Internet par Starlink : comment ça marche et qu'en disent les premiers utilisateurs ?

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
07 novembre 2020 à 13h13
50
Starlink
Une antenne Starlink à l'aube d'un nouveau service... Crédits SpaceX/Starlink

Les déploiements ont commencé pour un public ciblé, et les premiers retours utilisateurs sont unanimes concernant la qualité du service. À quoi s'attendre alors que la constellation doit encore croitre avant une commercialisation globale ?

Le tarif, en tout cas, ne semble pas rebuter les utilisateurs d'Amérique du Nord.

Une soucoupe pas volante

C'est un imposant carton de presque un mètre de long sur la moitié de large que reçoivent les premiers utilisateurs du réseau Starlink, pour 499 dollars (et 99 dollars d'abonnement mensuel). Dans le « package » de SpaceX, c'est bien l'antenne et son trépied qui prennent le plus de place.

L'installation est conçue pour être facile à mettre en place, et une fois alimentée, l'antenne se positionnera seule pour détecter les satellites. Elle est reliée par un long câble dual Ethernet-power (plus de 20 mètres), qui se raccorde à l'alimentation fournie. Il suffit ensuite de relier l'élégant petit boitier routeur à la même alimentation. Une fois configuré, ce dernier émet en Wi-Fi.

Selon les utilisateurs, la mise en œuvre de la première connexion prend entre une et quinze minutes, après quoi les délais sont beaucoup plus courts si le système est fixe avec une vue du ciel dégagée (cela varie si vous vous promenez avec dans une forêt de pins, car oui évidemment, certains ont testé). Dans la lignée des produits Tesla, la réflexion sur le design utilisateur est au rendez-vous ici.

Mieux que rien

Pour le début de cette phase bêta publique, nommée « Better than Nothing » (Mieux que rien), une majorité de commentaires sont dithyrambiques. Les utilisateurs n'hésitent pas à poster leurs tests sur différentes plateformes, en particulier sur Reddit.

Et en effet, le système se déploie vite. Les débits mesurés dépassent généralement les 100 Mbps (12,5 Mo/s, download), ce qui s'établit dans la fourchette haute de ce que SpaceX présente dans sa documentation destinée aux bêta-testeurs. Les latences, elles, évoluent entre 30 et 45 ms, ce qui, sans atteindre les meilleures performances des réseaux terrestres, permet théoriquement aux « starlinkiens » de jouer en réseau dans de très bonnes conditions. Comme le précise Ars Technica, ces caractéristiques sont supérieures à celles que proposent les concurrents actuels des autres services satellitaires comme ViaSat ou HughesNet (moins de 25 Mbps en download, 3,3 Mbps en upload et une latence entre 640 et 730 ms).

Fini les zones blanches

Il faut cependant noter que peu de terminaux sont entrés en service pour le moment. Elon Musk annonce que plusieurs milliers de boitiers seront déployés d'ici la fin du mois… Mais SpaceX semble pour le moment favoriser les utilisateurs dont le profil correspond le mieux au service Starlink actuellement disponible : des communautés isolées, mal desservies par les opérateurs américains ou n'ayant tout simplement jamais eu accès au haut débit. L'objectif, même s'il a parfois été mal compris en France, n'est pas d'entrer en compétition avec la Fibre.

Réservé pour l'heure à quelques états américains du Nord (Idaho, Michigan, Minnesota, Montana, Oregon, Washington et Wisconsin), le service Starlink est encore amplement sujet à des coupures de réseau lorsque l'antenne « saute » d'un satellite à un autre. Pour certains bêtatesteurs cela n'a représenté des déconnexions que de quelques secondes (transparentes en streaming de vidéo ou en navigation) mais pour d'autres cela a vite constitué un problème. Un utilisateur en Idaho a ainsi rapporté qu'il ne pouvait se connecter au portail de Star Citizen, ou passer un appel en vidéo durant plus de quelques minutes sans déconnexion/reconnexion.

