Dyson aspire à accélérer sur les voitures électriques

Par
Le 01 septembre 2018
 0
electric cars

Dyson va largement agrandir l'une de ses usines afin d'en doubler la capacité d'accueil et accélérer ses recherches concernant sa future voiture électrique.

Agrandissement d'une usine Dyson

Il y peu, James Dyson, inventeur milliardaire des aspirateurs du même nom, a annoncé sa volonté d'investir 200 millions de livres Sterling dans son usine de Wiltshire, afin de pouvoir y accueillir plus de 2 000 travailleurs supplémentaires destinés à accélérer les recherches, mais également les capacités d'essai de ses futurs véhicules électriques.

D'après le quotidien d'information Britannique, The Guardian, cette somme d'argent serait également vouée à être dépensée afin de faire construire près de 20 km de piste, dont des portions à grande vitesse, des collines, mais également différents sentiers afin de mettre les futures voitures électriques du constructeur à l'épreuve. Le journal rapporte également que la construction d'un centre sportif, d'un café, ainsi que d'un espace récréatif serait prévu.

Dyson sur tous les fronts

A l'heure actuelle, l'usine Dyson située dans le comté de Wiltshire, au Sud-Ouest de l'Angleterre, ne compterait que 300 à 400 travailleurs. Cependant, suite aux agrandissements prévus par son dirigeant, le site de 45 000 m² devrait être capable d'accueillir plus de 2 000 salariés. De quoi mettre un sacré coup de boost aux recherches et essais de l'entreprise Britannique, dans le secteur de la voiture électrique.

james dyson

Les premières voitures électriques Dyson sont prévues aux alentours de l'année 2020. Et bien que l'entreprise conçoive et développe la plupart de ses produits au Royaume-Uni, leur construction est le plus souvent laissée à des pays moins chers, tels que Singapour ou d'autres nations de l'Extrême-Orient.

Cependant, si le fait de faire construire ses produits ailleurs qu'en Angleterre peut être mal perçu par certains, il est tout de même bon de rappeler que Dyson a toujours été un fervent défenseur du Brexit et que malgré les conditions économiques difficiles auxquelles doivent faire face les entreprises Britanniques depuis la sortie du pays de l'Union Européenne, Dyson continue de faire travailler plus de 4 800 personnes dans son pays d'origine, et environ 7 000 autres dans le monde.

Modifié le 31/08/2018 à 16h29
scroll top