Le Pentagone veut investir dans des drones chasseurs de drones dotés de filets

04 février 2020 à 11h51
0
Drones

Face à la recrudescence des drones, le Département de la Défense américain vient de signer un contrat baptisé Defense Innovation Unit, lui permettant d'utiliser un système muni d'une intelligence artificielle et d'un filet pour capturer les drones jugés les plus menaçants.

D'après Defense One, le partenariat signé entre le Pentagone et l'entreprise Fortem Technologies, basée dans l'Utah, fait mention de plusieurs millions de dollars.


Un drone combiné à des capteurs et des radars

La démocratisation des drones peut parfois poser de réels problèmes, notamment dans le domaine de l'aviation. En cas de menace, l'armée américaine a le droit de les abattre mais cela n'est pas sans risques, particulièrement dans les zones urbaines où les débris sont susceptibles de faire des dégâts.

Avec son filet, le « Drone Hunter » (littéralement « chasseur de drone »), objet du Defense Innovation Unit, permet de pallier ce risque, et présente un autre avantage : en rapportant le drone saisi, il offre à l'armée américaine la possibilité de l'analyser afin de déterminer d'où il vient et la raison pour laquelle il se trouvait à l'endroit précis de sa capture.

Le Drone Hunter est équipé de SkyDome, un système anti-drone ultra développé. Ce dernier combine capteurs et radars dans le but d'identifier n'importe quel drone, contrairement à d'autres dispositifs qui analysent les signaux échangés entre un drone et son opérateur, écartant la possibilité de repérer les engins entièrement autonomes. Afin de booster sa précision, le système SkyDome utilise également des radars situés au sol, appelés TrueView.


Une précision redoutable

Quand un objet suspect est détecté, l'IA, combinée à la reconnaissance d'images, entre en action afin de déterminer s'il représente un danger quelconque : l'algorithme « utilise les données obtenues de chacun de ses capteurs combinés, tout comme le ferait votre cerveau », explique Adam Robertson, co-fondateur de Fortem Technologies.

Drone Hunter est ainsi capable de différencier les oiseaux des drones, mais aussi les drones menaçants des drones lambdas, ce qui devrait permettre d'éviter les erreurs et de minimiser les conséquences sur la faune. Une fois lancé, le système agit comme un prédateur chassant sa proie, et peut même voir son objectif à des centaines de mètres de dsitance. Lorsqu'il l'atteint,le drone chasseur déploie alors son filet pour l'attraper.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel système est mis au point. En 2016, des chercheurs de l'université du Michigan avait conçu un appareil capable d'en capturer un autre avec un filet, mais le système était bien moins développé que ne l'est le Drone Hunter.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les prochains GPUs NVIDIA, nom de code Ampère, atteindraient les 18 TéraFLOP
Cagiva : la marque italienne devrait bien sortir sa première moto électrique en 2020
Soldes Fnac 2020: PC portable Lenovo IdeaPad S340-15API à seulement 399,99€ via ODR
À l'approche de sa conférence, Samsung dévoile par erreur la date de sortie du Galaxy Home Mini
Les pilotes Vulkan pourraient supporter les Raspberry Pi et en augmenter les capacités graphiques
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page