🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

La marine britannique travaille sur un sous-marin militaire autonome de grande taille

16 mars 2020 à 12h50
11
Sous-marin
© Pixabay

La Royal Navy, la section maritime de l'armée britannique, a attribué, plus tôt en mars, un contrat visant à produire un nouveau modèle de sous-marin militaire autonome.

D'une longueur attendue d'une trentaine de mètres, ce drone « extra-large » serait, en son genre, le plus grand au monde. Et il sera armé.


Armé et autonome

Le projet a été rendu public par la publication d'un communiqué sur le site de la Royal Navy. Rédigé par l'amiral Anthony Radakin, il précise que le vaisseau, baptisé Manta, aura un rayon d'action de 3 000 milles nautiques, soit environ 5 500 kilomètres. Ce XLUUV (« extra-large uncrewed underwater vehicle ») disposera d'un armement, signifiant que la Grande-Bretagne a rejoint les Etats-Unis dans le développement de drones de combat sous-marins de grande taille.

Pour H.I. Sutton, à la rédaction de Forbes, les XLUUV pourraient être adoptés plus largement par la Royal Navy. Le secteur a déjà vu de nombreuses initiatives, y compris à des fins non militaires. Néanmoins, selon le média New Scientist, l'U.S Navy s'est déjà engagée dans un projet similaire, baptisé CLAWS. Des pays comme la Chine, la Corée du Sud ou le Japon se sont aussi lancés dans le développement d'AUV (Autonomous Underwater Vehicle).


La Grande-Bretagne se lance

La Grande-Bretagne ne veut donc pas rester en retrait, bien qu'elle ne souhaite pas non plus augmenter le nombre de sous-marins à propulsion nucléaire dont elle dispose. Ici, l'appareil devrait reposer sur des batteries et un moteur diesel. Le rédacteur précise : « Disposer d'un XLUUV est important car cela permettra à la Royal Navy d'apprendre à les utiliser. Les construire est un défi, développer la tactique et la doctrine en est un autre. L'avenir pourrait favoriser les premiers engagés (dans le secteur) comme la Royal Navy et l'US Navy qui apprennent à les utiliser efficacement. »

Steve Hall, le P.-D.G. de la Society for Underwater Technology (SUT), a déclaré que le Manta devrait ainsi aider le pays à surmonter de nouveaux défis. Ces XLUUV doivent aussi entraîner des modifications sur les règles de navigation censées empêcher les collisions dans les eaux internationales. Forbes ajoute : « Et l'ajout d'un armement compliquera encore la loi. Cette situation est similaire à celle de la première utilisation de drones aériens armés. Les drones aériens intègrent généralement une décision humaine avant le tir de l'arme, mais cela pourrait ne pas être aussi simple pour un sous-marin autonome ».

Le Manta doit être réalisé par la société britannique MSubs, qui conçoit déjà des sous-marins de petite et grande tailles, notamment pour les Navy SEAL, la force d'opérations spéciales américaine.