Pour SpaceX, cette bêta permet aussi à Starlink d'occuper le terrain, en attendant que la couverture satellitaire proposée soit plus dense. En effet, si la plupart des médias relèvent bien qu'il y a plus de 800 satellites en orbite, ils oublient qu'il n'y en a environ que 500 à 530 effectivement actifs et à leur emplacement définitif dans le grand « maillage » que SpaceX tend à réaliser autour de la Terre pour une couverture idéale. Un meilleur maillage et d'éventuelles communications inter-satellites permettront donc de réduire les latences.

Les profits sont pour plus tard

Quoi qu'il en soit, les utilisateurs cibles ne récriminent pas pour le tarif du matériel de Starlink. Sur Reddit, l'un d'eux explique même « pour un smartphone qui m'a coûté 1 000 dollars, je peux bien investir 500 dollars sur un matériel de cette qualité ».

Ajoutons que pour plusieurs observateurs spécialisés des réseaux, la technologie d'antenne à commande de phase (phased array antenna en anglais) que distribue SpaceX est probablement vendue à perte, à moins d'une exceptionnelle percée sur les composants et l'assemblage en chaîne de ces produits. Mais il ne faut pas oublier que pour un client du service, ce sont aussi 1 188 dollars d'abonnement qui sont déboursés chaque année. De quoi rapidement transformer les quelques milliers d'utilisateurs du bêta-test en investisseurs sur ce nouveau réseau ? D'ici la fin de l'année, la plus grande source de revenus pour Starlink restera… La défense américaine.

