Un European Hyperloop Center (EHC) va ouvrir aux Pays-Bas

Hard-Hyperloop.jpg
© Hardt

L'installation, qui comportera de multiples équipements, parmi lesquels une piste de trois kilomètres, devrait être opérationnelle en 2022.

Direction les Pays-Bas, où la société Hardt, co-fondée par Tim Houter, Marinus van der Meijs, Mars Geuze et Sascha Lamme, a décidé d'installer le premier centre de test européen pour Hyperloop, dans la province de Groningen plus précisément, une terre réputée pour être un vivier de champions sportifs. La firme, lauréate du concours organisé par Elon Musk en 2017 parmi 360 équipes du globe, veut devenir le fer de lance du développement de la technologie Hyperloop dans le monde.

Hardt veut être à l'initiative d'un gigantesque réseau Hyperloop européen

Le centre européen pour Hyperloop naîtra donc aux Pays-Bas. La société Hardt, qui le bâtira, promet de l'ouvrir aux développeurs d'Hyperloop du monde entier, l'intérêt étant de favoriser la coopération dans le monde pour donner un coup d'accélérateur au développement de la technologie, destinée à devenir une alternative aux modes de transport actuels.


L'Hyperloop est ici présenté comme un système de transport permettant la circulation de capsules dans un tube à vide qui fonctionne grâce à un système de propulsion électromagnétique et à une vitesse impressionnante de 1 000 km/h.

Outre la rapidité, l'Hyperloop est vendu comme étant une solution de transport neutre en carbone, moins consommatrice d'énergie par passager que le train et l'avion, et fonctionnant grâce à l'électricité renouvelable. La société néerlandaise Hardt, basée à Delft, ambitionne de construire un réseau Hyperloop européen de 10 000 kilomètres qui pourrait se substituer aux vols court-courriers.

La construction du centre démarrera au début de l'année

La construction du centre débutera en 2020, pour une ouverture et un démarrage d'activité en 2022. L'installation accueillera une piste d'essai longue de trois kilomètres mise à disposition de la dizaine de développeurs d'Hyperloop européens, une première, ainsi qu'un centre d'apprentissage, qui réfléchira à la normalisation européenne, aux normes de sécurité et à l'expérience de voyage des passagers, et un bureau de recherche et développement.


Les entreprises, institutions et gouvernements de toute l'Europe seront invités à travailler, sous le même toit, pour entamer la prochaine phase de développement de la technologie. « La mise en œuvre d'un projet de cette ampleur n'est pas quelque chose que n'importe qui peut entreprendre, seul. Il y a une richesse de connaissances et de passion en Europe. Avec l'EHC, nous rassemblons tout cela pour développer un système européen unique », a commenté Tim Houter, le P.-D.G. de Hardt.



Source : Electric Vehicles Research
Modifié le 26/12/2019 à 15h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Intel veut des portables à refroidissement passif derrière l'écran et présentera sa solution au CES
Fallout 76 : des hackers vident l'inventaire des joueurs
Malgré une fiabilité décriée, le gouvernement souhaite expérimenter la reconnaissance faciale
Bon plan gaming chez Cdiscount : Volant + pédalier Logitech G920 + Forza Horizon 4 à 179,99€
Rivian veut transporter vos enfants sans vous... en toute autonomie
ByteDance assure qu'il ne veut pas vendre TikTok malgré ce que relate la presse
La campagne solo Star Citizen Squadron 42 se dévoile via un trailer somptueux
Twitter : un bug sur Android permet de relier 17 millions de comptes à leurs numéros de téléphone
Samsung prépare une nouvelle Powerbank avec charge rapide de 25W
Batterie graphène ou pas ? Huawei met fin aux rumeurs entourant le P40
Haut de page