Dacia prévoit de commercialiser ses crossover électriques à 15 000€ en Europe en 2020

13 décembre 2019 à 15h35
0
Renault Dacia City K-ZE
© Groupe Renault

La confirmation a été faite en octobre dernier : le K-ZE de Dacia sera bel et bien vendu en France. Si l'estimation du prix de ce crossover électrique était alors de 11 500 euros, une source jugée crédible par le site Autoevolution le situe désormais aux alentours de 15 000 euros.

Le site souligne aussi ce qui semble être la volonté du constructeur à commercialiser le Dacia K-ZE rapidement : le groupe souhaiterait en effet démarrer les ventes avant la fin de l'année prochaine.


Renault travaillerait dans l'urgence

Autoevolution se base sur les informations d'un site spécialisé allemand. D'après ce dernier, Renault travaillerait désormais dans l'urgence au déploiement de ses véhicules électriques en Europe.

Autoevolution dit aussi avoir appris du directeur de la section Commerce et Régions, Olivier Murguet, que le groupe cherchait un moyen de réduire considérablement les émissions moyennes de CO2 des véhicules de sa filiale, Dacia. Ce annonce serait liée aux amendes que les constructeurs automobiles encourent en cas de non respect des nouvelles normes européennes.

Si cela venait à se confirmer, le crossover « abordable » de Renault deviendrait un moyen pour le groupe d'échapper aux sanctions. Celui-ci devrait apparaître dans les salons automobiles en 2020 à un prix situé autour de 15 000 euros.

Derniers préparatifs avant un débarquement en Europe

Cette nouvelle urgence supposée entre néanmoins en contradiction avec les déclarations précédentes du P.-D.G. de Renault, Thierry Bolloré, qui affirmait prévoir une voiture électrique à moins de 10 000 euros en France... en 2025.

En Chine, le Dacia K-ZE a été lancé en septembre dernier. Il y a adopté le nom de son groupe, Renault K-ZE et y est disponible à un prix inférieur à ce que l'on attend pour l'Europe en 2020 : 66 800 yuans soit environs 8 550 euros.

Lors de son arrivée sur le Vieux continent, le crossover devrait conserver certaines de ses caractéristiques chinoises, en particulier sa batterie de 26,8 kWh. Son autonomie déjà annoncée de 250 km NEDC (Nouveau Cycle européen de Conduite) ne devrait donc pas évoluer. Il devrait en être de même de sa vitesse de pointe, qui doit s'établir autour de 105 km/h. Mais pour arriver sur notre continent, Renault va d'abord devoir réaliser d'importantes modifications sur le K-ZE, notamment en matière de sécurité.

Source : Autoevolution
Modifié le 13/12/2019 à 15h35
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top