🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

CES 2022 : AMD, OnePlus et MSI quittent à leur tour le navire, à cause d'Omicron

29 décembre 2021 à 12h55
10
CES Las Vegas © CES Las Vegas
© CTA

Le CES 2022 fait face à de nombreuses défections, qui amputent l'événement de plusieurs exposants majeurs. AMD, OnePlus et MSI sont les derniers d'une liste qui n'en finit plus.

Acteurs de la Tech présents au CES 2022, levez la main, s'il vous plaît ? Oui, on en a un à gauche, ah, un autre à droite… À force d'enregistrer des retraits, il semble que l'on se dirige de plus en plus vers un Consumer Electronics Show sans grande saveur. Le CES 2022 devait marquer le retour de la grande messe des nouvelles technologies après une édition 2021 qui avait été vécue en ligne uniquement, avec un engouement forcément moindre.

Le variant Omicron fait fuir les géants de la Tech

Après Microsoft et Google, la liste des absents s'est davantage allongée ces dernières heures. Le concepteur de puces américain AMD, le fabricant d'ordinateurs taïwanais spécialisé dans le gaming MSI et le constructeur de smartphones chinois OnePlus ont annoncé leur retrait du CES 2022. Le géant Procter & Gamble (Oral-B ; Tampax ; Always ; Braun ; Febreze ; Dash ; Gillette, etc.) a aussi annoncé qu'il ne participerait pas à l'événement.

AMD, qui indique avoir mûrement réfléchi pour prendre sa décision, et OnePlus ont annoncé bifurquer vers une participation en ligne uniquement. Même son de cloche du côté de MSI : « La santé et le bien-être de nos employés, clients et fans sont notre priorité absolue. Par conséquent, nous avons décidé de ne pas participer "physiquement" au CES, et nous rejoindrons le salon virtuellement avec notre lancement de produit en ligne. »

Toutes les entreprises qui renoncent à participer au salon de l'électronique de Las Vegas évoquent un argument commun : la COVID-19 et l'ampleur du variant Omicron. Les derniers chiffres communiqués aux États-Unis (et relayés par le New York Times) font état de 267 305 cas quotidiens en moyenne et 74 962 hospitalisations au cours des sept derniers jours, avec une augmentation des cas de 126 % sur 14 jours. Le Nevada, État jusque-là relativement épargné, n'échappe pas à cette nouvelle vague, avec des contaminations qui ont grimpé de 65 % sur les deux dernières semaines. De nombreux exposants craignent que les grands rassemblements prévus dans le cadre du CES ne fassent empirer un peu plus la situation.

Des défections particulièrement marquantes… qui aideront peut-être de jeunes pousses à sortir de l'ombre

Pour le moment, l'organisation du CES, la Consumer Technology Association (CTA), n'a toujours pas ne serait-ce qu'effleuré l'éventualité d'une annulation pure et simple de l'événement physique. À tout juste une semaine désormais du coup d'envoi du CES 2022, il apparaît désormais peu probable que l'organisation et les autorités fassent marche arrière, d'autant plus que le gouverneur démocrate du Nevada, Steve Sisolak, a lui-même adoubé l'événement pas plus tard que le 27 décembre dans la presse. Mais il paraît évident que certaines espaces paraîtront bien vides, après avoir effectué un petit état des lieux.

Ils ont jeté l'éponge pour se concentrer sur une participation online uniquement :

Ils n'ont pour l'instant pas renoncé à leur participation :

  • LG
  • Sony
  • Samsung
  • IBM
  • Panasonic
  • WarnerMedia
  • Verizon
  • Qualcomm Bosch
  • Mitsubishi, etc.

