AMC, premier exploitant de salles de ciné au monde, se lance dans le streaming

15 octobre 2019 à 17h43
3
AMC Cinema

La chaîne de cinémas américaine a passé des accords avec les cinq plus gros studios américains pour proposer des films à la location ou à la vente et se présenter comme une alternative à Netflix.

Comme si le nombre de plateformes de streaming n'était pas encore assez important, avec le lancement dans les prochaines semaines de Disney+ et d'Apple TV+, l'exploitant de salles de cinéma AMC Entertainment vient d'annoncer le lancement prochain de son propre service de vidéo à la demande baptisé AMC Theatres On Demand.

Une offre exclusivement portée sur le cinéma et sans abonnement

Le catalogue proposera environ 2 000 films au lancement, provenant des cinq majors américaines : Disney, Warner Bros, Universal, Sony et Paramount Pictures. Les films seront disponibles à la location, pour un prix compris entre trois et six dollars, ou à la vente à un tarif entre 10 et 20 dollars.

Avec cette initiative, AMC souhaite se positionner comme un expert du cinéma, comparé à Netflix ou Amazon Prime Video qui ont bâti leur succès grâce à leurs séries originales.


AMC essaie de se diversifier pour contrer le rouleau compresseur Netflix

L'exploitant de salles doit se battre contre la stagnation de la consommation de film en salles. Si le box-office mondial reste à un niveau tout à fait convenable, sa croissance est nulle année après année et les spectateurs, hors événements planétaires comme par exemple la sortie d'un Avengers, ne se déplacent plus autant au cinéma pour découvrir de nouveaux films.

Netflix essaie de son côté de faire tomber la barrière des 90 jours qui séparent la sortie cinéma d'un film jusqu'à sa mise à disposition sur les plateformes SVOD et milite pour des sorties simultanées. AMC s'oppose évidemment à la suppression de ce délai, et vient de refuser la projection de The Irishman, le prochain Martin Scorsese disponible sur Netflix le 27 novembre 2019 pour marquer son désaccord.


La guerre est déclarée entre les deux acteurs du divertissement et AMC vient désormais concurrencer Netflix sur son propre terrain, avec une offre qui a tout pour plaire aux cinéphiles malgré un contenu bien plus limité. L'avenir nous dira s'il reste encore assez de place sur le marché du streaming pour un nouvel entrant.

Source : Les Echos
Modifié le 16/10/2019 à 06h34
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
playAnth95
Service mort né, il sont sérieux avec leurs tarifs ?
vodnok
Ce sont les prix actuels que tu peux trouver sur Apple TV, Google Movie, Rakuten ou MyCanal. Ca reste moins cher qu’une place de cinéma en famille et même seul
ariakas
la place de cinéma, c’est une prestation générale de locaux, d’un écran, du matériel et de la technologie afférant.<br /> dans la mesure où sur internet, il n’y a pas à payer d’intermédiaires, de locaux ni de matériels autre que le serveur, le prix est malgré tout élevé.<br /> Ce n’est pas différent d’autres services je suis tout à fait d’accord.<br /> mais le prix reste globalement peu attractif.<br /> Après, ce qui serait intéréssant, c’est de savoir comment fonctionne AppleTV; ça fait des années qu’ils proposent ça, quels bénéfices en tirent ils ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Forfait mobile 60 Go à 12€/mois à vie, la promo du moment chez Red
🔥 Ampoules et lampes connectées, notre sélection lumineuse du jour
NVIDIA GeForce Now est dispo pour Android en Corée du Sud... patience !
Tesla se préparerait à construire une usine de batteries en Chine
Brave : les utilisateurs peuvent désormais transférer leurs récompenses sur Uphold
Amazon grignote de plus en plus la part de Google sur le marché de la recherche en ligne
🔥 TV LED Samsung UE49RU7305 incurvée à 449€ au lieu de 699€
Xiaomi Mi 9T Pro 4G 64GB à 337,88€ chez Gearbest
Google Pixel 4 et Pixel 4 XL : sortie en France le 24 octobre à partir de 769€
Nest Mini, Nest Hub Max : on fait le tour des nouveautés dévoilées lors du Made by Google 2019
Haut de page