100% des voitures neuves vendues aux USA électriques d'ici 2035 ? Le pari de Mike Bloomberg

21 janvier 2020 à 08h48
5
Michael Bloomberg
© Bloomberg Philanthropies

Candidat aux primaires du Parti démocrate pour les élections présidentielles américaines de 2020, le politicien et hommes d'affaires a dévoilé une partie de son programme sur les transports.

À 77 ans, Michael Bloomberg a connu une riche carrière, comme homme d'affaires en tant que fondateur du groupe financier à son nom, dont on connaît le média lui aussi éponyme, mais aussi comme politicien, lui qui aura occupé le poste de maire de New York durant près de 12 ans (2002-2013). Mais le Bostonien n'est pas rassasié et lorgne désormais sur la Maison-Blanche, actuellement occupée par Donald Trump. Le candidat à la primaire démocrate dévoile peu à peu ses idées pour l'Amérique. On y retrouve celle de faire des voitures électriques la norme d'ici 2035.

Rendre le véhicule électrique accessible au plus grand nombre

Michael Bloomberg a dévoilé, vendredi 17 janvier, son plan pour réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant des transports aux États-Unis. Le démocrate veut que les véhicules électriques soient accessibles à un maximum d'Américains, même aux foyers à faibles revenus. Le candidat à la primaire a également fait part de son souhait d'améliorer l'accès aux transports en commun.


Dans le détail, Michael Bloomberg souhaite que d'ici 2035, toutes les voitures neuves américaines vendues soient des modèles électriques. Dans le plan du milliardaire, dont on estime la fortune à 56 milliards de dollars, on retrouve aussi une réduction de la pollution causée par le diesel en favorisant le développant de flottes de camions et de bus électriques. La construction de trains à grande vitesse est enfin évoquée.

Un programme destiné aux familles à faibles revenus

Crédité de 9 % des voix dans son camp lors d'un dernier sondage derrière les candidats Elizabeth Warren (14 %), Bernie Sanders (21 %) et Joe Biden (32 %), Bloomberg veut créer un programme baptisé Clean Cars for All (des voitures propres pour tous) visant à proposer des réductions sur les tarifs des véhicules électriques, obtenues grâce à l'échange de son ancien véhicule. Il pense aussi aux taxis, aux VTC et aux véhicules destinés au covoiturage, et voudrait contribuer à électrifier leurs flottes avant 2035.


Michael Bloomberg s'engage également, s'il devient le quarante-sixième président des États-Unis, à réduire les émissions de gaz à effet de serre américaines de 50 % d'ici 2030. Ce qui lui permet d'étendre le volet automobile à l'économie de façon plus globale, en favorisant le développement et la rénovation de bâtiments pour en faire des lieux plus protecteurs de l'environnement.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Tognopop
D’ici 2030 il aura 87 et ne sera plus en politique voire plus de ce monde donc ces engagements ne valent rien.
rexxie
C’est un fieffé menteur et n’a aucune intention réelle en ce sens.
cirdan
Bon courage pour s’attaquer au mode de vie américain, un des plus polluant au monde. En tout cas il va pas être copain avec les Rednecks, eux ils préfèrent l’autre milliardaire.
Al_Jardine
Hé… Ya pas de raison… il faudrait tout de même pas que les New-Yorkais à « faibles revenus » se croient à l’abri dans leurs épaves thermiques vieilles de 25 ans… Grâce à ce bon Michael… ils se feront plumer comme les autres…
jaceneliot
Va falloir construire quelques centrales à énergie alors ^^ Parce que l’énergie que le pétrole fournit, faut la remplacer !
MisterGTO
T’inquiète pas pour ça, les américains ont des tonnes de défauts mais s’ils ont une réelle qualité, c’est d’être pragmatiques<br /> Sans oublier l’énorme potentiel éolien et solaire qu’ils ont<br /> S’ils décident de forcer le renouvelable, t’inquiète pas qu’ils sauront imposer ça au monde entier (ou presque) et nous on aura plus que les yeux pour pleurer alors qu’on aurait pu être en avance
jaceneliot
S’ils forcent un truc, j’espère que ça sera du nucléaire et pas ces énergies « nouvelles renouvelables ». Il a été montré qu’elles on coût en matériaux insurmontable à large échelle et que leur production intermitente non pilotable était un véritable problème. Une fois ajouté le prix du stockage, ça devient beaucoup trop cher et beaucoup trop avare en matériaux. Mieux vaut rester sur le nucléaire selon moi, bien plus fiable, pilotable et indépendant. Au passage on préserve nos mines de matériaux et nos paysages. J’habite en Suisse, et la consommation du pays pourrait être couverte par une seule centrale avec 5 réacteurs EPR. Sachant qu’on a moitié d’énergie hydraulique, il suffirait d’une pauvre centrale à 2-3 réacteurs à somme ridicule d’environ 10 milliards pour pouvoir à 100 % de nos besoins. En comparaison, il faudrait couvrir nos plaines d’éoliennes (pour rappel il faut un parc 4x plus important en production max pour compenser et il faut du stockage). En plus il faut relier chaque éolienne au réseau, ce qui coûte cher environnementalement et en argent. Je pense vraiment que l’avenir c’est :<br /> Réduction massive de la demande d’énergie.<br /> Construction de centrales à haut rendement et investissement dans les prochaines générations pouvant fonctionner avec du plutonium<br /> Construction massive de chaleur thermique (géothermie, pompe à chaleur et panneaux thermiques). Ca se sont de vraies énergies renouvelables, peu coûteuses et très efficace.<br /> Donc l’avenir sera selon moi : chaleur thermique et électricité nucléaire et hydraulique.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Électricité : la CRE propose une nouvelle hausse des tarifs réglementés
Huawei annonce les mises à jour vers EMUI 10, à commencer ce mois-ci avec le P30 et le Mate 20
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Lyon : bientôt 2000 places sur le parking robotisé de l'aéroport St Exupéry
Ecran PC Gamer Full HD à moins de 150€ grâce aux soldes Cdiscount !
Soldes 2020 : tout savoir des promos en cours chez Amazon et Cdiscount ce mardi
YouTube TV sur PlayStation 4, apparemment c'est pour très bientôt !
Dying Light 2 reporté à une date inconnue
SEGA lance une mystérieuse nouvelle campagne Sonic 2020
Tim Cook optimiste quant à une taxe GAFA internationale
Haut de page