L'absence d'acteurs de renom du secteur des nouvelles technologies reste en tout cas une aubaine, voire une opportunité, pour de nombreuses petites et moyennes entreprises, qui, pour certaines, bénéficieront d'une meilleure exposition sur place et sortiront de l'ombre.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
8
benben99
Tout ca parce qu’ils sont incapable de contenir la pandémie de covid.<br /> D’autres pays comme la Chine ont réussi, et font des expositions et salons en ce moment sans la covid… Les USAs devraient prendre exemple
Guillaume1972
Je pense qu’à l’avenir, la plupart des salons se feront de manière dématérialisée (pourquoi pas dans un metavers), économie de trajets,etc… Alors même si il y a des contraintes, je pense néanmoins que les organisateurs s’y retrouveront.
LeToi
Alors qu’ils ont confiné à nouveau plus de 10 millions de personnes ?
benben99
Bref, c’est a peine 1 % de la population qui est touché dans une ville, et ca va durer 2-3 semaines et après ca sera redevenu sous contrôle comme depuis 2 ans déjà. Il y a une ou deux petites éclosions de temps en temps et ils reprennent vite le contrôle.<br /> Mettre 10 millions de personnes en confinement pour une centaine de cas, c’est drastique, mais ca fonctionne.
zeebix
10 millions sur 1,4 milliard… Ça va hein, c’est comme si en France on confinait un petit département… Et c’est loins de vouloir dire qu’ils ne maîtrisent pas la situation.<br /> Bon après pas sur que ce soit applicable à notre culture…
benben99
Mon cher Pierre, vous avez bien raison, la pandémie ne sera pas éradiquée de la terre de sitôt, surtout si on ne vaccine pas les pays pauvres et qu’il y a toujours de nouvelles mutations. Par contre, certains pays comme la Chine arrive très bien a garder la pandémie en dehors de leurs frontière, ce qui est un pas dans la bonne direction. Le problème est que de nombreux pays n’ont pas les moyens de le faire et aussi qu’en France on préfère la liberté de se balader et de ne pas se faire vacciner à celle de protéger la populace. Donc, le résultat est qu’on est rendu à la Xième vague alors qu’en Chine il n’y a pratiquement plus aucun cas depuis 2 ans déjà.<br /> Le cas du CES 2022 présenté dans cette nouvelle est une conséquence d’une mauvaise gestion de la pandémie aux USAs… puisqu’ils ne peuvent pas contenir le virus hors de leurs frontière.
carinae
Ha ben bon courage pour convaincre un gars qui doit certainement avoir la carte du parti <br /> D’après lui la Chine fait tout mieux que tout le monde… et encore plus concernant la pandémie même si la Chine en est a l’origine et qu’on ne sait absolument pas ce qui se passe là bas… <br /> En fait, là bas le virus s’arrête à la frontière…ça me rappelle quelque chose (bon ils pratiquent l’humiliation publique ça doit jouer,)
bluman
Rassurez vous, lorsque tous ceux qui doivent mourrir seront mort, la pandémie s’arrêtera, jusqu’à la suivante.<br /> La seul vrai question est personnel et intellectuel. Dois-je mettre toutes les chances de mon côté ( masques, isolation, vaccins ) ou écouter les champs des sirènes, complotistes, politiques… C’est la seul vrai question.<br /> Après, lorsqu’un choux est fait, il faut l’assumer.<br /> Plusieurs cas:<br /> Si mon choix me permets de sortir vivant de cette crise, jackpot. Plus arien a dire.<br /> Si mon choix vas a l’envers des règles et que je m’en sors, idem, jackpot. Plus rien à dire<br /> Si mon choix de suivre les règles m’envoie aux urgences ou a la morgue, qui punir ?<br /> Si mon choix de ne pas suivre les règles m’envoie aux urgences ou a la morgue, idem, qui punir ??? Et qui vas payer pour mes frais médicaux ??<br /> Une seul chose reste vrai. Des personnes meurent, des familles souffrent…<br /> J’ai bien de la chance de prendre des décisions que pour moi !!!
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Connaissez-vous les salaires dans la cybercriminalité ? Vous allez être jaloux...
Impressionnée par le succès de ChatGPT, l'Europe veut encadrer l'IA
Bon plan : profitez dès maintenant des offres avantageuses antivirus et VPN Norton !
Prix fou : CyberGhost vous offre son VPN avec 82% de réduction
Twitch : ces chiffres qui témoignent de l'incroyable succès de la plateforme
Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Haut de page