Warner Bros. va se fier à une IA pour sélectionner les films à produire

09 janvier 2020 à 16h56
0
warnerbros.jpg

Warner Bros. Pictures vient de signer un contrat avec Cinelytic, une entreprise qui propose un outil censé calculer combien un acteur vaut sur chaque territoire ou combien un long métrage pourrait rapporter, en salles comme sur les plateformes de streaming.

Contrairement à la Silicon Valley, l'industrie du cinéma hollywoodienne a mis un certain temps à se lancer dans l'utilisation de l'intelligence artificielle, mais les choses sont en train de changer.

Cinelytic, le nouvel atout prédictif de Warner Bros.

Presque vingt ans après avoir produit le film A.I Artificial Intelligence, Warner Bros. Pictures se lance dans l'utilisation de l'intelligence artificielle en s'associant à Cinelytic. La firme, spécialisée dans l'analyse prédictive pour le cinéma et l'industrie du divertissement, a été lancée en 2015 et possède un montant de financement estimé à 2,3 millions de dollars. L'annonce de ce partenariat a été faite à l'occasion du CES de Las Vegas.

Concrètement, que va apporter Cinelytic à la Warner ? Pour l'heure, il s'agit d'un « essai » qui ne concerne que la branche internationale - donc non américaine - du studio de production. Cinelytic va être en charge d'analyser les données de distribution des films à travers les pays, afin d'identifier quel type de contenu correspond mieux à quel pays.

Cinelytic, qui a lancé un nouveau projet de management de données de distribution l'année dernière, tentera ainsi « d'apporter des informations pour la prise de décision en ce qui concerne le contenu et l'évaluation des talents [ les acteurs, ndlr. ] pour appuyer de nouvelles stratégies ». Il s'agira également d'aider les décideurs de Warner Bros. à comprendre les données de leurs films.



Hollywood se met à l'intelligence artificielle

Darcy Antonellis, ancienne directrice exécutive des opérations numériques de Warner Bros. et Time Warner, a prédit dans un communiqué qu'Hollywood « allait indubitablement augmenter son utilisation de l'intelligence artificielle dans le processus créatif » au cours de l'année à venir.

Dans les dix prochaines années, continue-t-elle, « l'IA va changer la manière dont les producteurs et réalisateurs approchent le processus de production. Même si cela ne remplacera jamais entièrement ce que peut faire un esprit créatif, l'IA va aider à soutenir et mieux cerner les décisions créatives impactantes et sensées ».

Comme l'explique The Verge dans cette enquête fouillée sur le sujet, Cinelytic a acquis une certaine réputation à Hollywood, si bien que « pléthore de firmes sont apparus en proposant des techniques similaires », notamment en Belgique et en Israël.

Source : Engadget
Modifié le 09/01/2020 à 16h56
17
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Le responsable des vols habités à la NASA démissionne, une semaine avant le vol de Crew Dragon
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top