Un European Hyperloop Center (EHC) va ouvrir aux Pays-Bas

26 décembre 2019 à 14h21
0
Hard-Hyperloop.jpg
© Hardt

L'installation, qui comportera de multiples équipements, parmi lesquels une piste de trois kilomètres, devrait être opérationnelle en 2022.

Direction les Pays-Bas, où la société Hardt, co-fondée par Tim Houter, Marinus van der Meijs, Mars Geuze et Sascha Lamme, a décidé d'installer le premier centre de test européen pour Hyperloop, dans la province de Groningen plus précisément, une terre réputée pour être un vivier de champions sportifs. La firme, lauréate du concours organisé par Elon Musk en 2017 parmi 360 équipes du globe, veut devenir le fer de lance du développement de la technologie Hyperloop dans le monde.

Hardt veut être à l'initiative d'un gigantesque réseau Hyperloop européen

Le centre européen pour Hyperloop naîtra donc aux Pays-Bas. La société Hardt, qui le bâtira, promet de l'ouvrir aux développeurs d'Hyperloop du monde entier, l'intérêt étant de favoriser la coopération dans le monde pour donner un coup d'accélérateur au développement de la technologie, destinée à devenir une alternative aux modes de transport actuels.


L'Hyperloop est ici présenté comme un système de transport permettant la circulation de capsules dans un tube à vide qui fonctionne grâce à un système de propulsion électromagnétique et à une vitesse impressionnante de 1 000 km/h.

Outre la rapidité, l'Hyperloop est vendu comme étant une solution de transport neutre en carbone, moins consommatrice d'énergie par passager que le train et l'avion, et fonctionnant grâce à l'électricité renouvelable. La société néerlandaise Hardt, basée à Delft, ambitionne de construire un réseau Hyperloop européen de 10 000 kilomètres qui pourrait se substituer aux vols court-courriers.

La construction du centre démarrera au début de l'année

La construction du centre débutera en 2020, pour une ouverture et un démarrage d'activité en 2022. L'installation accueillera une piste d'essai longue de trois kilomètres mise à disposition de la dizaine de développeurs d'Hyperloop européens, une première, ainsi qu'un centre d'apprentissage, qui réfléchira à la normalisation européenne, aux normes de sécurité et à l'expérience de voyage des passagers, et un bureau de recherche et développement.


Les entreprises, institutions et gouvernements de toute l'Europe seront invités à travailler, sous le même toit, pour entamer la prochaine phase de développement de la technologie. « La mise en œuvre d'un projet de cette ampleur n'est pas quelque chose que n'importe qui peut entreprendre, seul. Il y a une richesse de connaissances et de passion en Europe. Avec l'EHC, nous rassemblons tout cela pour développer un système européen unique », a commenté Tim Houter, le P.-D.G. de Hardt.



Source : Electric Vehicles Research
Modifié le 26/12/2019 à 15h13
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Les États-Unis songent à interdire TikTok
NVIDIA : les spécifications des RTX 3070 et 3070 Ti en fuite, la RTX 2080 SUPER battue ?
scroll top