment insuffisant pour le jour où chaque voiture neuve sera électrique. Mais comme on est loin de ce jour est-ce un réel problème pour les possesseurs actuels de véhicules électriques ? A la lecture de ceux qui en ont aujourd’hui ici je n’ai pas l’impression.<br /> Perso j’ai passé le cap et commandé ma Mégane électrique qui arrivera - si tout va bien- fin juillet. C’est un choix assumé, je sais que ça implique forcément des changement de comportements (certainement rouler à 110 sur autoroute par exemple), et j’aurai probablement à louer un véhicule plus gros pour les vacances d’été ou je prévoirai plus de temps pour les trajets. Je le sais, personne ne m’a « vendu » l’électrique ni ne m’oblige à en prendre une.<br /> A l’inverse j’aurai toute l’année une voiture qui :<br /> sera un plaisir chaque jour au volant, dynamique avec une fluidité géniale qui n’a rien à voir avec une thermique, même face à ma boîte auto 8 vitesses actuelle.<br /> idem sur les vibrations et le bruit face au trépidations au le bruit d’un moteur thermique (je n’ai pas une Lamborghini aujourd’hui donc le bruit de mon 180ch diesel Peugeot n’a aucun intérêt).<br /> n’émettra pas d’autres particules que celles des pneus et des freins, donc c’est un progrès même si c’est évidemment toujours trop.<br /> polluera moins la planète sur tout son cycle de vie qu’une thermique.<br /> coûtera peu cher à charger face à une thermique.<br /> me plaît !! Sans parler de motorisation, j’adore la belle gueule de cette Mégane, l’intérieur est super et vraiment nouvelle génération, simple et pratique, vraiment top et j’ai hâte de l’avoir ! Moi qui n’a jamais été très Renault c’est marrant.<br /> est en phase avec mes valeurs. C’est une voiture française fabriquée en France : ce n’est pas tous les jours qu’on fait un achat à 40000€ alors soutenir nos emplois et tout ce qui va avec (le job des voisins, les impôts des entreprises et des salariés qui payent notre sécu, nos écoles, nos retraites etc) est important pour moi, surtout dans ce monde qui se barre en live.<br /> Un peu de solidarité me paraît… vital <br /> La mienne :<br /> Mégane e-tech Techno EV60 Super Charge, option pompe à chaleur et pack Augmented Vision.<br /> La borne (22kw) et l’installation sont offertes, je la rechargerai probablement quasiment exclusivement à la maison.
MattS32
smover:<br /> n’émettra pas d’autres particules que celles des pneus et des freins, donc c’est un progrès même si c’est évidemment toujours trop.<br /> Et tu verras que sur le plan des freins, les émissions de particules vont être trèèèès fortement réduites. Mode B, et hop, tu n’utilises quasiment plus les freins, sauf entre 0 et 10 km/h.
smover
Ça c’est un point important, on accuse souvent les électriques de plus user les freins par principe alors qu’effectivement il semble que dans la pratique ce soit l’inverse.<br /> N’hesitez pas ceux qui ont des EV à partager vos bonnes pratiques, je suis évidemment preneur !!
MattS32
smover:<br /> Ça c’est un point important, on accuse souvent les électriques de plus user les freins par principe alors qu’effectivement il semble que dans la pratique ce soit l’inverse.<br /> Oui, ceux qui disent ça sont ceux qui ne tiennent compte que du poids, mais qui ne se sont jamais penchés sur le sujet et n’ont jamais conduit une VE ou une VH.<br /> On sait depuis les Prius qu’il y a une forte réduction de l’usure des freins, et même si les VE sont plus lourdes que les VH, ça reste le cas sur le VE, voire même encore mieux, car elles ont un frein moteur encore plus puissant, ce qui limite encore plus le recours aux freins.<br /> smover:<br /> N’hesitez pas ceux qui ont des EV à partager vos bonnes pratiques, je suis évidemment preneur !!<br /> C’est au final en grande partie les mêmes qu’avec une VT quand tu cherches à consommer le moins possible, et ça tient principalement en 1 mot : anticiper. Moins tu utilises le frein, plus tu iras loin. Pour profiter au maximum du freins moteur il faut rouler cool, laisser la voiture ralentir, plutôt que de rester à fond jusqu’au feu et de piler. Si t’anticipes bien, même une descente de col avec des épingles, ça peut se faire quasiment sans toucher aux freins.<br /> L’autre règle de base, mais tu l’as déjà dit plus haut, c’est que rouler un peu moins vite fait gagner pas mal en autonomie. Et sur un long trajet dépassant l’autonomie de la voiture, au final ça fait même gagner du temps.
smover
Merci à toi pour tes conseils !! Ça a l’air évident à lire, et ça sera surtout important de m’en rappeler quand la Mégane sera là. J’ai pris note
MattS32
T’inquiètes pas, tu t’en rappelleras bien, la souplesse et le silence de la conduite électrique sont une invitation à rouler en douceur <br /> Ah tiens, un autre truc, si tu fréquentes régulièrement des « zones de rencontre », ça peut être bien de prévoir un petit avertisseur sonore complémentaire (genre sonnette sans fil avec le bouton dans l’habitacle et la sonnette sous le capot) : les piétons qui marchent dans le même sens que la voiture ont tendance à ne pas l’entendre arriver et donc à rester en plein milieu de la voie… Et utiliser le klaxon dans ce cas, c’est un peu agressif.
