Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards

21 avril 2019 à 20h18
2
drapeau union européenne.jpg

C'est dans le cadre du programme « Europe numérique », qui englobe la cybersécurité ou encore l'intelligence artificielle, que l'UE a annoncé cet investissement d'ampleur.

Le Parlement européen a adopté, mercredi 17 avril, un investissement important de l'ordre de 9,2 milliards d'euros, qui entre dans le cadre du programme « Europe numérique » destiné à s'assurer que l'ensemble des citoyens de l'Union européenne puissent bénéficier à la fois des compétences et des infrastructures nécessaires pour relever les défis numériques que leur impose leur vie professionnelle, et auxquels ils sont également confrontés dans leur vie privée.

Un potentiel de 4 millions de nouveaux emplois chaque année dans la zone

L'idée de cet investissement, pour le Parlement européen, consiste à développer ce que l'UE appelle « le potentiel technologique du marché unique numérique. » Les institutions européennes considèrent que ce marché pourrait créer quelques 4 millions d'emplois, chaque année, et rapporter 415 milliards d'euros à l'économie de la zone, en s'affirmant par ailleurs comme une force au sein du marché mondial, dominé par quelques géants aujourd'hui.

À ce titre, Angelika Mlinar, députée démocrate et libérale autrichienne, regrette que « pendant trop d'années, le secteur européen de la technologie a été à la traîne par rapport à des pays tiers tels que les États-Unis et la Chine » Selon elle, une approche cohérente des États membres de l'UE permettra de rééquilibrer la demande grandissante de technologies de pointe face à l'offre disponible en Europe.

Cinq principaux domaines identifiés par l'UE

Si l'on fait le décompte des 9,2 milliards d'euros débloqués par le Parlement au titre du programme « Europe numérique », 2,7 millions d'euros ont été alloués pour le développement des superordinateurs (supercalculateurs), 2,5 milliards d'euros pour l'intelligence artificielle, 2 milliards d'euros pour la cybersécurité, 1,3 milliard d'euros pour assurer une utilisation globale des technologies numériques et 700 millions d'euros pour les compétences numériques.

« Ce programme a été conçu pour s'attaquer au faible taux d'utilisation des technologies existantes. Nous investissons dans l'un des secteurs les plus prometteurs et les plus importants pour l'avenir de l'Europe », a déclaré Angelika Mlinar.

Modifié le 22/04/2019 à 09h28
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
tmtisfree
Si les technocrates de l’UE pensent que c’est en saupoudrant quelques milliards de subventions pour financer des buzzwords avec 20 ans de retard sur les concurrents à la manière dont c’est fait en République fromagère, il n’y a qu’à observer les résultats obtenus ici pour comprendre que ce n’est qu’un plan de plus pour entretenir l’illusion que la technostructure fait quelque chose à la manière dont les bolcheviques faisaient des plans quinquennaux.<br /> Bien entendu, aucune analyse post mortem ne sera réalisée dans quelques années pour constater la totale inutilité de la dépense qui aura en fait été un investissement en communication politique avant une élection, alors que les mots des maux (« à la traîne ») touchant l’UE sont bien connus : surréglementation, surfiscalité, suradministration, etc.<br /> Mais en France comme en UE, quand on s’aperçoit bien trop tard que le traitement du cancer technocratique avec un peu aspirine d’argent public n’a pas fonctionné, le réflexe étatiquement conditionné est de recommencer en augmentant les doses.
Goodbye
D’accord, on attention votre solution et votre dévouement pour faire bouger les choses plus vite, j’y retourne d’ailleurs, perdre sont temps ici ne fait guère avancer les choses.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)
Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
🔥 Top 3 des meilleurs VPN pour profiter de Game of Thrones en streaming !
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Haut de page