Le lanceur Falcon 9 de SpaceX bat un nouveau record de réutilisation

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
21 juillet 2020 à 15h00
0
Le photographe de SpaceX a profité du passage de la comète NEOWISE... © SpaceX

SpaceX a réussi à envoyer avec succès le satellite ANASIS-II en orbite ce 20 juillet. Avec seulement un peu plus d'un mois entre deux vols consécutifs, le premier étage réutilisé de la fusée bat un record datant de l'âge d'or des navette spatiales.

Et il devrait revoler prochainement.

Enfin une mission commerciale !

SpaceX continue de gérer sa « flotte » de Falcon 9 avec un rythme de lancement rapide, en réussissant hier soir le lancement du satellite
ANASIS-II, premier satellite militaire de la Corée du Sud, en orbite de transfert géostationnaire.

Le décollage a eu lieu à 23h30 (Paris) et s'est déroulé sans anicroche pour une mission qui a duré 33 minutes avant l'éjection du satellite. ANASIS-II est un satellite de télécommunications sécurisées pour le gouvernement sud-coréen, construit en France par Airbus Defense and Space (dépendant toutefois d'un contrat géré par Lockheed Martin).

Avec ce 12ème succès d'affilée en 2020, SpaceX a déjà réussi autant de décollages orbitaux que durant toute l'année dernière… Même si ce chiffre est en trompe l'œil avec des lancements très réguliers au service de sa propre constellation de satellites Starlink. ANASIS-II est le premier décollage de l'année uniquement dédié à un client privé !

Service rapide

Pour sa 90ème mission, Falcon 9 utilisait un premier étage réutilisé, celui qui a permis d'envoyer les deux astronautes Bob Behnken et Doug Hurley en orbite avec la première capsule Crew Dragon habitée, le 30 mai dernier. C'est un nouveau record, puisque les équipes de SpaceX n'ont eu besoin que d'un peu plus d'un mois (51 jours) pour récupérer l'étage sur la barge « Of Course I Still Love You », l'amener à Port Canaveral, décharger l'étage, le ramener dans les locaux de SpaceX à Cape Canaveral, puis le préparer pour son nouveau décollage. La durée la plus courte pour la préparation d'un véhicule réutilisable entre deux vols orbitaux était jusque là détenue par la navette STS Atlantis en 1985.

Notons toutefois pour les puristes qu'il existe un précédent plus rapide entre deux vols suborbitaux (paraboles au-dessus de la Ligne de Karman) pour l'avion fusée X-15 n°3, entre le 19 juillet et le 22 août 1963.

Une méthode clairement efficace

SpaceX n'a utilisé pour l'instant que deux premiers étages neufs en 2020, et devrait poursuivre ses tentatives pour fiabiliser et réutiliser les lanceurs. Procédés et méthodes ne cessent d'évoluer depuis la première réutilisation en mars 2017. La tentative d'hier soir est également la première qui s'est soldée par une réussite complète pour la récupération des demi-coiffes qui protègent le satellite lors de sa traversée de l'atmosphère. Équipées de parachutes dirigeables, elles ont été attrapées au vol dans les filets des deux navires de récupération rapides de SpaceX à plus de 730 km des côtes.

L'entreprise prévoit de continuer à réutiliser un maximum d'éléments de Falcon 9 pour les prochaines tentatives de vol : plus d'une douzaine sont programmées avant la fin de l'année, dont une majorité sera, sans surprise, au service de Starlink.

Modifié le 21/07/2020 à 15h00
62
11
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top