Une artiste américaine dépose au registre des droits d'auteur un livre réalisé par une IA

26 septembre 2022 à 09h57
13
BD IA Mid-journey © © AI Comic Books
© AI Comic Books

Une artiste américaine nommée Kris Kashtanova a obtenu l'enregistrement d'un copyright pour son roman graphique qui met en avant des œuvres d'art générées par une IA. Il s’agit très probablement d’une première pour ce type de contenu. 

L’annonce de Kris Kashtanova, basée à New York, intervient alors que les œuvres générées par des intelligences artificielles font polémique dans le monde artistique.

Une œuvre en partie générée par l’IA, selon l’artiste

Baptisé Zarya of the Dawn, le roman graphique a été réalisé à l’aide de la plateforme de génération d’images Mid-Journey. Kris Kashtanova a expliqué au United States Copyright Office, institution qui se charge d’enregistrer les copyrights (similaires aux droits d’auteur français), que le travail artistique était assisté par l'IA et non entièrement créé par celle-ci. En effet, l’artiste a rédigé l’histoire, réalisé la mise en page et fait des choix précis pour assembler les images.

« J'ai obtenu le droit d'auteur de l'Office du droit d'auteur des États-Unis pour mon roman graphique généré par IA. J'ai été transparente sur la façon dont il a été fait et j'ai mis Midjourney sur la page de couverture. Il n'a été modifié d'aucune autre manière. », écrit-elle sur son compte Instagram. 

Comme l’explique Ars Technica, il est probable que des artistes aient déjà enregistré des œuvres créées par des machines ou des algorithmes, car l'histoire de l'art génératif remonte aux années 1960. Néanmoins, c'est la première fois qu'un artiste enregistre un droit d'auteur pour une œuvre créée par la nouvelle génération d’IA génératrices d’images à partir de texte, telles que Mid-Journey, DALL-E ou Stable Diffusion.  

Les IA génératrices d’art font polémique

Ces plateformes, capables de générer une œuvre d’art en un temps record à partir de simples mots-clés, ont été formées grâce à des millions d’images déjà existantes et notamment des œuvres créées par des humains. 

Leur utilisation est par conséquent très controversée dans le monde de l’art : il y a peu, Getty Images annonçait interdire l’achat et la diffusion de telles images, justement pour des problèmes liés au droit d’auteur : « Il existe de réelles inquiétudes concernant les droits d'auteur des résultats de ces modèles et des problèmes de droits non résolus concernant l'imagerie, les métadonnées de l'image et les individus contenus dans l'imagerie », expliquait le P.-D.G. de la banque d’images

D’autres plateformes d’art en ligne comme FurAffinity, Newground ou PurplePort ont également décidé d’interdire ce type de contenu en signe de soutien pour les artistes, ces derniers le considérant comme une forme de vol de leur travail. Dans ce contexte, nul doute que la démarche de Kris Kashtanova pour son roman graphique permettra d’animer le débat. 

