Les iPhone piratés via une faille existant depuis des années

Matthieu Legouge Contributeur
30 août 2019 à 13h05
0
Apple keynote 2019

Project Zero, l'équipe de chercheurs en sécurité informatique de Google, a encore une fois découvert des vulnérabilités 0-day touchant le fabricant à la pomme.

Exploitées par des cybercriminels sur une période minimum de deux ans et non corrigées par Apple, ces failles auraient impacté un très grand nombre d'utilisateurs d'iPhone depuis iOS 10 jusqu'à la plus récente version du système d'exploitation.

Un piratage massif des utilisateurs d'iPhone

Après avoir révélé une faille de sécurité dans le noyau de macOS en mars dernier, les experts en cybersécurité de Google nous dévoilent cette fois-ci qu'une opération massive de piratage aurait fait de très nombreuses victimes durant une période minimum de trente mois, soit depuis le lancement d'iOS 10 en septembre 2016.

On apprend ainsi qu'une simple visite d'un site Internet suffisait pour infecter un iPhone. Ian Beer, du Project Zero, s'est exprimé à ce sujet dans un billet de blog : « Les pirates ne visaient pas une cible en particulier, une simple visite sur l'un des sites piratés suffisait au serveur d'exploitation pour attaquer votre appareil, et, en cas de succès, installer un programme de surveillance ».

Plusieurs vulnérabilités inconnues des services d'Apple ont ainsi pu être exploitées par les assaillants, elles concernent iOS mais aussi son navigateur web Safari. Ce piratage aurait permis au logiciel malveillant de récupérer des données de géolocalisation, les mots de passe des différentes applications installées, et même d'avoir accès complet à des messageries chiffrées telles que Telegram et WhatsApp.

Malgré tout, l'attaque n'était pas persistante, selon le Project Zero, c'est-à-dire que si l'utilisateur redémarrait son iPhone le programme malveillant était supprimé. Mais les experts expliquent que « les assaillants ont pu garder un accès à divers comptes et services » en utilisant les informations dérobées lors de l'infection, alors même qu'ils n'avaient plus accès à l'appareil.

Une correction apportée en février

Au total, les chercheurs missionnés par Google ont découvert 14 failles et cinq chaînes de vulnérabilités, et ce, depuis le lancement d'iOS 10. Apple a instantanément corrigé le problème après avoir été informé par l'équipe de Project Zero, en février 2019, via un correctif apporté par la version 12.1.4.

Une mauvaise nouvelle de plus pour Apple après un trimestre décevant et une chute des ventes d'iPhone. Le géant devrait cependant se relancer en dévoilant ses nouveaux iPhone le 10 septembre.

Source : Project Zero
Modifié le 30/08/2019 à 13h39
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top