Honda e : tout ce que l’on sait de l’électrique néo-rétro signée Honda

27 juin 2019 à 11h50
0
Honda e Prototype

Attendue pour l'année 2020, la Honda e se distingue des autres voitures électriques par son style néo-rétro totalement assumé par le constructeur japonais. Une citadine au look original, donc, et dont les performances la cantonneront à un usage exclusivement urbain. Que sait-on à son sujet, à au moins six mois de sa sortie ? Clubic fait le point.

Autrefois baptisé « Honda e Prototype », la voiture électrique phare de la firme du Pays du soleil levant Honda, pour la première fois présentée sous forme de concept au Salon de Francfort 2017, a depuis été renommée plus sobrement « Honda e ». Un changement de nom qui marque une nouvelle étape dans son processus développement, puisque le véhicule en question quitte le statut de prototype pour devenir un véritable produit prêt à débarquer sur le marché au cours de l'année 2020. L'occasion pour elle de parcourir les grands événements automobiles internationaux, à l'image du salon de Genève en mars 2019.

Design extérieur : du néo et du rétro

C'est définitivement ce qu'il y a de plus marquant au premier coup d'œil : le look néo-rétro de la Honda e, longue de 3,90 m, selon Auto Plus. Son style vintage marqué par une calandre allongée et des phares ronds comme un ballon, le tout combiné à une forme cubique, tranchent définitivement avec les styles plus traditionnels observés sur ses concurrentes électriques.

Honda e Prototype

21e siècle oblige, la technologie a logiquement frappé à la porte de la Honda e : en témoignent les caméras extérieures situées en lieu et place des rétroviseurs à glace classiques. Des poignées de portes affleurantes s'invitent à la fête, ainsi qu'une prise de recharge nichée sous le capot avant.

Design intérieur : simple, mais efficace

L'intérieur de cette citadine électrique se veut très sobre : le bois et le textile composent la majeure partie de l'espace, créant une atmosphère certes cosy, mais loin d'être premium. Les images capturées par les rétro-caméras sont quant à elles diffusées sur des écrans situés de part et d'autre de l'habitacle avant.

Honda e Prototype

Toujours dans le registre des technologies, la Honda e se dote de trois écrans de bord sur lesquels nous reviendrons un poil plus tard, mais qui, de part leur taille, font de cette voiture zéro émission un véritable objet technologique de notre époque. Pour le reste, le produit embarque tout ce qu'il y a plus de classique pour un quatre-roues.

Performances et autonomie : la ville, et rien que la ville

Employé plus tôt dans cet article, le terme « citadine » résume à lui tout seul l'utilisation finale de la Honda e : uniquement en agglomération urbaine et dans ses alentours, de toute évidence. Son autonomie de 200 kilomètres - batterie lithium-ion de 35,5 kWh - ne lui offre pas un rayon d'action suffisant pour traverser la France de long en large. Bien que des trajets moyens soient envisageables, à condition de passer par la case recharge au moins une, voire deux fois.

Dans un nouveau document officiel publié début juillet 2019, le groupe a apporté de nouveaux éléments de réponse sur la puissance de son moteur : 150 chevaux (110 kW), pour un imposant couple de 300 Nm. A titre de comparaison, la Peugeot e-208 bénéficie d'un moteur de 135 chevaux (100 kW) pour un couple de 260 Nm, lorsque la Renault ZOE 2019 se dote d'un moteur identité à sa meilleure ennemi, pour un couple légèrement plus faible, 245 Nm. Sur le papier, la Honda e n'a rien a envier à ses futures concurrentes.

Honda e Prototype

Pour ce qui est de l'accélération et de la vitesse de pointe, il faudra repasser. La firme asiatique n'a pas encore communiqué dessus, et ce malgré l'ouverture des précommandes.

Enfin, sachez que la batterie est compatible avec un chargeur à courant alternatif de Type 2 et une charge rapide en courant continue CCS2, capable de lui redonner 80 % de son énergie en 30 minutes seulement.

Plateforme et fonctionnalités : mais encore ?

Le groupe Honda a profité du mois de juin 2019 pour en dévoiler un peu plus sur sa plateforme dédiée. De ce fait, la batterie de l'Honda e a été placée de la manière suivante : centrale et basse au sein du châssis, et ce pour assurer une répartition de poids équilibrée et un centre de gravité relativement bas lui aussi.

Honda e

Parce que fabriqués en aluminium forgé, les éléments de suspension réduisent le poids du véhicule et améliorent ses performances. Pour son créateur, la Honda e affiche une stabilité très bonne, mais surtout une conduite à la fois agile et manœuvrable, grâce, notamment, à un rayon de braquage de 4,3 mètres et un centre de gravité situé à hauteur de 50 centimes du sol. Un discours marketing à confronter bien évidemment avec des tests grandeur nature.

Honda e Prototype

La compagnie reste cependant discrète quant aux fonctionnalités de son produit : à peine sait-on que les trois écrans de bord sont propulsés par un système d'info-divertissement, lequel délivre toute une série d'informations au conducteur. Les aides à la conduite - s'il y en a -, n'ont jamais fait l'objet de communiqué.

Egalement au programme : une commande à pédale unique (Single Pedal Control), qui permet au conducteur d'accélérer et de décélérer au moyen de la seule pédale d'accélérateur : « En appuyant sur la pédale d'accélérateur, la voiture prend de la vitesse, mais en la relâchant, le freinage par régénération est automatiquement activé et ralentit le véhicule », précise la marque. Sans oublier un « Sport Mode  »censé améliorer les performances du véhicule au moment d'une accélération plus rapide.

Prix, disponibilité et coloris : un mystère à moitié résolu

Il aura fallu attendre le mois de mai 2019 pour découvrir les coloris de l'Honda e, au nombre de cinq : acier moderne métallisé, jaune électrique, blanc platine métallisé, bleu cristal métallisé et noir cristal métallisé. Autant d'informations secondaires publiées pour nous faire patienter, car le prix final de la voiture électrique n'a toujours pas été divulgué.

Honda e

Disponible en précommande depuis un peu plus d'un mois, le véhicule s'échange contre un acompte de 800 euros. Le client prendra connaissance de la grille tarifaire définitive d'ici quelques mois, avec, au bout du compte, une belle ou une mauvaise surprise. Les livraisons sont quant à elles attendues pour l'année 2020.

Les Soldes d'Été c'est maintenant ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos High-Tech avec Clubic.

Découvrez tous nos bons plans

Modifié le 03/07/2019 à 11h58
9
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top