Le constructeur Sono Motors cherche à rassembler 50 millions d'euros en un mois pour ne pas couler

03 décembre 2019 à 15h27
0
sono sion

Confrontée à des objectifs financiers trop ambitieux imposés par ses investisseurs privés, la jeune pousse munichoise Sono Motors a effectué un virage radical en se lançant dans une campagne de financement participatif de grande envergure : 50 millions d'euros en un mois.

Des objectifs très ambitieux, des ambitions tout aussi grandes : la start-up allemande Sono Motors s'est lancée dans une campagne de financement participatif expéditive pour récolter 50 millions d'euros en l'espace de trente jours. À l'heure d'écrire ces lignes, 3 388 141 euros composent d'ores et déjà la cagnotte, soit moins de 10 % de l'objectif initial. Mais comment la firme d'outre-Rhin en est-elle arrivée là ?


Visions opposées

Le trio fondateur Laurin Hahn, Jona Christians et Navina Pernsteiner a été confronté à la vision relativement opposée à la leur des investisseurs privés, avides de profits rapides et d'une croissance agressive. Une philosophie contradictoire à celle de la société, incapable de tenir un tel cap. D'où cette décision forte : s'éloigner des investisseurs et compter sur la communauté pour poursuivre cette aventure entrepreneuriale.

Sono Sion

Evidemment, en cas d'échec, le constructeur à l'origine de la Sion, une voiture électrique fonctionnant à l'énergie solaire, verrait son avenir s'assombrir. Et rien ne garantirait alors sa survie. Pour l'aider à sortir la tête de l'eau, trois formules de financement ont été mises en place : le don, la réservation d'une Sion (acompte de 500 euros, pré-commande à 25 000 euros), et le prêt avec intérêts, uniquement réservé aux citoyens allemands.


La patience est de mise

Côté investissement, 28 % des cinquante millions d'euros bénéficieront aux tests et au développement des composants, lorsque 24 % serviront aux tests et au développement du véhicule. Pour rappel, ce dernier s'équipe d'une batterie de 35 kWh lui conférant une autonomie de 250 kilomètres, et de cellules solaires lui permettant de récupérer jusqu'à 32 kilomètres par jour.

Si la campagne de financement se solde par un succès, les futurs propriétaires d'une Sion devront faire preuve de patience : la production ne débutera pas avant septembre 2021, et les livraisons interviendront début 2022.

Source : Electrek
Modifié le 03/12/2019 à 15h27
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top