Orange va-t-elle perdre son P.-D.G., Stéphane Richard, à cause de l'affaire Tapie ?

Alexandre Boero Contributeur
08 juillet 2019 à 11h48
0
Orange stephane richard

Ex-directeur de cabinet de la prochaine présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, Stéphane Richard sera fixé mardi sur son sort.

Stéphane Richard pourrait-il être contraint de quitter son poste de patron du premier opérateur de télécommunications français, Orange ? Le dirigeant doit attendre, certainement stressé et inquiet, la décision du tribunal correctionnel de Paris, qui doit rendre son jugement ce mardi 9 juillet. Le Bordelais d'origine est poursuivi pour complicité d'escroquerie et détournement de fonds publics dans l'affaire de la vente de l'équipementier Adidas.

Un rôle de directeur de cabinet de Christine Lagarde traîné comme un boulet


Bernard Tapie est accusé d'avoir escroqué l'État en truquant l'arbitrage qui lui a permis de recevoir quelques 403 millions d'euros en 2008 pour mettre fin au litige qui l'opposait au Crédit lyonnais. Le ministère public a requis cinq ans de prison ferme à son encontre, alors qu'il lutte contre la maladie, à 76 ans.



Stéphane Richard, lui, est lié à l'affaire en tant qu'ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère de l'Économie et des Finances, patronne de Bercy à l'époque. La justice reproche au P.-D.G. d'Orange d'avoir réalisé une présentation tronquée du litige face à Madame Lagarde, et d'avoir caché la présence de Bernard Tapie, actionnaire majoritaire du groupe de presse régionale La Provence, lors d'une réunion majeure. En outre, Stéphane Richard est accusé d'avoir usurpé sa signature pour permettre l'entrée en arbitrage.

Richard encourt trois ans de prison


S'il est déclaré coupable, Stéphane Richard devra démissionner de son poste chez Orange. Le parquet requiert à son encontre une peine de trois ans de prison, dont un an et demi ferme, mais également 100 000 euros d'amende et une interdiction d'exercer toute fonction publique durant les cinq années à venir, pour cause de « complicité d'escroquerie » et de « complicité de détournement de fonds publics ».



Le patron de l'opérateur conteste formellement les accusations dont il fait l'objet, restant convaincu que la justice va reconnaître son innocence. Son avocat considère que les accusations portées sont sans fondement. Reste à la juridiction pénale de se prononcer.

Source : Bloomberg
10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top