Zoom et la NBA, ça a super bien matché cette année !

27 novembre 2020 à 17h46
1
nba-zoom © Zoom
Dispositif mis en place par Zoom au service de la NBA (© NBA/Zoom)

La plateforme de visioconférence américaine fut d'une importance majeure dans la fin de la saison de NBA, qui s'est déroulée loin du public, à Orlando.

En NBA, Zoom aura un peu joué le père Noël de luxe avant l'heure ! Avec une fin de saison perturbée et sans public devant se dérouler dans deux seuls et uniques lieux, la NBA mais aussi la WNBA (la ligue professionnelle de basket féminin) ont été contraintes d'innover pour assurer une certaine continuité dans la distribution des contenus aux médias, notamment pour la diffusion des conférences de presse. C'est là que Zoom est entrée en scène, la société ayant apporté un soutien bien loin de se limiter à la seule assistance technique.

Des réponses à la hauteur du défi d'une compétition majeure frappée par la pandémie

En 2020, le sport, privé de ses supporters et de son ambiance parfois indescriptible, n'a ni ressenti ni transmis les mêmes émotions que dans un passé encore proche, comme en NBA, où la fenêtre des « Finales », l'ultime phase de la saison 2019/2020, aura été marquée par la pandémie de coronavirus et le mouvement Black Lives Matter. Pour tenter de mener cette saison à son terme, le commissaire de la NBA et le gouvernement de Floride avaient pu cocher un lieu : Orlando, et un complexe appartenant à la Walt Disney Company, Disney World.

La NBA (aussi propriétaire de la WNBA), qui faisait face à des impératifs techniques inédits, a fait appel à Zoom durant plusieurs semaines pour acquérir et distribuer les différents contenus (entraînements, conférences de presse, interviews, etc.) de façon sécurisée à la presse américaine et mondiale, aux réseaux sociaux et aux licenciés de basket-ball, en profitant des services d'une plateforme facilement accessible et flexible, outre un support aux petits oignons pour l'occasion.

Sur place, à Orlando pour les garçons et à Bradenton pour les filles, Zoom a dû mettre en place des installations assez conséquentes, en répartissant pas moins de 28 « Zoom Carts », de petits postes de diffusion mobiles composés d'un écran tactile, d'une caméra 1080p, d'un micro et de haut-parleurs, pour assurer une diffusion sans couac de Cloud à Cloud et en temps réel.

3 700 réunions, 3 millions de minutes de conférences de presse diffusées en 13 semaines

« Nous n'avions jamais fait quelque chose à cette échelle auparavant, et cela n'a été possible qu'en écoutant, en adaptant et en travaillant sans relâche pour l'exécuter », résume Chris Halton, Vice-président senior de la NBA, chargé de la technologie et des opérations médias.

Plusieurs impératifs légitimes ont évidemment témoigné de la complexité de la tâche. La NBA a exigé, en sa qualité d'organisatrice, un contrôle sur la modération de ses conférences de presse et interviews virtuelles, ce qui a nécessité une adaptation rapide des équipes de la ligue. « Et les webinaires vidéo Zoom étaient parfaits pour cela », fait remarquer Chris Halton.

« Mais nous avions également besoin d'une livraison automatisée des ressources de vidéo à la demande dans notre plateforme cloud, le NBA Content Network, en plus des archives officielles de la NBA. La NBA désigne son écosystème de contenu comme l'usine de contenu virtuel, composé de multiples plateformes intégrées pour l'acquisition et la diffusion de contenus à l'échelle mondiale à nos licenciés, à la presse et aux réseaux sportifs régionaux en temps voulu », complète le dirigeant.

Pendant les 13 semaines de compétitions, Zoom aura permis la tenue de plus de 3 700 réunions et webinaires, mais aussi l'enregistrement de plus de 3 millions de minutes de conférences de presse, diffusées en streaming.

Source : communiqué de presse

Modifié le 30/11/2020 à 09h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Obsolètes : votre chronique SF sera-t-elle surpassée par les IA ?
Sélénie : trouvez refuge sur la face cachée de la Lune
Wall-E : deux robots qui s'aiment pour sauver la planète ?
Phobos : embarquez pour une télé-réalité spatiale à haut risque vers la planète rouge
Netflix signe un accord avec Spielberg pour plusieurs films par an
Le Dernier Voyage : l'apocalypse au clair de lune
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
Jachère : votre chronique SF découvre une Terre hors du temps
Twitch a 10 ans : retour sur un pionnier du stream en direct et sur l'avenir de la plateforme
Asus ROG sort son premier manga dédié au... streaming ! Découvrez les premiers chapitres
Haut de page