L’Opel Corsa électrique dévoile désormais son intérieur

David Nogueira Contributeur
30 août 2019 à 12h36
0
Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

En juin dernier, le constructeur allemand présentait la version électrifiée de sa Corsa, mais son intérieur n'était pas encore accessible. Nous avons désormais pu découvrir l'habitacle de celle qui s'annonce comme une citadine électrique avec un bon potentiel.

Nous ne sommes plus qu'à quelques jours du salon de Francfort et c'est pourtant à Paris que le constructeur allemand Opel a décidé d'ouvrir les portes de sa nouvelle Corsa aux journalistes français. Révélée en juin dernier à l'occasion de la conférence de lancement - depuis laquelle nous vous présentions d'ailleurs la Corsa en vidéo - son habitacle et ses tarifs étaient encore inconnus. Ce mercredi 28 août a été l'occasion pour nous de découvrir ce qui se cache à bord de la première voiture 100% électrique d'Opel, qui débarquera en France dans le courant de l'année 2020.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Sobriété allemande

Extérieurement, la Corsa-e ne manque pas de caractère. Avec sa hauteur de toit abaissée de 48 mm, sa peinture qui peut être bicolore et ses lignes, qui lui donnent l'air d'être bien posée sur ses roues, le cocktail est plutôt réussi. À l'intérieur, en revanche, nous la trouvons beaucoup plus... Sage.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Si l'Opel Corsa-e utilise la même plateforme CMP (Common Modular Plateform) que ses cousines Peugeot e-208 et DS3 Crossback E-Tense, la philosophie, côté habitacle, est bien différente. Alors que DS joue de ses motifs « haute couture » et que Peugeot se laisse aller à l'intégration d'un écran virtuel 3D, Opel reste plus conservateur. Dommage ? L'avenir et, surtout, un prochain essai du véhicule, nous le diront.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Quoi qu'il en soit, le modèle, exposé pour nous, dispose d'une configuration multimédia avancée. Celle-ci fait notamment appel au système Multimedia Navi Pro dont l'écran de 10 pouces remplace l'écran 7 pouces du système Multimédia Navi « classique » proposé en série. La dalle de 25 cm de diagonale donc, semble plutôt de bonne qualité. À noter que sous la verrière de notre espace photo, elle capte beaucoup les reflets de la lumière lors de la prise des clichés. À l'œil en revanche, la lisibilité reste bonne.

Toujours selon nos impressions, nous trouvons l'écran plutôt bien placé sur la planche de bord. Là encore, il faudra le vérifier à l'usage, car on sait que certains constructeurs - dont Peugeot et DS d'ailleurs - ont désormais tendance à positionner les écrans plus en hauteur pour moins détourner le regard de la route.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Opel ne succombe pas au tout tactile et conserve six boutons ainsi que la molette de volume pour un accès direct aux fonctions de radio, navigation, téléphone, réglages du véhicule, application (compatible Android Auto et Car Play) et à la gestion de la batterie. En revanche comme on peut le constater sur les photos, si les inserts plastiques « noir piano » sont agréables à l'œil, ils retiennent très bien les traces de doigts. Prière de garder une chiffonnette dans la boîte à gants.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Entre les deux sièges, l'accoudoir central surplombe un vide-poche et deux portes-gobelets. On trouve ici, surtout, le sélecteur du mode de conduite qui permet de choisir entre un comportement économique, normal ou sport. Enfin, le sélecteur de vitesse reprend le même design que celui de ses cousines de chez PSA. Quand l'idée est bonne, pourquoi s'en priver ?

Vers le tout numérique

Derrière le volant, c'est cette fois-ci un écran de 7 pouces de diagonale qui affiche l'instrumentation. Là encore, la qualité paraît convenable, même si à l'heure des écrans de smartphones OLED, AMOLED et compagnie, on est quelque peu interpellé par le noir pas tout à fait noir, de celui-ci - attention, le rendu est là encore un peu amplifié par la photo.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

L'occasion de nous rappeler que nous sommes face à un véhicule qui veut démocratiser la voiture électrique, mais nous allons y revenir. Ce qu'on aime beaucoup sur cet écran, c'est qu'il laisse entrevoir l'affichage des informations pratiques. Vraisemblablement la cartographie GPS s'affiche en surimpression, juste en dessous du compteur de vitesse. Si le zoom est bien géré, cela pourrait être pratique à l'usage, à défaut de disposer d'un système d'affichage tête haute. En revanche, l'écran rectangulaire de 18 cm de diagonale est bordé de deux caches noirs, mais qui finiront sans doute par se faire oublier. D'autant plus que ceux-ci devraient disparaître sur les versions de la Corsa qui intégreront un compteur analogique classique.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Opel propose en option un chargeur à induction pour refaire le plein de son mobile compatible sans avoir à passer par une prise USB. À noter d'ailleurs que cette Corsa peut disposer de trois prises : une à l'avant et deux à l'arrière.

Opel Corsa-e
Crédits : David Nogueira pour Clubic

Enfin, le volant regroupe tous les boutons qui permettront d'utiliser les technologies de sécurité et d'aide à la conduite d'Opel, tels que le limiteur et le régulateur de vitesse adaptatifs.

Les tarifs et équipements

C'est sans surprise que le prix d'entrée de cette Corsa-e se positionne en dessous de celui de la Peugeot e-208, puisqu'on parle d'ici d'une gamme commençant avec l'Opel Corsa E « Selection » à 29 900 euros contre 32 100 euros pour « la lionne ». À plateforme identique, cette différence de prix pourrait conférer un avantage à la Corsa, d'autant plus que sa dotation en série est plutôt intéressante. Rappelons à ce titre que ces deux modèles sont dotés d'un moteur 100 kW (équivalent 136 chevaux) et d'une capacité de batterie de 50 kWh, ce qui permet cependant à la Corsa de prétendre à 330 km d'autonomie, contre 340 km pour la e-208.

La Corsa-e se décline aussi en version « Edition » à 30 650 euros et Corsa-e « First Edition » à 33 250 euros. C'est notamment sur cette dernière que sont proposées en série la peinture bi-ton et les jantes alliages 17 pouces. Selon nous, les versions « Edition » et « First Edition » sont celles qu'il faudra privilégier, car les seules susceptibles d'accéder au chargeur triphasé qui permettra de passer sur une puissance de charge de 11 kW sur borne contre 7 kW en monophasé. Rappelons que la Corsa-e est compatible avec les charges sur des bornes à courant continu dont la puissance de 100 kW permet de recharger 80% en 30 minutes.

Il est d'ores et déjà possible de passer commande d'une Opel Corsa-e mais les premiers exemplaires ne devraient être livrés qu'au printemps 2020.
Modifié le 30/08/2019 à 21h37
9 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top