Le Pentagone veut investir dans des drones chasseurs de drones dotés de filets

04 février 2020 à 11h50
0
Drones

Face à la recrudescence des drones, le Département de la Défense américain vient de signer un contrat baptisé Defense Innovation Unit, lui permettant d'utiliser un système muni d'une intelligence artificielle et d'un filet pour capturer les drones jugés les plus menaçants.

D'après Defense One, le partenariat signé entre le Pentagone et l'entreprise Fortem Technologies, basée dans l'Utah, fait mention de plusieurs millions de dollars.


Un drone combiné à des capteurs et des radars

La démocratisation des drones peut parfois poser de réels problèmes, notamment dans le domaine de l'aviation. En cas de menace, l'armée américaine a le droit de les abattre mais cela n'est pas sans risques, particulièrement dans les zones urbaines où les débris sont susceptibles de faire des dégâts.

Avec son filet, le « Drone Hunter » (littéralement « chasseur de drone »), objet du Defense Innovation Unit, permet de pallier ce risque, et présente un autre avantage : en rapportant le drone saisi, il offre à l'armée américaine la possibilité de l'analyser afin de déterminer d'où il vient et la raison pour laquelle il se trouvait à l'endroit précis de sa capture.

Le Drone Hunter est équipé de SkyDome, un système anti-drone ultra développé. Ce dernier combine capteurs et radars dans le but d'identifier n'importe quel drone, contrairement à d'autres dispositifs qui analysent les signaux échangés entre un drone et son opérateur, écartant la possibilité de repérer les engins entièrement autonomes. Afin de booster sa précision, le système SkyDome utilise également des radars situés au sol, appelés TrueView.


Une précision redoutable

Quand un objet suspect est détecté, l'IA, combinée à la reconnaissance d'images, entre en action afin de déterminer s'il représente un danger quelconque : l'algorithme « utilise les données obtenues de chacun de ses capteurs combinés, tout comme le ferait votre cerveau », explique Adam Robertson, co-fondateur de Fortem Technologies.

Drone Hunter est ainsi capable de différencier les oiseaux des drones, mais aussi les drones menaçants des drones lambdas, ce qui devrait permettre d'éviter les erreurs et de minimiser les conséquences sur la faune. Une fois lancé, le système agit comme un prédateur chassant sa proie, et peut même voir son objectif à des centaines de mètres de dsitance. Lorsqu'il l'atteint,le drone chasseur déploie alors son filet pour l'attraper.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel système est mis au point. En 2016, des chercheurs de l'université du Michigan avait conçu un appareil capable d'en capturer un autre avec un filet, mais le système était bien moins développé que ne l'est le Drone Hunter.

Source : Engadget
Modifié le 04/02/2020 à 11h51
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top