L'IA de Google est « meilleure » que les humains à Quake III

05 juillet 2018 à 07h35
0
Il y a quelques jours, on vous parlait de l'intelligence artificielle d'Elon Musk, OpenIA, qui s'entraîne contre des humains sur le jeu DOTA 2. C'est aujourd'hui au tour de l'IA de DeepMind, filiale de Google, de faire son entrée en scène avec le jeu Quake III.

Après DOTA 2 la semaine passée, et un tournoi qui sera organisé le 20 août et qui mettra en scène l'IA d'OpenIA contre des humains, c'est au tour de l'intelligence artificielle de Google de s'attaquer aux jeux vidéo et plus spécialement à Quake III, en mode capture du drapeau. Le but pour Google étant de réussir à faire évoluer ses « agents » dans un environnement en 3D complexe, le tout ponctué d'informations incomplètes.



450 000 parties jouées contre eux-mêmes

Pour ce faire, l'IA de DeepMind a déjà participé à plus de 450 000 parties jouées contre elle-même, durant lesquelles elle a pu comprendre les règles du jeu, apprendre de ses erreurs, mais également développer de nouvelles stratégies comme le fait de camper la base adverse ou la sienne afin de protéger son drapeau, ou encore se déplacer en groupe afin de protéger le porteur du drapeau ennemi.


Afin de compliquer la tâche des agents participant à ces parties, le système d'apprentissage mis en place générait également une nouvelle carte à chaque manche afin de forcer l'IA à repenser une nouvelle stratégie sans cesse.

L'IA plus performante que les joueurs humains

Une fois les bots de DeepMind considérés comme prêts pour de vraies parties, Google a organisé un tournoi mettant en scène ses agents et des joueurs humains, variant alors les équipes de telle manière que les humains jouent avec d'autres humains, les bots entre eux, et parfois, que l'IA soit accompagnée de vrais joueurs.

Les résultats du tournoi ont clairement été en faveur de l'IA qui a obtenu le score de 74 % de chance de victoire, contre seulement 43 pour les « vrais joueurs » occasionnels et 52 % pour les joueurs plus aguerris.

Cependant, les limites de cette technologie se font ressentir selon le nombre de joueurs qui compose l'équipe. Ainsi, si 2 bots DeepMind ensemble avaient une probabilité de victoire de 74 %, le fait de passer à 4 bots DeepMind du même côté fait rapidement tomber la probabilité de victoire à « seulement » 65%.



Comme le rappellent nos confrères du site The Verge, le but de ce genre d'opération n'est pas vraiment de réussir à rendre une IA plus performante que des humains dans un jeu vidéo, mais plutôt de réussir à lui inculquer l'intelligence collective, quelque chose que seuls les humains possèdent actuellement...

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top