Le constructeur Sono Motors cherche à rassembler 50 millions d'euros en un mois pour ne pas couler

Grégoire Huvelin
Expert automobile
03 décembre 2019 à 15h27
0
sono sion

Confrontée à des objectifs financiers trop ambitieux imposés par ses investisseurs privés, la jeune pousse munichoise Sono Motors a effectué un virage radical en se lançant dans une campagne de financement participatif de grande envergure : 50 millions d'euros en un mois.

Des objectifs très ambitieux, des ambitions tout aussi grandes : la start-up allemande Sono Motors s'est lancée dans une campagne de financement participatif expéditive pour récolter 50 millions d'euros en l'espace de trente jours. À l'heure d'écrire ces lignes, 3 388 141 euros composent d'ores et déjà la cagnotte, soit moins de 10 % de l'objectif initial. Mais comment la firme d'outre-Rhin en est-elle arrivée là ?


Visions opposées

Le trio fondateur Laurin Hahn, Jona Christians et Navina Pernsteiner a été confronté à la vision relativement opposée à la leur des investisseurs privés, avides de profits rapides et d'une croissance agressive. Une philosophie contradictoire à celle de la société, incapable de tenir un tel cap. D'où cette décision forte : s'éloigner des investisseurs et compter sur la communauté pour poursuivre cette aventure entrepreneuriale.

Sono Sion

Evidemment, en cas d'échec, le constructeur à l'origine de la Sion, une voiture électrique fonctionnant à l'énergie solaire, verrait son avenir s'assombrir. Et rien ne garantirait alors sa survie. Pour l'aider à sortir la tête de l'eau, trois formules de financement ont été mises en place : le don, la réservation d'une Sion (acompte de 500 euros, pré-commande à 25 000 euros), et le prêt avec intérêts, uniquement réservé aux citoyens allemands.


La patience est de mise

Côté investissement, 28 % des cinquante millions d'euros bénéficieront aux tests et au développement des composants, lorsque 24 % serviront aux tests et au développement du véhicule. Pour rappel, ce dernier s'équipe d'une batterie de 35 kWh lui conférant une autonomie de 250 kilomètres, et de cellules solaires lui permettant de récupérer jusqu'à 32 kilomètres par jour.

Si la campagne de financement se solde par un succès, les futurs propriétaires d'une Sion devront faire preuve de patience : la production ne débutera pas avant septembre 2021, et les livraisons interviendront début 2022.

Source : Electrek
Modifié le 03/12/2019 à 15h27
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top