Source : Ars Technica, PC Mag

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
50
18
Fulmlmetal
Les résultats sont interessants mais à prendre avec des pincettes malgré tout car meme si le réseau n’est qu’à 500 sat sur 12000, soit 4%, il faut préciser que les beta testers sont très rares et qu’une fois le réseau ouvert au marché commercial mondial, il y a un risque dans les zones à fortes populations comme l’amérique du nord ou l’europe de voir jusqu’à 10000 utilisateurs sur la meme bandes passantes dans une zone et là le débit pour chacun risque de chuter fortement, à l’image du wimax qui a été très décevant face à des promesses mirobolantes. Et je doute que l’augmentation des sat jusqu’à 12000 ne compense l’arrivée massive (en cas de succès) de clients.<br /> De même on sait que les transmissions par et vers les sat sont très perturbés par la météo (surtout pluies et neige) il serait donc interessant de voir ce que cela donne dans ces conditions.<br /> Attention aussi aux données postés sur Reddit ou autres, on ignore s’il s’agit de résultats basés sur des moyennes ou des meilleurs scores (je penche plutot sur ce dernier cas).<br /> Bref il faut rester encore très réservé sur ce réseau, qui a le mérite indiscutable d’exister et proposer un accès rapide à tous, mais attention aux fausse joie, il n’est pas certain que ces chiffres s’améliorent au bout du déploiement.<br /> Quoi qu’il en soit, je suis en fibre, 9x plus rapide, moins cher, plus stable, donc pour ma part je n’ai aucune raison d’être interessé. Le réseau Starllink doit vraiment etre réservé à ceux qui n’ont pas d’autres solutions. Evidemment les fans de Musk préfèreront Starlink à la fibre mais ça c’est une autre histoire …
Trentreznor
45ms, je ne dirait pas que ça suffit pour jouer dans de «&nbsp;très bonnes conditions&nbsp;». Mais pour le reste c’est largement suffisant. Curieux de voir si les débit arrivent à rester correctes avec un nombre d’utilisateurs conséquent.
nirgal76
Est-ce que l’on sait s’ils les abos seront limités en data ? (ou plusieurs forfait dont certains limités et un illimité ?)
Fulmlmetal
A ma connaissance aucune info sur ce point, et ce sera effectivement un point crucial car les opérateurs sat et Hertziens ont souvent tendances à limiter les data par mois.
KlingonBrain
Quoi qu’il en soit, je suis en fibre, 9x plus rapide, moins cher, plus stable, donc pour ma part je n’ai aucune raison d’être interessé. Le réseau Starllink doit vraiment etre réservé à ceux qui n’ont pas d’autres solutions. Evidemment les fans de Musk préfèreront Starlink à la fibre mais ça c’est une autre histoire …<br /> Même si on est bien couvert en fibre, pour ceux qui dépendent de leur connexion pour du professionnel, ça peut être intéressant d’avoir une option de secours en cas de pépin.
Wen84
L’important c’est la tentative, l’exploration. Je suis pas «&nbsp;fan de Musk&nbsp;», mais le mec se pose comme quelqu’un qu’i cherche à bouger les lignes.
Bombing_Basta
Trentreznor:<br /> 45ms, je ne dirait pas que ça suffit pour jouer dans de « très bonnes conditions ».<br /> 45ms c’est un ping ADSL commun…
Fulmlmetal
L’argument est un peu léger. T’as pas trouvé mieux ?
Fulmlmetal
Bombing_Basta:<br /> 45ms c’est un ping ADSL commun…<br /> Pour un gamer ça reste faible et ça peut faire la différence entre mourir ou vivre dans un fight. Parce que l’argument de la latence à part pour les gamers ça n’a pas trop d’intérêt majeur.
dvaid
Pourquoi y aurait il une saturation alors que le reseau n a pas pour objectif de remplacer la fibre. Rien que le coût de la communication est sans commune mesure et nécessite une maintenance permanente.<br /> Pourquoi encore parler de fans de musks (il t a fait du mal ?) ?<br /> Les bêta-testeurs sont peut-être juste fan du service, parceque 2 secondes de latence ca fait bcp pour les autres services par satellites quand on n a pas accès a un autre réseau.
Martin_Penwald
