Nokia installera un réseau 4G sur la Lune pour la NASA

19 octobre 2020 à 14h42
14

Alors que certaines zones du monde sont aujourd'hui encore privées de réseau 4G, Nokia a été sélectionné par la NASA pour installer un réseau de communication... Sur la Lune.

L'Agence spatiale américaine a souvent recours à des constructeurs tiers pour ses projets d'exploration spatiale. Elle souhaite désormais mettre en œuvre une démonstration technologique et faire de la surface lunaire un cadre de recherche fonctionnel.

14 millions de dollars pour un réseau 4G lunaire

Pour ce faire, la NASA a choisi de travailler avec la division américaine de Nokia. Les deux parties signeront un contrat de 14,1 millions de dollars pour que le spécialiste des télécommunication déploie « le premier système de communication LTE/4G dans l'Espace ».

Sur son site officiel, la NASA explique que le système supportera des communications à grande distance sur la surface de la Lune, et offrira « une vitesse plus élevée et plus de stabilité que les standards actuels ».

Sur Twitter, la division Bell Labs de Nokia explique que les technologies développées dans le cadre du programme Tipping Point de la NASA visent à mettre en place les conditions nécessaires pour faire de la Lune une base durable de recherche.

Un réseau pour des conditions extrêmes

Nokia ajoute qu'il s'agira du premier réseau sans fil établit sur la Lune. Initialement basé sur les technologies 4G, il sera toutefois amené à évoluer vers la 5G. Les données échangées entre les différentes applications transiteront directement par ce réseau, qui permettra également de gérer les rovers lunaires, d'optimiser les systèmes de navigation et de diffuser des flux vidéo en haute définition.

Pour mener à bien le projet, Nokia travaillera en collaboration avec la société IntuitiveSpace, laquelle est spécialisée dans la production de machines et d'équipements pour l'exploration spatiale. Elle a notamment conçu un alunisseur et un modèle de conception de combinaison pour spationautes résistant à des conditions extrêmes.

Déjà, la division américaine de Nokia semble avoir bien avancé dans ses travaux puisque ses équipements seraient d'ores et déjà capables d'endurer des températures glaciales et pourraient être exposées à de fort niveaux de radiation. Ils résisteraient en outre aux vibrations des décollages et des alunissages.

Le constructeur conclut ainsi que si cette mission est un succès, elle permettra de valider « l'avenir des autres déploiements opérationnels ainsi que le potentiel d'une forme d'habitation humaine sur la Lune ».

Source : NASA , Mashable

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
15
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Xiaomi devient le premier constructeur de smartphones en Europe
Le Xiaomi Mi Mix 4 se montre en images et cacherait sa caméra avant au beau milieu de l'écran
Samsung Galaxy Z Fold 3 et Flip 3 : les rendus officiels et les prix européens fuitent avant l'annonce
Google officialise sa puce Google Tensor et donne un aperçu des Pixel 6 et 6 Pro
Des photos de la Galaxy Watch 4 Classic sont apparues en ligne
Mode sombre : des effets modérés sur la consommation de batterie de nos smartphones
Les Huawei P50 et P50 Pro officialisés en Chine, ils embarquent HarmonyOS et le Snapdragon 888
OnePlus profite d'une croissance insolente sur le marché des téléphones aux USA
Samsung : les Galaxy Tab S8+ et Ultra pour accompagner la sortie du Galaxy S22 ?
OPPO a dévoilé sa montre connectée OPPO Watch 2, qui promet une impressionnante autonomie
Haut de page