Couverture 4G : l´Arcep reproche aux quatre opérateurs de ne pas tenir leurs engagements

02 août 2019 à 09h11
4
Antenne Mobile

Le gendarme des télécoms a rappelé à leurs engagements les quatre opérateurs mobiles français, qui ont pris un certain retard dans l'amélioration de la couverture nationale en 4G, notamment dans les « zones blanches ».

Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free mobile se sont fait taper sur les doigts par l'Arcep. Selon Les Echos, les quatre opérateurs français ont reçu une mise en demeure de la part de l'autorité de régulation qui leur rappelle les engagements pris dans le cadre du « New Deal mobile ».

Un engagement à couvrir les zones reculées contre un renouvellement des fréquences mobiles

En janvier 2018, les opérateurs mobiles avaient passé un accord avec l'État qui consistait à leur accorder le renouvellement gratuit de leurs fréquences durant 10 années supplémentaires en échange d'investissements massifs sur leur réseau.

Le gouvernement souhaitait ainsi encourager les quatre acteurs à mieux couvrir le territoire en 4G, et principalement les fameuses « zones blanches » situées la plupart du temps dans les territoires ruraux. Les habitants de ces zones ne bénéficient en effet pas encore du réseau de quatrième génération, un problème pour le grand public mais également pour les entreprises qui peuvent éprouver des difficultés à travailler dans de bonnes conditions.

L'objectif pour les opérateurs était donc de convertir les réseaux 2G et 3G en réseau 4G avant 2020 dans ces zones, ainsi que d'assurer la couverture mobiles des voies autoroutières en 2018 et dans les bâtiments pour 2019.

L'Arcep prend des mesures préventives pour forcer la main des opérateurs

Seulement les investissements sont encore trop légers selon l'Arcep, qui « n'a pas confiance dans les opérateurs », selon une source proche du dossier. Le gendarme des télécoms a donc préféré adresser un avertissement anticipé et rappeler les sanctions encourues si tous ces dossiers ne sont pas bouclés d'ici l'année prochaine.

Les opérateurs, quant à eux, se disent respectueux du calendrier par la voix d'Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms : « Les opérateurs déploient selon le calendrier prévu. Nous sommes sur le terrain quotidiennement pour résoudre les défis administratifs et techniques avec l'appui des collectivités et des services de l'Etat. L'Arcep est la bienvenue dans les territoires et se rendra ainsi encore mieux compte de la réussite collective en cours pour régler enfin le problème des zones blanches ».

Le bras de fer entre les opérateurs et l'Arcep ne fait que commencer.

Source : Les Echos
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : derniers jours pour profiter de l'offre Free 80 Go à 11,99€/mois
Test Samsung Galaxy S21 : peu de nouveautés, mais un smartphone très abouti
Le smartphone Xiaomi Mi 10T Lite passe à moins de 300€ pour la fin des Soldes
Oculus Quest 2 : des verres de lentilles adaptés à la vue seront disponibles sur prescription à partir de 66€
Soldes : un pack Samsung Galaxy Tab S7 + Buds Live à prix choc ! (via ODR)
Lime va lancer des vélos électriques en libre-service à batterie interchangeable avec ses trottinettes
Google change de discours sur la qualité de Google Photos en version gratuite
La trottinette Xiaomi Mi Scooter Pro 2 est 100€ moins chère pour les Soldes
DC et Warner Bros : vers un reboot de Superman, par J.J. Abrams et Ta-Nehisi Coates
Le célèbre jeu The Last of Us Part II compatible PS5 disponible à moins de 30€
Haut de page