Pour l’instant, il n’y a pas de limite de données. À ce prix-là, c’est exceptionnel pour la région. Un abonnement 4G au même prix va être limité à 20 ou 30 Go/mois.<br /> Certes on peut se déplacer en 4G alors que pour le moment, la licence que StarLink a ne permet pas un usage mobile, mais c’est envisagé dans un futur proche. La concurrence se fera alors contre Verizon/T-Mobile, pas la fibre.
KlingonBrain
L’argument est un peu léger. T’as pas trouvé mieux ?<br /> Je ne suis pas d’accord avec vous.<br /> Pour ceux qui dépendent d’internet dans leur activité professionnelle, les conséquences d’une perte de connexion ne sont pas du tout légères.<br /> Une solution de plus qui permet de garantir la possibilité d’une connexion performante partout, ce n’est pas un argument sans intérêt.
Bombing_Basta
T’as des millions de «&nbsp;gamers&nbsp;», moi inclus, qui n’ont pas d’autre choix que d’avoir un ping de 45…<br /> En ADSL 45 c’est un bon ping, les meilleurs en ce domaine se situant à 30.
Fulmlmetal
Bombing_Basta:<br /> T’as des millions de « gamers », moi inclus, qui n’ont pas d’autre choix que d’avoir un ping de 45…<br /> En ADSL 45 c’est un bon ping, les meilleurs en ce domaine se situant à 30.<br /> C’est un bon ping en ADSL, mais pour un gamer c’est un mauvais ping c’est le plus bas possible. En fibre j’ai 11ms en moyenne, avec des pics à 4ms. Et bien dans certains jeu ça peut faire la différence entre perdre ou gagner.
Fulmlmetal
KlingonBrain:<br /> Pour ceux qui dépendent d’internet dans leur activité professionnelle, les conséquences d’une perte de connexion ne sont pas du tout légères.<br /> Une solution de plus qui permet de garantir la possibilité d’une connexion performante partout, ce n’est pas un argument sans intérêt.<br /> Déja les pannes en fibre sont très très rares. Ensuite les pro ont des contrats différents du grand publics qui leur garantisse une connexion et parfois meme une garantie de transfert via la 4G, voire meme parfois 2 lignes comme à mon usine (cela dit, à mon usine on est en ADSL on n’a jamais eu de coupure). Bref, non ton argument ne me convaint pas.
KlingonBrain
Déja les pannes en fibre sont très très rares. Ensuite les pro ont des contrats différents du grand publics qui leur garantisse une connexion et parfois meme une garantie de transfert via la 4G, voire meme parfois 2 lignes comme à mon usine (cela dit, à mon usine on est en ADSL on n’a jamais eu de coupure). Bref, non ton argument ne me convaint pas.<br /> Se battre contre le service juridique d’une grande boite et leurs contrats bien bordés s’il y a de fortes conséquences financières… bon courage et non merci.<br /> Il ne suffit pas d’avoir une garantie. Il faut surtout regarder quelles pénalités il prévoit en cas de défaut. Sans parler de l’argument de la force majeure qui peut être invoqué dans certains cas (juridiquement, nul n’est tenu à l’impossible).<br /> Pour ma part, je préfère avoir accès à des alternatives techniques que de compter sur les promesse d’un bout de papier. Comme dit le proverbe: «&nbsp;un tient vaut mieux que deux tu l’auras&nbsp;».<br /> Quand à la 4G, elle ne couvre pas uniformément l’ensemble du territoire. Même en région parisienne, cela peut s’avérer très variables d’un endroit à l’autre et d’un opérateur à l’autre. Et à quel point sont t’elles indépendantes des autres réseaux en cas d’incident majeur ?<br /> Enfin, vous évoquez la solution d’avoir deux lignes, mais à quoi cela sers t’il, si par exemple un pont s’écroule en emportant tout le fourreau ?<br /> Enfin, pour ce qui est des choses qui «&nbsp;arrivent rarement&nbsp;», ça me fait penser aux pandémies qui arrivent rarement, ce qui pouvait laisser penser à certains qu’il était judicieux de se passer du stock de masques.<br /> En plusieurs décennies d’informatique, j’ai appris une leçon qui se résume en deux mots : Shit happens.<br /> C’est pour cela que je pense qu’avoir des possibilités techniques supplémentaires ne fera de mal à personne.<br /> Bref, non ton argument ne me convaint pas.<br /> Pas de problème. Comme on dit, chacun voit midi à sa porte.
