Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls

Alexandre Boero Contributeur
18 avril 2019 à 12h10
0
withings pouls.png
Withings

Le leader français de la santé connectée réintroduit la mesure de la vitesse d'onde de pouls, disparue depuis début 2018, sur ses pèse-personnes connectés.

Libérée de « l'emprise » de Nokia depuis son rachat par Éric Carreel, son co-fondateur historique, Withings poursuit sa mue. La société française basée à Issy-les-Moulineaux présentait tout récemment sa première montre connectée, hyper-personnalisable et made in France, dont Clubic vous avez fait l'écho. Ce jeudi 18 avril, la firme francilienne annonce réintroduire officiellement la vitesse d'onde de pouls (VOP) sur ses balances Body Cardio en Europe.

Une évaluation des risques cardiovasculaires à la maison


Si elle reste peu connue du grand public, la mesure de la vitesse d'onde de pouls est pourtant couramment utilisée par les hypertensiologues pour évaluer les risques cardiovasculaires. Une VOP trop élevée indique qu'il existe un risque de tension élevée et/ou des artères rigides. Une tension plus faible est le signe d'artères souples, donc de bonne santé. Traditionnellement réservée au milieu hospitalier, la mesure fut pourtant intégrée à la balance connectée Body Cardio en 2016, avant d'être écartée par la marque en janvier 2018, officiellement pour « éclaircir les questions réglementaires liées à cette fonctionnalité. »

Après avoir mené un audit et subi un examen des autorités compétentes, Withings a eu le feu vert pour réinstaurer le VOP sur les balances Body Cardio en Europe, n'étant pas considérée comme un dispositif médical. Les États-Unis pourraient bientôt suivre.

withings pouls.jpg
Withings

Plusieurs fonctionnalités et un suivi quotidien


Le pèse-personne connecté Body Cardio calcule la vitesse d'onde de pouls en se basant sur l'âge de son utilisateur ainsi que le temps nécessaire à l'onde de pouls pour aller de l'aorte dans le cœur jusqu'aux vaisseaux sanguins dans les pieds. La technologie proposée par Withings a été développée par les équipes de la société en partenariat avec un professeur rattaché à l'hôpital Georges Pompidou.

Vous l'avez compris, la Body Cardio ne sert pas qu'à mesurer son poids et sa vitesse d'onde de pouls. Elle relève également la fréquence cardiaque et permet à l'utilisateur, à chaque pesée, de recevoir tout un tas d'informations pour évaluer au mieux sa santé, avec des conseils pour améliorer son hygiène de vie. Ces données, envoyées par Bluetooth ou WiFi, sont fournies par la balance et sont consultables depuis l'application -gratuite- Health Mate.

À noter que celles et ceux qui sont déjà propriétaires d'un pèse-personne Body Cardio pourront réactiver dès ce 18 avril la fonctionnalité VOP en procédant à la mise à jour du logiciel de la balance.

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top