Blackalf
Il me semblait que c’était devenu obligatoire pour les VE d’émettre un son à basse vitesse, ce ne serait pas encore acté ?
SlashDot2k19
Si c’est obligatoire depuis plusieurs années (2019)
MattS32
Si, et c’est le cas, c’est l’AVAS, obligatoire entre 0 et 20 km/h. Mais en pratique, avec ma voiture et « mes » piétons, c’est clairement insuffisant, surtout à très faible vitesse (10 km/h ou moins).
Blackalf
Ca ne m’étonne pas vraiment, déjà que ma voiture est assez silencieuse pour que des piétons qui ne sont pas très conscients de leur environnement ne l’entendent pas arriver à basse vitesse (moteur relativement silencieux et bva qui fait avancer la voiture sur un filet de gaz).<br /> J’en ai souvent vu sursauter lorsqu’ils se rendaient compte qu’une voiture était toute proche, sans danger pour eux bien sûr, ils étaient juste surpris et je faisais très attention puisque je voyais bien qu’ils n’avaient pas remarqué ma présence. ^^
MattS32
Voilà. D’où l’ajout du petit carillon pour les réveiller en douceur Parce que le klaxon c’est quand même très violent pour ça (et en plus, illégal, puisque en ville il ne doit être utilisé qu’en cas de danger), et en plus ça s’entend beaucoup plus loin, y compris à l’intérieur des bâtiments proches.<br /> Après l’idéal ça serait qu’un jour ils standardisent ça pour avoir une alerte sonore douce mais bien reconnaissable (comme les bus, qui dans ma ville sont tous équipés de deux alertes, le klaxon classique et une autre utilisée pour les piétons), parce que la sonnette de porte, ça marche pas non plus à tous les coups…
Shaepardz
Avec une thermique, j’arrive à la pompe à essence et je fais le plein point barre, pause ou pas, c’est plier en 5 min. La si j’arrive avec mon électrique (comme j’ai pu le voir pendant mes vacances sur une aire) et qu’il y a déjà tous les chargeurs de pris par des VE qui eux aussi viennent d’arrivés, comment fais-je ? J’attends deux heures que les gars ai finies leur charge, puis j’y vais deux heures aussi ? Et mes enfants dans la voiture, ils attendent 4 heures sur l’aire d’autoroute ? Arrêtez de rêver les gars, ce n’est pas viable quand on n’a pas que soit même à gérer.
Giani
Sur la myriade de tests que j’ai lu ou regardé vous êtes le seul à émettre autant de points négatifs, je vais me fier aux vrais spécialistes et passionnés.
Bombing_Basta
Les sacs ça existe.
Bombing_Basta
Accéder à ton lien sans cookie tracker coûte plus cher que 100 bornes en électrique.
EnLighter
J’achète français à chaque fois que je le peux mais vivant dans un milieu tropical, je suis obligé d’admettre qu’il y a une sacré différence de fiabilité entre les marques automobiles françaises ou allemandes et les marques asiatiques. Il n’y a que ces dernières qui ne tombent pas en panne facilement dans un environnement « hostile ».<br /> Donc vu les prix et performances annoncées, si je devais changer de suite de véhicule, je ne me tournerais pas vers cette Mégane car je ne vois pas d’avantage comparatif sérieux par rapport aux coréennes électriques.
Blackalf
Giani:<br /> Sur la myriade de tests que j’ai lu ou regardé vous êtes le seul à émettre autant de points négatifs, je vais me fier aux vrais spécialistes et passionnés.<br /> Parce que les « passionnés » sont bien souvent aveugles et sourds à ce qui ne va pas dans leur sens, ils ne sont pas objectifs parce qu’ils ne veulent voir que le positif. A l’inverse, les gens objectifs pèsent le pour et le contre et jaugent les inconvénients comme les avantages…en fonction de leur situation personnelle, bien entendu, parce qu’il n’y a aucun sens à croire à une solution universelle applicable à tout le monde.
cpicchio
« N’hesitez pas ceux qui ont des EV à partager vos bonnes pratiques, je suis évidemment preneur !! »<br /> Lors de la révision de mon Espace, la concession m’a prêtée une Zoé. Effectivement, avec le mode B, on ne freine quasiment plus et l’on s’adapte très vite à ce mode de conduite.<br /> Accessoirement, j’ai été enchanté par cet essai sur une journée. En citadine, l’électrique n’a que des avantages à l’usage.
ypapanoel
il faut savoir que les constructeurs justement ne construisent pas exactement les même voitures en fonction de la zone où ils le vendent : par exemple un véhicule vendu en asie du sud est prévu pour mieux résister à l’humidité (protection des câbles etc)<br /> De ton jugement je suppose que les constructeurs historiques de ces pays aux climats spécifiques ont encore une longueur d’avance sur les autres. ou peut être que des lots de voitures non adaptées sont vendus là bas.
