Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards

le 21 avril 2019 à 20h18
0
drapeau union européenne.jpg

C'est dans le cadre du programme « Europe numérique », qui englobe la cybersécurité ou encore l'intelligence artificielle, que l'UE a annoncé cet investissement d'ampleur.

Le Parlement européen a adopté, mercredi 17 avril, un investissement important de l'ordre de 9,2 milliards d'euros, qui entre dans le cadre du programme « Europe numérique » destiné à s'assurer que l'ensemble des citoyens de l'Union européenne puissent bénéficier à la fois des compétences et des infrastructures nécessaires pour relever les défis numériques que leur impose leur vie professionnelle, et auxquels ils sont également confrontés dans leur vie privée.

Un potentiel de 4 millions de nouveaux emplois chaque année dans la zone


L'idée de cet investissement, pour le Parlement européen, consiste à développer ce que l'UE appelle « le potentiel technologique du marché unique numérique. » Les institutions européennes considèrent que ce marché pourrait créer quelques 4 millions d'emplois, chaque année, et rapporter 415 milliards d'euros à l'économie de la zone, en s'affirmant par ailleurs comme une force au sein du marché mondial, dominé par quelques géants aujourd'hui.

À ce titre, Angelika Mlinar, députée démocrate et libérale autrichienne, regrette que « pendant trop d'années, le secteur européen de la technologie a été à la traîne par rapport à des pays tiers tels que les États-Unis et la Chine » Selon elle, une approche cohérente des États membres de l'UE permettra de rééquilibrer la demande grandissante de technologies de pointe face à l'offre disponible en Europe.

Cinq principaux domaines identifiés par l'UE


Si l'on fait le décompte des 9,2 milliards d'euros débloqués par le Parlement au titre du programme « Europe numérique », 2,7 millions d'euros ont été alloués pour le développement des superordinateurs (supercalculateurs), 2,5 milliards d'euros pour l'intelligence artificielle, 2 milliards d'euros pour la cybersécurité, 1,3 milliard d'euros pour assurer une utilisation globale des technologies numériques et 700 millions d'euros pour les compétences numériques.

« Ce programme a été conçu pour s'attaquer au faible taux d'utilisation des technologies existantes. Nous investissons dans l'un des secteurs les plus prometteurs et les plus importants pour l'avenir de l'Europe », a déclaré Angelika Mlinar.

Modifié le 22/04/2019 à 09h28
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
scroll top