kroman
La «&nbsp;vente à perte&nbsp;» du module n’est pas vraiment un contre argument. Tous nos fournisseurs d’accès mettent à dispo des routeurs Wifi inclus dans l’abonnement. Les coupures au changement de satellite seront sûrement évitées en utilisant des connexions simultanées sur plusieurs satellites quand le réseau sera plus complet.<br /> Mais le gros problème sera la pollution de notre ciel ! Rien que Starlink prévoit 40k+ satellites. Une dizaine de sociétés concurrentes prévoient déjà de lancer ce genre de constellation. De nombreux pays voudront leur constellation, comme pour le GPS (BeiDou, Galileo, GLONASS, NavIC, QZSS…). D’ici 20 ans ce sera donc plus d’un million de satellites en orbite basse contre moins de 3000 aujourd’hui toute orbite confondue…
ebottlaender
Ceux qui ont 45 ms de ping et qui accusent la latence pour leurs parties perdues ne sont que des mauvais joueurs.
Niverolle
«&nbsp;Un utilisateur en Idaho a ainsi rapporté qu’il ne pouvait se connecter au portail de Star Citizen, ou passer un appel en vidéo durant plus de quelques minutes sans déconnexion/reconnexion.&nbsp;» ==&gt; Arf, je connais bien ce problème en téléphonie avec la constellation Iridium: en position abyssale (je ne parle même pas d’un canyon, mais juste d’une vallée un peu marquée) ou sous une canopée un peu touffue, ça devient vite casse-bonbons…
Niverolle
30 à 45 ms soit 33 à 22 Hz, en terme de fréquence de rafraichissement, ce n’est pas un peu limite pour du jeu vidéo en temps réel ?
Jayjay1976
Bonjour à tous je suis pas le roi des technophiles mais à terme ce service est-il prévu en mobilité ? Je vis sur un voilier (pas un palace hein on est à trois sur un 11 mètres vieux de 30 ans) mais le prix, les débits sur Iridium sont hors de prix (170 euros par mois pour de la misère niveau data et appel) alors si pour 99 euros par mois je peux avoir ce genre de service à l’avenir je signe de suite ! Merci d’avance !
Bombing_Basta
Gamer ou pas, t’as pas le choix de la connexion que tu peux avoir et du ping qui va avec.
Bombing_Basta
À mon avis la mobilité dépend des moyens techniques de réception, et sur un voilier, installer une parabole (moyen actuel d’émission/réception pour cette offre) ne devrait pas t’empêcher d’appareiller et de recevoir en pleine mer.
Martin_Penwald
Oui, mais StarLink n’a pas encore les licences mobiles. De plus, pour l’instant, les satellites ne sont que des relais simples vers une station au sol, comme ça :<br /> terminal&lt;-&gt;satellite&lt;-&gt;relais&lt;-&gt;internet<br /> Il faut donc qu’un même satellite ait une vue à la fois sur un terminal et une station relais au même moment pour que la connexion à Internet se fasse. En bateau, ça veut dire rester près des côtes (en gros, il faut qu’il y ait une station à moins de 500km du terminal pour que ça marche).<br /> Dans le futur, les satellites sont supposés communiquer entre eux, limitant le besoin de stations au sol, mais même si des tests ont commencé, c’est pas pour demain.
clockover
Je suis en fibre plus rapide, moins chère et plus stable, ça ne m’empêche pas d’être intéressé en backup…<br /> Aujourd’hui tout passe en donnée chez moi.<br /> Téléphone via un femtocell (oui la couverture 3g/4g est merdique), pas de TNT, etc…<br /> J’ai demandé un devis pour passer la fibre en offre pro GTR+4 paf 1500€/mois.<br /> Sinon ils me proposent une SDSL GTR+4 2-4Mb à 450€/mois.<br /> Et la garantie c’est quand même du pipi de chat vu qu’elle ne porte que sur l’abonnement pas sur les pertes financières.<br /> Aujourd’hui j’utilise une ADSL à 2Mb en backup à 45€/mois…<br /> Clairement j’attends avec impatience l’ouverture de la beta de Starlink malgré le fait d’avoir une fibre.<br /> Merci de ne pas prendre vos besoins pour des vérités universelles.<br /> Deux autres personnes vous ont fait la remarque d’ailleurs.
ebottlaender
