Hyundai et Kia investissent 100 millions d'euros dans le constructeur d'électriques Arrival

21 janvier 2020 à 10h45
0
Arrival Gen2.0
© Arrival

L'investissement réalisé conjointement par les deux géants sud-coréens, Hyundai et Kia, renforcera Arrival comme l'une des start-up les plus valorisées du Royaume-Uni. Les deux sociétés, qui constituent elles-mêmes le cinquième producteur mondial de véhicules électriques, viennent d'annoncer lui faire un apport de 100 millions d'euros.

Arrival, cette entreprise « licorne » qui compte se spécialiser dans les vans électriques, doit annoncer son premier véhicule cette année, avec une commercialisation débutant en 2021.

Un (gros) coup de pouce pour Arrival

L'investissement de 100 millions d'euros portera ainsi la valeur d'Arrival à plus de 3 milliards de dollars, d'après l'un de ses porte-paroles. Selon Youngcho Chi, le Directeur de développement de Hyundai, « cet investissement s'inscrit dans une stratégie d'innovation ouverte menée par Hyundai et Kia ». Arrival serait ainsi l'une des sociétés les plus valorisées, sinon la plus valorisée de son pays : le Royaume-Uni compte cinq start-up dont la valorisation est supérieure à 3 milliards de dollars. Fondée en 2015, Arrival a développé un véhicule au look futuriste devant faire office de navette. D'après la firme, celui-ci doit afficher une autonomie de l'ordre de 300 miles (environ 480 kilomètres).

Son credo est de concevoir des véhicules électriques dont les prix seraient voisins de ceux des véhicules thermiques. Arrival compte une équipe de 800 personnes présentes notamment aux États-Unis, en Russie, en Israël et en Allemagne. Elle compte aussi deux sites de production au Royaume-Uni, et a déjà annoncé son souhait de poursuivre son expansion à l'international. Dans un communiqué, elle a annoncé qu'elle travaillerait avec Hyundai et Kia pour développer toute une gamme d'autres véhicules électriques.


Le temps est aux véhicules de livraison électriques

Pour les deux géants, il s'agit de se faire une place sur un marché en pleine croissance : celui des véhicules de livraison électriques.

Les vans d'Arrival seront assemblés sur un châssis « en skateboard » similaire à celui utilisé par Rivian (ci-dessous), une entreprise soutenue par Ford et Amazon, et qui prévoit elle aussi la production de 100 000 véhicules de livraison électriques dès 2021. Volkswagen a aussi montré un design de ce type pour le stockage de ses batteries sur ses véhicules électriques. Dans le cas d'Arrival, la plateforme doit recevoir le moteur, les batteries et les autres composants du châssis.


rivian skateboard
La plate-forme de Rivian © Rivian Automotive

La société a affirmé que son prototype allait être testé par les services de livraison de DHL, de Royal Mail et d'UPS.

Source : CNN
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top