Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls

le 18 avril 2019 à 12h10
0
withings pouls.png
Withings

Le leader français de la santé connectée réintroduit la mesure de la vitesse d'onde de pouls, disparue depuis début 2018, sur ses pèse-personnes connectés.

Libérée de « l'emprise » de Nokia depuis son rachat par Éric Carreel, son co-fondateur historique, Withings poursuit sa mue. La société française basée à Issy-les-Moulineaux présentait tout récemment sa première montre connectée, hyper-personnalisable et made in France, dont Clubic vous avez fait l'écho. Ce jeudi 18 avril, la firme francilienne annonce réintroduire officiellement la vitesse d'onde de pouls (VOP) sur ses balances Body Cardio en Europe.

Une évaluation des risques cardiovasculaires à la maison


Si elle reste peu connue du grand public, la mesure de la vitesse d'onde de pouls est pourtant couramment utilisée par les hypertensiologues pour évaluer les risques cardiovasculaires. Une VOP trop élevée indique qu'il existe un risque de tension élevée et/ou des artères rigides. Une tension plus faible est le signe d'artères souples, donc de bonne santé. Traditionnellement réservée au milieu hospitalier, la mesure fut pourtant intégrée à la balance connectée Body Cardio en 2016, avant d'être écartée par la marque en janvier 2018, officiellement pour « éclaircir les questions réglementaires liées à cette fonctionnalité. »

Après avoir mené un audit et subi un examen des autorités compétentes, Withings a eu le feu vert pour réinstaurer le VOP sur les balances Body Cardio en Europe, n'étant pas considérée comme un dispositif médical. Les États-Unis pourraient bientôt suivre.

withings pouls.jpg
Withings

Plusieurs fonctionnalités et un suivi quotidien


Le pèse-personne connecté Body Cardio calcule la vitesse d'onde de pouls en se basant sur l'âge de son utilisateur ainsi que le temps nécessaire à l'onde de pouls pour aller de l'aorte dans le cœur jusqu'aux vaisseaux sanguins dans les pieds. La technologie proposée par Withings a été développée par les équipes de la société en partenariat avec un professeur rattaché à l'hôpital Georges Pompidou.

Vous l'avez compris, la Body Cardio ne sert pas qu'à mesurer son poids et sa vitesse d'onde de pouls. Elle relève également la fréquence cardiaque et permet à l'utilisateur, à chaque pesée, de recevoir tout un tas d'informations pour évaluer au mieux sa santé, avec des conseils pour améliorer son hygiène de vie. Ces données, envoyées par Bluetooth ou WiFi, sont fournies par la balance et sont consultables depuis l'application -gratuite- Health Mate.

À noter que celles et ceux qui sont déjà propriétaires d'un pèse-personne Body Cardio pourront réactiver dès ce 18 avril la fonctionnalité VOP en procédant à la mise à jour du logiciel de la balance.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top