Microsoft et SpaceX s’allient pour relier la constellation Starlink au Cloud Azure

22 octobre 2020 à 10h54
2
Starlink
Des satellites Starlink

Microsoft et SpaceX ont annoncé un partenariat visant à relier les satellites Starlink au Cloud Azure. Bénéfique pour les deux entreprises, cette collaboration témoigne des ambitions de la firme de Redmond dans le domaine de l’Internet spatial. 

Il y a quelques semaines en effet, Microsoft dévoilait son nouveau service baptisé Azure Orbital, destiné à connecter des satellites au Cloud. 

Des satellites connectés à des centres de données mobiles 

« La collaboration que nous annonçons aujourd'hui nous permettra de travailler ensemble, pour proposer de nouvelles offres aux secteurs public et privé afin d'offrir une connectivité via Starlink pour une utilisation sur Azure », a déclaré Gwynne Shotwell, présidente et directrice générale de SpaceX, dans une vidéo. 

Ainsi, les satellites de la constellation Starlink, qui compte désormais plus de 800 unités en orbite et offre déjà une connexion bêta aux utilisateurs américains et canadiens, seront reliés à des centres de données de Microsoft. Dans cette optique, la firme de Redmond a dévoilé l’« Azure Modular Datacenter » (MDC), un centre de données mobile de la taille d’un conteneur, capable d'être déplacé dans des endroits isolés. C'est la couverture globale de Starlink qui permet l’existence de ces centres, dont les usages vont de l’aide humanitaire aux missions militaires. 

datacenter microsoft
Un Azure Modular Datacenter © Microsoft

« Partout dans le monde, il existe des besoins importants en matière de Cloud computing et de stockage, notamment dans des régions aux conditions défavorables, où la faible qualité des communications, la disponibilité perturbée des réseaux et l'accès limité aux infrastructures spécialisées auraient auparavant empêché de tirer profit du Cloud », explique Bill Karagounis, directeur de Azure Global Industry Sovereign Solutions de Microsoft. « Le MDC résout ce problème en introduisant Azure dans ces zones, en fournissant des ressources de calcul au plus proche de l'endroit où elles sont nécessaires », a-t-il continué. 

L’Internet spatial en plein envol

Ce partenariat prend place dans le nouveau programme Azure Space de Microsoft, qui s’appuie sur le lancement d’Azure Orbital. En plus de SpaceX, l’entreprise va collaborer avec SES, société luxembourgeoise spécialisée dans les télécommunications par satellites : « La communauté spatiale se développe rapidement et l'innovation ouvre de nouvelles portes pour les organisations des secteurs public et privé. Autrefois réservé aux gouvernements, l'innovation développée par les sociétés spatiales privées a démocratisé l'accès à l'espace et l'utilisation de l'espace pour créer de nouveaux scénarios et de nouvelles opportunités, afin de répondre aux besoins des secteurs public et privé », explique Tom Keane, vice-président d’Azure Global.

De son côté, SpaceX multiplie les partenariats dans le déploiement de Starlink, cette annonce intervenant après que la firme d’Elon Musk a signé un contrat avec l’armée américaine pour tester son réseau. 

Par ailleurs, ce nouveau service de Cloud computing spatial vient directement concurrencer Amazon et son Amazon Web Services , qui connecte, aussi, des satellites au Cloud. Le géant du e-commerce prévoit en outre de déployer une constellation similaire à Starlink, baptisée Kuiper

Sources : The Verge , CNBC

Modifié le 22/10/2020 à 10h55
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Microsoft a dévoilé les tarifs de son service Windows 365
Steam compte désormais 1 % d'utilisateurs sous Linux
Les jeux les plus étranges de la première PlayStation [Hors-Série]
Si vous précommandez le Steam Deck maintenant... vous ne le recevrez que fin 2022 (et c'est embêtant)
Facebook met en pause la vente des Oculus Quest 2, qui causeraient des irritations de la peau
Pour le patron de Valve, le Steam Deck n'est pas concurrent de la Switch
Nintendo Switch OLED : précommandez la nouvelle console moins chère avec ce code promo
Hot Wheels Unleashed : un nouveau trailer et des bolides en veux-tu, en vroom vroom (voilà)
Le Steam Deck pourra réduire le nombre d'images par seconde pour améliorer son autonomie
Un second PC, du machine learning pour piloter sa souris… et tricher dans les FPS sans être pris
Haut de page