Une flotte robotique pour cartographier 100% des fonds sous-marins d'ici 2030

09 juin 2019 à 16h02
3
Gebco NF Alumni Xprize Ocean Discovery

Actuellement, moins de 20 % seulement des océans ont été cartographiés. L'Ocean Discovery XPrize, mettant en jeu 7 millions de dollars, pourrait peut-être changer la donne.

L'Ocean Discovery XPrize a récemment récompensé des équipes utilisant des appareils robotisés pour cartographier les fonds océaniques et faire des relevés de la composition chimique sous-marine, dans le but de produire un atlas complet d'ici 2030.

Détail des récompenses décernées

Pour pouvoir concourir, les participants devaient développer un navire autonome, capable de cartographier au moins 250 kilomètres carrés de fonds marins en 24 heures, jusqu'à une profondeur de 4 kilomètres. De plus, les cartes produites devaient être d'une résolution suffisante, avec au moins un relevé tous les cinq mètres. L'appareil devait aussi prendre 10 images du fond océanique, dans un but archéologique, biologique ou géologique. Les finalistes ont été mis à l'épreuve fin 2018, au large des côtes de Kalamata, en Grèce.

Le premier prix, d'une valeur de 4 millions de dollars, a été remis à GEBCO-NF Alumni, une équipe internationale de chercheurs basée aux États-Unis. Leur appareil, le SeaKIT, utilise différentes techniques, dont un sonar pour mesurer la profondeur des eaux, et a pu produire une carte en 48 heures. L'appareil est constitué de deux parties : la première est un navire sans équipage qui se rend à l'endroit désiré et qui reste en surface, la seconde est constituée d'un drone sous-marin chargé de faire les mesures. L'équipe japonaise de Kuroshio a quant à elle remporté la deuxième place avec à la clé un prix d'un million de dollars.

Un prix supplémentaire avait aussi été mis en jeu pour récompenser les participants développant un appareil capable de suivre une trace chimique - en l'occurrence un colorant respectueux de l'environnement marin - et de remonter de manière autonome jusqu'à sa source. C'est l'équipe d'Ocean Quest, composée d'étudiants de San José aux États-Unis qui a remporté ce prix de 800 000 dollars, bien que leur création n'ait pas réussi à remonter la piste jusqu'au bout dans le temps imparti. L'équipe de Tampa Deep Sea Xplorers, basée en Floride, a remporté la deuxième place et un prix de 200 000 dollars.

Les nouvelles technologies au service de l'exploration

Établir une carte exhaustive des océans permettrait sans doute de découvrir de nouvelles espèces, ainsi que des vestiges de navires disparus, explique Jyotika Virmani, Directrice de l'Ocean Discovery XPrize. « Les eaux profondes sont le plus grand musée du monde, et nous n'y avons pas accès pour l'instant. »

En effet, ce type d'exploration est reconnu comme particulièrement difficile en raison des conditions extrêmes de pression, de la faible luminosité, ainsi que la température. D'où l'importance de mettre au point ce type de technologie autonome, qui permettrait aussi de suivre les mouvements de populations d'espèces marines, leur densité, et éventuellement d'assister les secours lors de missions de sauvetage, après des crashs ou des naufrages.

Sources : NewScientist, Xprize
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Theodri
J’espère qu’on pourra parcourir ça sur google street un jour, ça laisse rêveur
philumax
Là, les poissons ont pas de bol : à leur tour de se faire espionner !<br /> On va pas tarder à leur proposer de télécharger Instagram, Facebook et compagnie…<br /> Et… bien entendu Google maps !
ares-team
Sur “Google Seas”. ^^
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

E3 2019 - Suivez les conférences Microsoft, Bethesda et Devolver avec nous dès 21h30
Le nouveau Nokia 2.2 arrivera à partir de 99 €
La plus grande opération de nettoyage de l'océan a officiellement débuté
Le plus vieux film d'une éclipse solaire restauré (et visible sur YouTube)
Les jeux vidéo auront droit à leur cérémonie des Césars en France avec les Pégases
Le Xbox Game Pass révèle son prix sur PC et une vingtaine de jeux rejoignent le catalogue
L'ensemble des bandes originales des Final Fantasy est dispo sur Spotify et Apple Music
Marvel's Avengers sortira sur Stadia en plus des consoles traditionnelles
Haut de page