Sources : Ars Technica, Instagram

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
cid1
Ce ne serait pas ça qu’on appelle, « faire faire son œuvre par un (mulâtre) ». ^^
nicgrover
Une artiste… Auriez-vous fait une coquille ? Elle cherchait le buzz médiatique après avoir forcé l’IA à bosser. Les IA seraient-elles devenues des « nègres » ?<br /> Un nègre littéraire, ou simplement nègre, également appelé prête-plume ou écrivain fantôme, est l’auteur « sous-traitant » et anonyme d’un texte signé par une autre personne, souvent célèbre. Wikipedia
Wen84
Ce ne sera pas dur de faire mieux qu’une série netflix lambda
eykxas
Ce qui est fou, c’est que quand ce sont des humains qui jouent ce rôle, alors pas de problème. Mais quand c’est une IA, aie aie aie ! Crions au loup ! Au vol ! au plagiat !<br /> Franchement ça me tue… ce genre de « débat » ne devrait même pas exister.
nicgrover
Si vous n’avez pas compris ce qui différencie l’intelligence humaine avec son package de sentiments, vécu, expérience, sensations… et l’IA et ses 0 et 1 j’ai peur qu’il n’y ait plus grand’chose à dire…
Fodger
En fait la règle doit être simple : droits d’auteurs uniquement pour une œuvre réalisée par un humain à 100%.
tommythefreak
Je pense surtout que vous n’avez pas bien lu l’article.<br /> Le titre est trompeur, seules les illustrations ont été générées par une IA, l’histoire et les textes sont de l’artiste.<br /> Vous dites « forcé l’IA à bosser », ce qui implique une contrainte, alors que ces IA n’ont pas de volonté propre. Bel exemple d’anthropomorphisme.<br /> Qu’on le veuille ou non, ces IA ne sont que des outils informatiques comme les autres. Mais peut-on encore dire aujourd’hui qu’une oeuvre artistique n’en est pas une parce qu’elle a été créée avec l’assistance d’un ordinateur plutôt que dessinée à la main?<br /> Et de manière plus générale, pourquoi est-ce que l’on s’insurge qu’une IA s’inspire d’autres oeuvres pour en créer de nouvelles alors que c’est exactement ce que tout artiste fait, même inconsciemment?
nicgrover
« Le plagiat consiste à copier un auteur, ou accaparer l’œuvre d’un créateur dans le domaine des arts, sans le citer ou le dire, ainsi qu’à fortement s’inspirer d’un modèle que l’on omet, délibérément ou par négligence, de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel. Certains opèrent une distinction entre le plagiat, emprunt grossier, et le « démarquage », où le texte subit des modifications variées pour brouiller les pistes. » Wikipedia Je cite.<br /> L’IA ne créera jamais à l’égal de l’être humain car il lui manque une donnée essentielle qu’elle n’aura jamais, l’humanité. Ancien prof d’Arts Plastiques en retraite, je crois un petit peu savoir de quoi je parle.<br /> Et puis « forcé l’IA à bosser » relevait de la boutade…
eykxas
Arrêtez de personnifier les IA. Les IA ne font rien et ne veulent rien… c’est un programme, pas une entité consciente. elles exécutent simplement les ordres qu’on lui donne.<br /> Exactement de la même manière que votre main qui tient le pinceau va exécuter les ordres créés par votre cerveau.<br /> Si je dessine par exemple, un jolie lac avec deux arbres, un banc et dark vador dans le style de van gogh, est-ce du plagiat ou du vol ? Je n’ai donc pas le droit de m’inspirer de cet artiste que j’aime tant ?
Ducatevo
On touche le fond… On pensait y être déjà, mais non, l’humain est capable de creuser toujours plus profond vers la bêtise, la médiocrité…<br /> Alors maintenant, on fait tourner une IA pour écrire un livre, on n’apporte aucune modifs et on devient écrivain !!!<br /> C’est pitoyable…<br /> Le pire, c’est que d’autres humains trouvent ça normal… C’est dire si c’est grave…<br /> Mais ne vous inquiétez pas, lorsque les IA vous auront remplacé dans votre job, vous pourrez toujours leur demander comment retrouver un job !!! Quoi, il n’y en a plus pour les humains !! C’est ballot…<br /> En même temps, on vous avait prévenu et comme d’habitude, vous n’avez pas écouté et comme d’habitude, ça finit mal !!!<br /> Comme disait Corbin, l’homme est capable du meilleur comme du pire, mais c’est vraiment dans le pire qu’il est le meilleur… Ça se vérifie une fois de plus…<br /> Allez, encore un petit effort, on a presque scié la branche sur laquelle on est assis. Et les IA finiront le travail avec plaisir…<br /> Société en perdition constante… Dramatiquement dramatique…
Allder
Je trouve ce principe intéressant hâte de voir ce que les artiste trouveront pour se démarquer.
Werehog
L’IA est ici seulement un outil… Victor Hugo aurait-il jeté la pierre à nos écrivains modernes qui utilisent un ordinateur ? Picasso aurait-il traité de voleurs les graphistes avec leurs tablettes ?<br /> Qu’un morceau soit découpé /collé, ok c’est un vol de propriété intellectuelle. Qu’un style soit vaguement imité pour être appliqué à complètement autre chose que l’œuvre originale, c’est impossible à attaquer devant un tribunal, ce n’est pas du vol.<br /> Ici l’inspiration est codée, c’est une méthode reproductible. On est loin d’un patchwork de morceaux protégés, il y a donc véritablement création, peu importe si l’inspiration est une œuvre de l’esprit ou un algorithme très alambiqué.<br /> Certains artistes traditionnels seraient prêts à attaquer des outils qu’ils ne maîtrisent alors que parfois leurs créations sont à la limite du plagiat. Et ça les insupporte qu’on puisse mettre à la portée du plus grand nombre un outil pour exprimer pleinement sa créativité, son imagination, alors que c’est un outil magnifique, on n’est qu’au début d’une révolution.
