Elon Musk estime que les avions de chasse seront bientôt complètement remplacés par des drones

04 mars 2020 à 14h53
0
avion de chasse

Lors d'une intervention devant des membres de l'armée de l'air américaine, Elon Musk a affirmé que les avions de chasse, pilotés par des humains, étaient en voie d'extinction. Le futur du combat aérien appartient, selon lui, aux drones dopés à l'intelligence artificielle.

La semaine dernière, Elon Musk était invité par l'Air Force Association au symposium Air Warfare, un événement consacré à l'industrie aérospatiale américaine, en particulier dans la Défense nationale. Devant un parterre de militaires de l'US Air Force, l'entrepreneur a effectué une déclaration qui a dû faire grincer quelques dents.


La nouvelle ère des drones de combat semi-autonomes

Face à une audience composée d'officiers de l'armée de l'air, le dirigeant a en effet sonné le glas des méthodes traditionnelles de combat aérien. « L'ère des avions de chasse est révolue », a-t-il tonné, laissant entendre que les pilotes conduisant ces engins pourraient prochainement devoir trouver une autre activité. Musk a toutefois ajouté qu'il ne se réjouissait pas de ce constat : « Ce n'est pas ce que je veux pour le futur - c'est simplement que le futur sera ainsi ».

Ensuite, sur Twitter, le patron de SpaceX a enfoncé le clou. Rebondissant sur son propre avis quant à la nécessité de produire un concurrent au F-35, un des avions de chasse les plus modernes conçu par le Pentagone, il a brièvement décrit la machine idéale. « Le concurrent devrait être un drone piloté à distance par un humain, mais aux capacités augmentées par un système autonome », a-t-il expliqué. Avant de livrer un pronostic sans détour : « Le F-35 n'aurait aucune chance contre un tel appareil ».


Opposition aux « robots tueurs »

Pour aller dans le sens d'Elon Musk, il faut reconnaître qu'un drone possède de nombreux avantages sur un avion piloté par un humain. Car construire un robot volant permet de s'affranchir des contraintes associées au pilote : poids supplémentaire, approvisionnement en oxygène, régulation de la température, verrière transparente pour une vue dégagée... Se concentrer sur la production de drones pourrait donc induire une réduction des coûts de fabrication.

Mais si l'idée peut séduire des décideurs, elle n'est néanmoins pas du goût de tout le monde. Ainsi, ces derniers mois, les initiatives se sont multipliées pour faire interdire les armes autonomes mortelles, comme avec la « Campaign to Stop Killer Robots » auprès des Nations unies.

Source : Popular Mechanics
Modifié le 05/03/2020 à 08h15
20
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top