100% des voitures neuves vendues aux USA électriques d'ici 2035 ? Le pari de Mike Bloomberg

Michael Bloomberg
© Bloomberg Philanthropies

Candidat aux primaires du Parti démocrate pour les élections présidentielles américaines de 2020, le politicien et hommes d'affaires a dévoilé une partie de son programme sur les transports.

À 77 ans, Michael Bloomberg a connu une riche carrière, comme homme d'affaires en tant que fondateur du groupe financier à son nom, dont on connaît le média lui aussi éponyme, mais aussi comme politicien, lui qui aura occupé le poste de maire de New York durant près de 12 ans (2002-2013). Mais le Bostonien n'est pas rassasié et lorgne désormais sur la Maison-Blanche, actuellement occupée par Donald Trump. Le candidat à la primaire démocrate dévoile peu à peu ses idées pour l'Amérique. On y retrouve celle de faire des voitures électriques la norme d'ici 2035.

Rendre le véhicule électrique accessible au plus grand nombre

Michael Bloomberg a dévoilé, vendredi 17 janvier, son plan pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports aux États-Unis. Le démocrate veut que les véhicules électriques soient accessibles à un maximum d'Américains, même aux foyers à faibles revenus. Le candidat à la primaire a également fait part de son souhait d'améliorer l'accès aux transports en commun.


Dans le détail, Michael Bloomberg souhaite que d'ici 2035, toutes les voitures neuves américaines vendues soient des modèles électriques. Dans le plan du milliardaire, dont on estime la fortune à 56 milliards de dollars, on retrouve aussi une réduction de la pollution causée par le diesel en favorisant le développant de flottes de camions et de bus électriques. La construction de trains à grande vitesse est enfin évoquée.

Un programme destiné aux familles à faibles revenus

Crédité de 9 % des voix dans son camp lors d'un dernier sondage derrière les candidats Elizabeth Warren (14 %), Bernie Sanders (21 %) et Joe Biden (32 %), Bloomberg veut créer un programme baptisé Clean Cars for All (des voitures propres pour tous) visant à proposer des réductions sur les tarifs des véhicules électriques, obtenues grâce à l'échange de son ancien véhicule. Il pense aussi aux taxis, aux VTC et aux véhicules destinés au covoiturage, et voudrait contribuer à électrifier leurs flottes avant 2035.


Michael Bloomberg s'engage également, s'il devient le quarante-sixième président des États-Unis, à réduire les émissions de gaz à effet de serre américaines de 50 % d'ici 2030. Ce qui lui permet d'étendre le volet automobile à l'économie de façon plus globale, en favorisant le développement et la rénovation de bâtiments pour en faire des lieux plus protecteurs de l'environnement.

Source : Reuters
Modifié le 21/01/2020 à 08h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

CyberGhost VPN : une offre spéciale à mini prix à ne pas rater
PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Test OnePlus Watch : une première montre connectée abordable et endurante
Les Apple AirPods Pro à prix choc chez Amazon ce weekend !
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Nouveau shitcoin en vue ? Carole Baskin, la défenseuse des grands félins, lance sa crypto CAT
Le Mac mini avec puce M1 est en promotion avec un SSD de 256 Go ou 512 Go
Carte mémoire microSDXC SanDisk Extreme 512 Go à -50% !
Test du Xiaomi Mi 11 Ultra : le meilleur photophone du monde manque d’endurance
Telegram intègre directement un service de trading crypto (mais pour une seule cryptomonnaie)
Haut de page