La fréquence de l’oeil humain, si mes souvenirs de terminale sont bons, c’est 24hz… Et on ne parle pas de fréquence de rafraichissement, qui est gérée par ta carte graphique sur un JV, mais de l’actualisation des données réseau (position/action des alliés/ennemis).<br /> Hors compétition internationale (et en général c’est en réseau local) il n’y a aucune raison de râler d’un ping de 40.
nirgal76
«&nbsp;Pourquoi encore parler de fans de musks (il t a fait du mal ?) ?&nbsp;»<br /> Bah ils ne se moquent pas de Musk mais des fans. J’suis un peu pareil, le bonhomme fait des trucs, certains de ces projets sont très intéressants technologiquement, mais la «&nbsp;fan attitude&nbsp;», le culte de la personnalité, je trouve toujours ça un peu pathétique.
nirgal76
C’est plus compliqué que ça :<br /> hitek.fr – 30 Aug 15<br /> Framerate et jeux vidéo : combien d'images l’œil perçoit par seconde ?<br /> C'est une éternelle question : à partir de combiens d'images par seconde est-il inutile d'en ajouter dans les jeux vidéo ? On vous répond.<br />
dvaid
Le problème est surtout d utiliser cet argument des qu on est pas d accord avec quelqu’un. C est prendre les autres de haut.
Fulmlmetal
ebottlaender:<br /> Ceux qui ont 45 ms de ping et qui accusent la latence pour leurs parties perdues ne sont que des mauvais joueurs.<br /> Au contraire, c’est sur le haut niveau que cette différence est flagrante. Les petits joueurs qui mettent 2 secondes à cibler un joueur ennemi ne verront pas la différence, mais au haut niveau ce genre d’écart peut faire la différence sur de nombreux jeux, je cite par exemple les CS, PUBG, Fornite, CoD, etc. Lorsque que tu te retrouve brutalement face à face avec un autre joueurs, ça se joue souvent en milliseconde.
Niverolle
Quand je parle de rafraichissement c’est bien celui des données (auquel il faut ajouter les temps de traitement à la fois sur le client et sur le serveur).<br /> Quand à la fréquence de rafraichissement des bâtonnets (les cellules de la rétine qui perçoivent le mouvement c’est plus de l’ordre de 50-60 Hz. En traitement du signal on sait qu’il faut échantillonner au double de la fréquence maximale, d’où les fameux écran 120 Hz. Au cinéma, justement, avec seulement 24 fps, il y a plein d’artefacts grossiers (comme les roues de train qui tournent dans le mauvais sens ou des saccades pendant les panoramiques) que les réalisateurs connaissent bien et qui leurs imposent des limites techniques (on ne filme pas n’importe quoi et n’importe comment).<br /> Bon ceci étant dit, le temps de réponse motrice de la main à une stimulation visuelle (plus lente) ou auditive (plus rapide) prendra de l’ordre de 300 ms (soit une éternité quand on y pense).
Niverolle
C’est çà qui m’étonne (l’argument du haut niveau), car pour moi c’est entre deux joueurs aux réflexes comparables, disons à quelques dizaines de millisecondes près que le ping va créer une injustice (peu importe le niveau justement). Telle que je vois la chose (en asynchrone donc), si tu es plus rapide de 10 ms, mais que l’information arrive 10 ms trop tard au serveur, tu perdras systématiquement tes duels. Mais bon, je ne joue pas en réseau (et je ne sais même pas si c’est programmé en asynchrone), d’où mon interrogation.
ebottlaender
Le seul pour les pros, donc capables de vivre de leur compétitions est fixé à 20ms. Starlink ne leur est donc pas adapté aujourd’hui.<br /> Pour tous les autres, ça devrait passer sans aucun problème… Sachant que les soucis comme on l’écrit dans l’article ne sont pas sur cette thématique aujourd’hui (mais plus sur les coupures lors des sauts intersatellitaires).<br /> Je trouve votre acharnement étrange sur cette news sachant que dans le tout premier commentaire vous ajoutez que vous avez la fibre. Vous n’êtes dans aucun cas le coeur de cible (ni secondaire) de Starlink, on l’explique très bien dans l’article.
Fulmlmetal
