Dacia prévoit de commercialiser ses crossover électriques à 15 000€ en Europe en 2020

13 décembre 2019 à 15h35
0
Renault Dacia City K-ZE
© Groupe Renault

La confirmation a été faite en octobre dernier : le K-ZE de Dacia sera bel et bien vendu en France. Si l'estimation du prix de ce crossover électrique était alors de 11 500 euros, une source jugée crédible par le site Autoevolution le situe désormais aux alentours de 15 000 euros.

Le site souligne aussi ce qui semble être la volonté du constructeur à commercialiser le Dacia K-ZE rapidement : le groupe souhaiterait en effet démarrer les ventes avant la fin de l'année prochaine.


Renault travaillerait dans l'urgence

Autoevolution se base sur les informations d'un site spécialisé allemand. D'après ce dernier, Renault travaillerait désormais dans l'urgence au déploiement de ses véhicules électriques en Europe.

Autoevolution dit aussi avoir appris du directeur de la section Commerce et Régions, Olivier Murguet, que le groupe cherchait un moyen de réduire considérablement les émissions moyennes de CO2 des véhicules de sa filiale, Dacia. Ce annonce serait liée aux amendes que les constructeurs automobiles encourent en cas de non respect des nouvelles normes européennes.

Si cela venait à se confirmer, le crossover « abordable » de Renault deviendrait un moyen pour le groupe d'échapper aux sanctions. Celui-ci devrait apparaître dans les salons automobiles en 2020 à un prix situé autour de 15 000 euros.

Derniers préparatifs avant un débarquement en Europe

Cette nouvelle urgence supposée entre néanmoins en contradiction avec les déclarations précédentes du P.-D.G. de Renault, Thierry Bolloré, qui affirmait prévoir une voiture électrique à moins de 10 000 euros en France... en 2025.

En Chine, le Dacia K-ZE a été lancé en septembre dernier. Il y a adopté le nom de son groupe, Renault K-ZE et y est disponible à un prix inférieur à ce que l'on attend pour l'Europe en 2020 : 66 800 yuans soit environs 8 550 euros.

Lors de son arrivée sur le Vieux continent, le crossover devrait conserver certaines de ses caractéristiques chinoises, en particulier sa batterie de 26,8 kWh. Son autonomie déjà annoncée de 250 km NEDC (Nouveau Cycle européen de Conduite) ne devrait donc pas évoluer. Il devrait en être de même de sa vitesse de pointe, qui doit s'établir autour de 105 km/h. Mais pour arriver sur notre continent, Renault va d'abord devoir réaliser d'importantes modifications sur le K-ZE, notamment en matière de sécurité.

Source : Autoevolution
Modifié le 13/12/2019 à 15h35
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top