Source : Forbes
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
11
BetaGamma
Maitre Trump va t’il donner son aval à cette production ?<br /> Il faudra acheter Américain ou sinon les sanctions vont tomber…
cirdan
C’est pas pour tomber dans le pacifisme béat, il faut voir le monde dans lequel on vit, mais quand même, tout cet argent pour créer des engins de mort alors qu’il pourrait être utilisé pour tellement d’autres choses utiles au bien de tous et pour notre avenir.<br /> Il suffit de voir la situation dans laquelle on est aujourd’hui. Un virus qui, en lui-même, est peu dangereux arrive à mettre à l’arrêt des pays entiers et toute une économie parce que les systèmes de santé, qui sont sur la corde raide depuis des années pour des raisons budgétaires, sont sous-dimensionnés pour gérer la situation. Espérons au moins qu’on puisse tirer des leçons utiles de cet épisode. Mais bon, c’est pas gagné quand même.
paulposition
cirdan:<br /> Espérons au moins qu’on puisse tirer des leçons utiles de cet épisode.<br /> Pour ca, il faudrait qu’on ait des politiques responsables et compétants, qui pensent d’abord au bien des gens avant de penser a leur carrière et -surtout- a leur portefeuille
Wehrmicel
Les recherches et les technologies du domaine militaire finissent toujours pas se montrer utile pour d’autres solutions destinées au grand public. L’argent n’est donc pas investi dans le vent…
Poolnich
Il est bien dommage que la photo d’illustration de cet article montre des navires de la Marine Américaine (US Navy) et non de la Marine Britannique (Royal Navy), alors que c’est bien elle qui en est la sujet
cirdan
Les premières découvertes sur les technologies de base sont civiles, ensuite les militaires les arrangent à leur sauce. L’exemple le plus emblématique est celui de la radioactivité. C’est la recherche en elle-même qui amène l’innovation, pas forcément le domaine dans lequel elle est menée.<br /> Mais dans le cas présent, un sous-marin autonome armé, je ne sais pas si on doit s’en réjouir parce qu’un sous-marin doit déjà être discret par nature et avec un équipage très autonome. Ils peuvent partir des semaines en manœuvre sans aucun contact avec l’extérieur. Et là, on parle d’un gros rayon d’action, ça n’a rien à voir avec des drones aériens. Or, comment contrôler un sous-marin autonome de l’extérieur tout en ne risquant pas d’interception de communication ? Donc, jusqu’à quel point ce sous-marin armé sera-t’il autonome ? A moins de faire une confiance complètement aveugle dans la technologie, il y a quand même de quoi se poser des questions.
JulienBache
Je suis le seul a me demander comment on va garder le contact avec ce truc sous l’eau?<br /> Déjà dans les airs il y a des drones qui se déconnectent de leur satellite…
kyosho62
Drone sous marine.
enrico69
D’un point de vue théorique je partage ton avis. Maintenant, c’est un point de vue occidental. Dans les faits, la nature de l’homme + des pays qui en sont au même état d’esprit vindicatif qu’avaient les européens il y a 100 ans, font que l’on ne doit jamais baisser sa garde. Parce que l’Europe de la défense… LOL
nordic16
Tout à fait ils seraient utiles dans la surveillance maritime des côtes des pays donnant sur un océan comme système préventif alarmant des centres de surveillances s’ils détectent la présence de bateaux en surface ou de sous-marins mais pour des opérations tactiques militaires sur de longues distances ça ne fait de sens.
Avi84
Non, le RADAR est une application militaire qui a donné le RADAR météo, le micro-onde, l’IRM, le RADAR d’évitement, …<br /> Les scaphandres de plongés ont été inventés pour les militaires et aujourd’hui, ils servent pour le travail civile et les loisirs<br /> Et il y en a plein d’autres.
cirdan
Comme je l’ai écrit plus haut, les premières découvertes sont civiles et les militaires se les accaparent. Le radar n’aurait pas pu être inventé sans la découverte de l’électromagnétisme puis de la radio, quant au scaphandre, la première utilisation date du 18e siècle et ça n’était pas un militaire.<br /> Même si on pouvait trouver une invention 100% militaire, ça resterait très marginal par rapport aux inventions du domaine civil.
Avi84
cirdan:<br /> quant au scaphandre, la première utilisation date du 18e siècle et ça n’était pas un militaire.<br /> Faux, la première utilisation date de l’antiquité, les Grecs respiraient par des outres en peau de chèvre et allaient percer la coque des navires ennemies.<br /> Et tu confonds la recherche pure avec l’application, ce qui est totalement différent !!!<br /> Exemple : la transmission par ondes radio d’un signal (émetteur et récepteur distant) et le principe du RADAR (émission et réception d’une onde sur un objet).
cirdan
L’application est indissociable de la recherche pure, elle s’appuie même dessus. Quant au scaphandre, tu confirmes donc que ça n’est pas une invention militaire
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'Autorité de la concurrence inflige une amende de 1,1 milliard d'euros à Apple
Gears of War va bientôt être décliné en un... Jeu de cartes !
La Gamescom 2020 est pour le moment maintenue
Envision se base sur les Google Glass et promet d'aider les personnes malvoyantes au quotidien
Malgré la crise, les astronautes de Soyouz MS-16 se préparent au décollage le 9 avril
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page