ebottlaender:<br /> Je trouve votre acharnement étrange sur cette news sachant que dans le tout premier commentaire vous ajoutez que vous avez la fibre. Vous n’êtes dans aucun cas le coeur de cible (ni secondaire) de Starlink, on l’explique très bien dans l’article.<br /> Acharnement !!! eh oh faut se calmer. Où avez vous vu un acharnement ? je dis meme que ce réseau est une bonne chose mais je précise qu’il ne faut pas non plus s’emballer, surtout que pour le moment on ignore ce qu’il en sera quand il y aura du monde sur la BP.<br /> Pour votre dernière remarque, pourquoi le fait d’avoir la fibre ne me permet pas d’émettre un avis ? j’ai la fibre donc je dois fermer ma gue…e sur Starlink ? c’est ça le débat ?
rexxie
Tout ce jus de clavier pour une moyenne appelée à changer… merci à l’acharnement habituelle de Fulmlmetal à trouver du négatif à tout ce que fait Elon Musk. On a comodement oublié que la constellation est naissante, éparse et les résultats (en beta) très irréguliers. Moi je dis bravo d’avoir réussi à la mettre en oeuvre si rapidement!<br /> On a du 18 ms de ping aussi… et dans la tradition Muskienne, ça va rapidement aller en s’améliorant.<br /> reddit<br /> r/Starlink - List of Confirmed Starlink Speed Tests<br /> 326 votes and 337 comments so far on Reddit<br />
rexxie
Oui à terme ce sera disponible pour les lignes maritimes et aériennes, les trains et mêmes les automobiles, alors pour les petits rafiots aussi <br /> Dans moins de 2 ans selon mon doigt exposé à la brise gaspésienne.<br /> @nirgal76<br /> C’est l’amalgame facile et pervers entre l’admiration de prouesses techniques inégalés d’un ingénieur/homme d’affaire d’exception, basé sur la science, vs l’aveuglement de groupie, d’adepte à la cervelle lavée d’un culte ou une secte baignée de mysticisme et d’hystérie qui est fondamentalement malhonnête.<br /> C’est malheureusement un argument qui revient régulièrement comme attaque personnelle aux fans renseignés et rationnels.<br /> Ça sert en même temps à faussement expliquer la popularité du bonhomme par de l’émotivité de tête de linotte plutôt que par les prouesses techniques et faits d’armes improbables, courageux et dérangeants du patron de SpaceX et Tesla, entre autres sociétés de pointe.
Fulmlmetal
rexxie:<br /> Oui à terme ce sera disponible pour les lignes maritimes et aériennes, les trains et mêmes les automobiles, alors pour les petits rafiots aussi <br /> Dans moins de 2 ans selon mon doigt exposé à la brise gaspésienne.<br /> pour les lignes aériennes et trains, ne rêvons pas, ce sera certainement limité aux premières classes et à un prix exhorbitant pour les autres. Les compagnies verront là un bon moyen de faire de l’argent. Ca se fait déja d’ailleurs et c’est cher. Meme les aéroports proposent internet cherement et pourtan tils ont des accès fibres.<br /> Pour les bateaux de type croisières je doute que l’accès internet sera un point qui le sintéressera, les opérateurs maritime ne veulent pas que tu restes enfermé devant ton ordinateurs, ce qu’ils veulent c’est que tu descendent aux casinos, au bar, aux magasins, tout ce qui est payant. C’est exactement ce qui se passe à Las vegas, l’accès internet est pourri volontairement pour que tu ne restes pas devant ton écran mais devant une machine à sous. pour les lignes maritimes commerciale/industrielles l’accès internet ne apportera rien de plus. Pas sûr que ça les interesse, ce sera très limité.<br /> je comprend que pour toi tout ce que fait ton dieu Musk est une révolution mais il faut aussi garder les pieds sur terre et ne pas partir dans l’hystérie.
rexxie
«&nbsp;ne rêvons pas&nbsp;», «&nbsp;limité&nbsp;», «&nbsp;prix exhorbitant&nbsp;», «&nbsp;je doute&nbsp;», «&nbsp;ne apportera rien de plus&nbsp;», «&nbsp;pas sûr&nbsp;».<br /> Merci de confirmer (avec mention) mes 2 commentaires précédents sur ton obsession à chercher la p’tite bête sur le crâne de Musk, et la distinction entre admiration éduquée et fanatisme religieux <br /> L’Internet rapide permanent sera des plus utiles aux nombreuses sociétés de transport maritime, à moindre coût que les ondes courtes ou autre moyen de communication actuels.
