Le torchon brûle entre Orange et l'Arcep : quand l'un accuse, l'autre menace

Bastien Contreras Contributeur
11 septembre 2019 à 18h24
0
arcep-logo couv.jpg

L'Arcep a vivement réagi à une procédure juridique initiée par Orange, remettant en cause le pouvoir de sanction de l'autorité. Selon cette dernière, le système de régulation des télécoms en France est loin d'être le pire pour l'opérateur historique.

En France, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) est chargée d'encadrer le secteur des télécoms. Parmi ses missions, figurent la régulation de la concurrence dans le secteur, ainsi que la possibilité de prononcer des sanctions contre ses acteurs.

Offensive d'Orange contre le pouvoir de sanction de l'Arcep

C'est sur ce dernier point qu'Orange a affiché son opposition. En effet, il y a quelques semaines, l'opérateur historique français a déposé une question prioritaire de constitutionnalité devant le Conseil d'État, au sujet de ce pouvoir de sanction de l'Arcep, qu'il juge illégitime. D'après l'entreprise dirigée par Stéphane Richard, cette disposition contreviendrait aux principes de séparation des pouvoirs et d'impartialité, garantis par la Constitution française.


Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'organisme n'a pas goûté cette initiative. Dans un édito publié sur son site, l'Arcep dénonce une attaque d'Orange contre « l'esprit pragmatique de la régulation à la française ». Selon elle, le pouvoir de sanction est indissociable de ses autres prérogatives, dans le but de faire respecter les engagements pris par les différents acteurs du marché. « Sans contrôle ni sanction, ces engagements ne seraient que de papier », souligne l'autorité.

Contre-attaque de l'Arcep

L'organisme de régulation va plus loin, en faisant référence aux modèles différents, choisis par d'autres pays européens. Le texte mentionne, entre autres, les « enchères juteuses sur les fréquences » ou le « recours à la séparation fonctionnelle de l'opérateur historique », que l'on retrouve au Royaume-Uni et qui serait défavorable à Orange s'il était appliqué en France.


Et sans « le bâton du régulateur », l'Arcep indique qu'elle pourrait être contrainte d'opter pour des mesures de régulation plus strictes, s'inspirant par exemple des pays voisins... Une menace à peine voilée à l'encontre de l'opérateur historique.

Source : La Tribune
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top