Les ventes de véhicules hybrides en hausse en France mais le marché électrique reste timide

26 novembre 2019 à 15h44
0
voiture électrique_cropped_1030x895

Plus de 383 000 véhicules électrifiés ont été immatriculés en Europe sur les trois premiers trimestres de 2019. Bien que la France ait vu ses ventes croître largement cette année, ce n'est pas grâce à elle que les véhicules tout électriques et hybrides rechargeables ont atteint leur record.

Les véhicules électriques se placent en tête des ventes électrifiées dans l'Hexagone, où la Renault ZOE a fait forte impression, représentant à elle seule environ 40 % des ventes sur l'année 2019.

Des ventes d'électrique en hausse

Le marché de l'électrique semble plutôt bien se porter en France puisqu'en 2019, 48 567 véhicules électriques et plug-in hybrides ont été vendus, contre 34 075 sur l'ensemble de l'année 2018.

Du côté de l'électrique, on dénombre 34 759 ventes à des particuliers cette année, soit une hausse de 51 % par rapport à 2018 où 23 080 véhicules avaient été vendus. Les ventes d'hybrides rechargeables ont, selon l'Avere-France, augmenté de 26 % par rapport à 2018, passant de 10 995 véhicules vendus à 13 808 sur les trois premiers trimestres de cette année.

Dans le top 3 des véhicules électriques les plus appréciés, on retrouve la Renault ZOE en première position, suivie par la Nissan LEAF et la Tesla Model 3.

Du côté des hybrides rechargeables, le Mitsubishi Outlander arrive en tête, même si le Porsche Cayenne et le Kia Niro rencontrent un beau succès.

La tendance récente la plus marquante est tout de même à relever du côté du plug-in hybride, avec 118 % d'immatriculations en plus entre les mois d'octobre 2018 et octobre 2019.

Un marché électrique qui reste timide

Le marché de l'électrique ne bénéficie cependant que d'une croissance timide en France puisqu'il représentait 1,7 % des ventes totales de véhicules en 2018 et n'a augmenté que de 0,6 points, atteignant difficilement la barre des 2,3 % cette année.

Cette part de marché, bien qu'elle place la France dans la moyenne européenne, la laisse bien en dessous du marché norvégien, où l'électrique représente 50,8 % des ventes automobiles, loin devant les autres pays du Vieux Continent.

En Allemagne, l'électrique représente 2,5 % du marché. L'Espagne et l'Italie semblent en revanche à la traîne avec respectivement 1,2 % et 0,72 % de parts de marché.

En ce qui concerne la tendance globale du marché automobile, bien que les chiffres officiels de l'ACEA sur l'année 2019 complète ne soient pas encore disponibles, on peut souligner une chute des moteurs diesel, qui confirme la tendance des dernières années. Les modèles essence, eux, représentent encore plus de la moitié du marché, avec 56,7 % des parts en 2018.

Parts de marché
©ACEA


Source : InsideEV
Modifié le 26/11/2019 à 15h44
24
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top