Fulmlmetal
rexxie:<br /> Merci de confirmer « avec mention » mes 2 commentaires précédents sur ton obsession à chercher la p’tite bête sur le crâne de Musk<br /> tu fais vraiment une grosse fixette sur Musk. Les mots que tu soulignent concerne le réseau Starlink, pas Musk. Faut vraiment que tu ramène toujours tout à Musk. C’est maladif chez toi, une véritable religion.
Blackalf
On se calme, on reste dans le sujet et on débat calmement.
Sims
Non pas du tout, j’ai joué pendant 10 ans avec l’ADSL à 70ms de ping et aucun soucis pour jouer. Maintenant je suis à 10 ms avec la fibre et je ne vois pas vraiment de différence.
Niverolle
70 ms soit 14 Hz de rafraîchissement des données ? Pour du temps réel, c’est sûrement jouable sur des jeux de stratégie comme starcraft, mais pour des jeux de tir comme Counter-Strike, j’ai nettement plus de mal à y croire.<br /> Le concert de pleureuse qui accompagne la sortie des jeux next-gen (qui mettent à genoux nombre de cartes graphiques pourtant pas si anciennes), montre bien que les joueurs ne veulent pas jouer en dessous des 30 fps (soit 33 ms entre deux images).
Niverolle
Sauf que les images sont générées à partir des données partagées par le serveur ! Avec 70 ms aller, puis retour, je doute que le serveur valide ton headshot-de-la-mort-qui-tue si d’après ses données la cible est déjà sortie de ton axe de tir depuis un bon dixième de seconde…
Niverolle
MisterGTO:<br /> Y’a pas besoin d’avoir 60 données par seconde envoyées par le serveur pour que le jeu génère 60 images par seconde, cela s’interpolle très facilement en fonction des ordres données.<br /> Là c’est toi qui me prend pour un débile (et me fait dire n’importe quoi). Oui, évidement que c’est interpolé (coté client, hein), mais ça n’enlève rien au fait que les données restent en retard de 70 ms. Pour un jeu nerveux, j’ai du mal à l’envisager car rien que pour une personne qui marche à 5 km/h, ça fait déjà 10 cm de différence, alors sur une esquive ou une course à 30 km/h…<br /> Bref, avant de continuer, trouve moi un site spécialisé (genre le support client de Steam) qui affirme que l’on peut jouer sans contrainte avec un ping de 70 ms sur ce genre de jeu.
Niverolle
Ce sont deux facteurs limitants différents mais dont l’effet délétère est comparable puisqu’un framerate de 30 fps (avec un Ping aussi excellent soit-il) est l’equivalent d’un ping de 33 ms (avec un framerate aussi excellent soit-il) : dans les deux cas la cible ce sera déplacé sur la même distance. Bref ça tend à montrer qu’il ne faut pas trop monter au dessus de 33 ms.
Niverolle
MisterGTO:<br /> Tu prends vraiment les programmeurs pour des débiles (ainsi que les joueurs)<br /> C’est bien toi qui me fait dire n’importe quoi… je n’ai pas pris ces personnes pour des débiles. On a encore le droit d’être sceptique, non ? D’autant plus que j’ai des arguments: 70 ms c’est 10 cm pour un déplacement à 5 km/h. Je trouve ça beaucoup.
Blackalf
On reste dans le sujet, pour les crêpages de chignons il y a les mp’s.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Profitez de cette licence VPN complète à -63% pour les 2 prochaines années !
Découvrez cette image rare d'une collision de galaxies envoyée par Hubble !
Déjà ? La 5G connecterait 1 milliard d'humains d'ici la fin d'année
Apple donne un nouveau nom à son système dédié à la réalité augmentée, et voilà ce que ça implique
Vous ne rêvez pas ! Le prix de cette clé USB s'effondre bien de -39% sur Amazon
Netflix, Disney+, Apple TV+ : pourquoi tous les services de streaming augmentent-ils ?
Le SMS fête ses 30 ans : comment est-il né, comment a-t-il grandi et... va-t-il bientôt mourir ?
Top 5 des applications à essayer ce week-end !
Une solution antivirus familiale à glisser sous le sapin vous attend chez Norton
Des Ryzen 7000X3D à 8, 12 et 16 cœurs chez AMD selon les dernières fuites
Haut de page