PeerTube, l'alternative pair-à-pair à YouTube, passe la deuxième

12 novembre 2019 à 17h47
5
PeerTube v2
© PeerTube

Framasoft a annoncé le lancement de la deuxième version de son logiciel d'hébergement vidéo, PeerTube. Avec cette nouvelle édition, l'éditeur entend apporter de nouvelles fonctionnalités, de sorte à pouvoir se rapprocher petit à petit de la plateforme de Google, tout en préservant son modèle vertueux.

Il y a un peu plus d'un an, Framasoft, association promouvant le logiciel libre, lançait sa plateforme PeerTube, présentée comme une alternative à YouTube plus respectueuse de la vie privée des utilisateurs. Et l'aventure est loin d'être terminée pour le programme open source.

Un modèle fédératif

Concrètement, PeerTube est un logiciel à installer sur un serveur, qui permet d'héberger du contenu vidéo. Son modèle diffère de celui de la plateforme de Google sur de nombreux aspects.

Premièrement, son hébergement ne repose pas sur une multitude de serveurs, s'affranchissant ainsi des coûts liés à une telle infrastructure. Au contraire, chaque instance installée par un administrateur aboutit à la création d'un petit hébergeur de vidéos. Ces unités peuvent ensuite se connecter les unes aux autres, formant ainsi un réseau d'hébergement.

De même, son principe repose sur le peer-to-peer : chaque spectateur d'une vidéo contribue lui aussi à sa diffusion, via les ressources de son ordinateur.

De plus, PeerTube se distingue par l'absence de publicité et d'exploitation des données personnelles. Pour compenser ce manque de revenus, Framasoft a donc fait appel au soutien de sa communauté, via une campagne de financement sur KissKissBankBank.


Une version 3 qui nécessitera un nouveau financement

Le succès de cette opération a permis à l'association de lancer une première édition de l'outil en octobre 2018. Un an plus tard, Framasoft dévoile sa version 2, lancée officiellement aujourd'hui. L'association a ainsi révélé les nouvelles fonctionnalités de PeerTube, qui viennent s'ajouter à celles ayant progressivement vu le jour (possibilité de partager un extrait vidéo, système de plugin...).

En premier lieu, la nouvelle version entend faciliter le travail de recherche d'instances (équivalent des chaînes YouTube). Pour cela, elle propose aux administrateurs de présenter les caractéristiques principales de leur espace : catégorie, langues parlées, informations de modération, identité des personnes assurant la gestion... Par ailleurs, le site consacré au logiciel, joinpeertube.org, a subi une refonte, pour être plus clair et plus agréable, et intègre désormais une documentation complète.


Framasoft ne souhaite toutefois pas s'arrêter là et possède déjà de nombreuses idées d'améliorations et de nouvelles fonctionnalités, comme la diffusion en direct, par exemple. Mais cette prochaine évolution ne pourra se faire sans de nouveaux fonds : l'association envisage donc une nouvelle de campagne de crowdfunding. En attendant, elle lance un nouvel appel aux dons, pour soutenir son modèle alternatif à YouTube.

Source : Framasoft
Modifié le 14/11/2019 à 19h28
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques
Photo : le OnePlus Nord placé juste sous le Pixel 4a d'après les tests de DxOMark
Le Royaume-Uni se dote d'une instance officielle de régulation des géants de la tech
Pour le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, les jeux vidéo ne sont pas assez régulés
L'ESA sort un jeu vidéo
La plateforme crypto Coinbase rencontre (à nouveau) des problèmes majeurs de connexion
Bitdefender lance son Black Friday avec 60% de remise sur Bitdefender Total Security
Amazon : un brevet pour identifier les contenus streaming piratés
L'Agence spatiale européenne s'apprête à nommer un nouveau directeur
Black Friday : nouvelle chute de prix sur les écouteurs sans-fil Apple AirPods 2
Haut de page