smover
J’ai commandé la Mégane e-Tech et je trouve ce test un peu dur - surtout avec le titre de l’article qui est très négatif alors que le test l’est en fait moins - et pas toujours objectif dans ses comparaisons :<br /> avec la Model 3 sur l’autonomie alors que la Tesla coûte beaucoup plus cher,<br /> avec le choix de prendre une Megane Optimum Charge sans option plutôt qu’une Super Charge avec options pour ensuite la comparer avec l’ID.3 qui a tarif équivalent ne propose pas de charge 22Kw. Et reprocher à la Mégane son manque d’options… Celle que j’ai commandé a bien la batterie 60, en SuperCharge, et a les options qui vont bien notamment la caméra dans le rétro qui devrait résoudre le problème de visibilité arrière.<br /> Mais je ne viens pas sur Clubic pour lire des avis qui vont nécessairement dans mon sens, et j’apprécie cet esprit critique avec une vraie volonté d’être impartial. Je ne suis pas toujours d’accord mais je soutien la démarche !
EnLighter
Certaines marques construisent différemment en effet mais chez les grandes marques asiatiques, cela se limite souvent aux options et au design extérieur (avec une exception : les véhicules fabriqués par Toyota pour le marché africain, plus solide avec moins d’électronique). Honda par exemple fabrique les mêmes véhicules pour le monde entier et fait bien partie des plus fiables.<br /> Ma femme a une Yaris fabriquée en France et la seule panne jamais eu dessus était uniquement due à la batterie, en 8 ans d’existence. Il y a donc bien une conception plus sérieuse j’ai l’impression.
cooper
Ca laisse surtout à réfléchir. Renault propose la supercharge mais il y a 5000€ de différence entre le 1er moteur en simple charge et le second en surpercharge, et évidemment 6500€ si on veut recharger rapidement chez soit, sur autoroute ou en ville. Autant dire que si on prend l’autoroute 1 à 2 fois dans l’année, les 5000€ ne sont pas rentable.<br /> Et quand on voit que finalement les chiffres annoncés par Renault sont dur à tenir… On laisse tombé !
maxxi
Beaucoup de Renault bashing dans ce test, avec des méconnaissances technologiques sur les conditions de recharge d’un véhicule électrique. Avec une comparaison avec la Tesla Modèle 3 qui n’est pas du tout dans le même segment. Cela me rappelle les critiques assassinent sur la Zoé qui in fine a été longtemps le VE le plus vendu en Europe. On verra en 2023 comment se positionnera cette Mégane sur le marché.
ypapanoel
C’est peut être pour ça. Marques asiatiques.<br /> J’en suis à 3 Toyota d’affilée. Et chacune a fait 7 ans mini… et sans aucun souci. Juste à un moment véhicule âgé où la moindre pièce qui lâcherait commencerait à couter plus cher que la valeur de l’auto, donc on pense à remplacer. L’actuelle a 210000 bornes et toujours pas une panne ni même de changement de pièces hors consommable.<br /> Très satisfait.
Blackalf
J’ai vu récemment une news sur une Toyota Corolla de 1993 qui a parcouru 2 millions de km avec le moteur et la transmission d’origine. ^^<br /> Perso j’ai eu une Corolla 1998 remplacée à 10 ans parce que ma femme ne pouvait plus utiliser la pédale d’embrayage pour raison médicale, une Yaris 2 gardée plus de 8 ans, et une autre Corolla 1998 achetée pour aller au boulot (parce que j’en avais marre d’y aller à moto par tous les temps) et revendue quand j’ai cessé de travailler…elle avait alors 17 ans, 270.000 km et aucun souci d’aucune sorte. ^^
Laurent_Marandet
32A en monophasé, c’est bien pour certaines voitures, mais nul pour celles qui ont un chargeur 11 KW triphasé, elles ne peuvent utiliser que 3,6 Kw sur la borne 32A capable pourtant de délivrer du 7,2 Kw ! J’imagine mal tout le monde s’offrir des compteurs triphasés avec les frais que cela entraîne (équilibrage des phases difficile obligeant à prendre un abonnement supérieur pour ne pas disjoncter, prix des disjoncteurs et des différentiels en tri vs mono ,etc…).
MattS32
C’est vrai. Cela dit, au quotidien, même une recharge en 3.7 kW, c’est suffisant pour une très large majorité des gens. Ça redonne plus de 100 km d’autonomie en une nuit. Et si une fois de temps en temps on a besoin de charger beaucoup plus pendant la nuit, on peut exceptionnellement aller le faire sur une borne publique.<br /> Perso je recharge même à seulement 2.3 kW, parce que le wattmètre que j’ai mis sur la prise empêche le chargeur de détecter qu’il s’agit d’une prise renforcée supportant 3.7 kW.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un roadster électrique en approche chez Alfa Romeo !
Vision AMG : un concept de supersportive 100 % électrique signé Mercedes
Tesla veut casser l'ennui pendant la recharge en projetant des films courts à ses clients
Apple Music s'installe nativement à bord des voitures Audi
Elon Musk promet des Tesla 100 % autonomes dès l'été 2023
Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Haut de page