mcbenny
Et quand on applique un filtre sous photoshop, on doit se défaire de ses droits d’auteurs ?<br /> Je pense que beaucoup de gens confondent art et artisanat.<br /> On associe souvent l’art à quelque chose de beau et de particulièrement difficile à réaliser mais ce n’est pas que ça.<br /> L’art c’est aussi la recherche d’idées, l’assemblage de choses, effets, mots, images, objets, pour créer quelque chose d’autre au final. Quelque chose qui pourra plaire à certains, qui pourra peut-être faire réfléchir, ou transmettre un message.<br /> Ici on a bien une artiste qui fabrique quelque chose qui n’existait pas, ce livre, cette histoire, avec un sens, un contenu qui est original.
tommythefreak
Ah oui, là on peut dire qu’on a touché le fond dans la recherche du commentaire le plus réac possible c’est à se demander ce que vous faites sur clubic si toute évolution technologique est vue comme une régression qui, plutôt que de nous rendre service, va nous voler nos emplois.
Palou
tommythefreak:<br /> si toute évolution technologique est vue comme une régression qui, plutôt que de nous rendre service, va nous voler nos emplois<br /> Euh en quoi cette IA littéraire nous rend service ?
tommythefreak
Si les modos s’y mettent Une fois de plus, il faut lire l’article en entier et pas juste le titre.<br /> L’IA utilisée ici a généré des illustrations pour un roman graphique. Le service rendu a l’artiste est donc clairement établi : elle a pu reproduire efficacement l’image qu’elle se faisait de ses textes sans faire appel à un autre artiste.<br /> Pour aller plus loin, supposons que l’artiste aurait utilisé une IA pour écrire ses textes, il faut tout de même se rappeler qu’une IA ne produirait rien à partir de rien. L’IA génèrerait du texte basé sur les idées de l’artiste tout en utilisant la langue (et donc des textes existants) pour adopter tel ou tel style d’écriture.<br /> Cela permettrait par exemple à un artiste de pouvoir générer de multiples itérations pour une même intrigue, ou de multiplier les possibilités d’intrigues. En gros, cela serait une aide à l’inspiration et à la rédaction.<br /> Un exemple concret: un jeu vidéo à monde ouvert créé de manière totalement procédural, où les quêtes (intrigues, personnages, lieux, etc.) pourraient être créées à l’infini. Chaque joueur pourrait lui même définir l’histoire dont il veut être le héros.<br /> En conclusion, comme tout outil informatique, si utilisé à bon escient, cela permettrait d’améliorer la qualité du résultat final.<br /> D’un point de vue éthique, plutôt que de rejeter complètement ce type d’outils, il me semble opportun que l’artiste soit contraint de déclarer leur usage de la même manière qu’il devrait créditer les personnes qui l’ont aidé.<br /> Ensuite libre à chacun de lire ou non en connaissance de cause.<br /> Est-ce que cela peut tuer les artistes? pas forcément, il faudra toujours des humains pour concevoir, coder et utiliser les IAs. Ces artistes se concentreront donc sur les tâches les plus complèxes.
Blackalf
tommythefreak:<br /> il faut lire l’article en entier et pas juste le titre.<br /> On peut également lire la charte…<br /> 5. Restez courtois<br /> Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.<br /> Charte de la communauté Clubic Débat sur l'actu<br /> Charte de la communauté Clubic <br /> Cette charte propose quelques règles de conduite qui favoriseront des échanges respectueux et constructifs entre membres de la communauté. Merci à tous et à toutes de faire votre maximum pour respecter ces consignes. N’hésitez pas à solliciter l’aide des modérateurs si vous estimez que des discussions dépassent les limites fixées par cette charte. <br /> 1. Participez aux discussions <br /> Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l’intéressent, et à f…<br />
tommythefreak
Désolé si j’ai pu manquer de courtoisie, mais je ne vois clairement pas à quel moment.
Blackalf
Ha bon ?<br /> tommythefreak:<br /> Ah oui, là on peut dire qu’on a touché le fond dans la recherche du commentaire le plus réac possible c’est à se demander ce que vous faites sur clubic<br />
tommythefreak
Euh, d’accord…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Moins de 30€, c'est l'offre du moment sur les écouteurs sans fil de chez OPPO !
Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Fnac vous offre une manette à l'achat d'une Xbox Series S bardée de bonus
OnePlus et mises à jour : le fabricant aurait-il enfin entendu ses clients ?
Galaxy S23 : ça y est, on sait quand Samsung va dégainer !
Enfin un site pour obtenir plus rapidement votre nouveau passeport ou carte d'identité !
Promo folle sur le SSD 2,5
Un iPhone XR neuf à moins de 10€ ? C'est possible avec ce forfait 100 Go
Avec cette ODR, l'OPPO Reno 8 Lite est à moins de 370€ !
Haut de page