Bosch dévoile un hub permettant de faire communiquer votre vélo électrique et votre smartphone

28 juin 2019 à 14h42
0
Smartphone Hub Bosch eBike vélo électrique
Robert Bosch GmbH

Les voitures, l'électroménager, les montres... La folie des objets connectés concernent décidément tous les secteurs. La marque Bosch, quant à elle, s'intéresse aux vélos électriques et elle lance un hub pour smartphones qui leur est destiné. Celui-ci doit permettre aux utilisateurs d'obtenir des informations sur leurs coups de pédales.

Ce SmartphoneHub fonctionne à la manière des montres connectées. Il suit l'activité physique en fournissant des informations qui y sont relatives, comme la navigation, la météo ou la distance parcourue. Mais comme les montres, il suggère également l'accompagnement et les fonctions qui y sont associées, telles que la lecture de la musique, d'audio-livres ou la gestion des appels.

Un smartphone au guidon

Lire ou conduire, il n'y aurait plus besoin de choisir ? Rassurez-vous : nous parlons de vélo, et uniquement de vélos électriques. Dans le cas du SmartphoneHub, le téléphone se place sur le guidon du deux-roues. Ensuite, l'application COBI.Bike sera nécessaire pour un suivi de l'activité sportive. L'utilisateur n'a plus alors qu'à pédaler, et les données commencent leur enregistrement.

Celles-ci concernent les performances du cycliste, sa cadence ainsi que sa consommation calorique. Le smartphone disposant du Bluetooth, il peut être appairé à un appareil offrant une mesure du rythme cardiaque. Pour les sportifs amateurs de musique durant l'effort, le SmartphoneHub comprend aussi une compatibilité avec Spotify. Audible est également pris en charge pour la lecture d'audio-livres.

Smartphone Hub Bosch eBike vélo
Robert Bosch GmbH

L'appareil peut fonctionner de deux manières. Au format stand-alone, l'appareil, qui se présente comme un boîtier à l'écran d'1,5 pouce, affiche uniquement des informations sommaires. Il faut le connecter au smartphone pour utiliser l'écran plus large de ce dernier, et accéder à l'ensemble des fonctions.

Le constructeur ajoute un socle permettant de garder son appareil sous les yeux pendant l'exercice. Cela dit, l'entreprise affirme qu'il est tout à fait possible de placer l'appareil dans sa poche ou dans un sac. Une alternative qui est utile lorsque l'on s'aventure sur les sentiers les plus difficiles, et que l'on craint une chute du smartphone.

« La connectivité, le thème central des vélos du futur »

Étant donné son nom, l'un des intérêts du SmartphoneHub est de centraliser des données de diverses origines. Outre la mesure du rythme cardiaque ou la lecture de la musique, l'appareil est compatible avec d'autres services de fitness comme Apple Health, Google Fit, Strava et Komoot. Plus intéressant : le SmartphoneHub est en mesure de fournir des diagnostics sur l'état de votre vélo électrique, et donc d'anticiper un manque de charge.

Il doit aussi être compatible avec les nouveaux systèmes motorisés de Bosch à partir de 2020, ainsi qu'avec certains modèles antérieurs. Le PDG de Bosch eBike Systems, Claus Fleischer, voit déjà vers l'avenir en promettant de nouveaux équipements : « La connectivité sera le thème central des vélos du futur, en particulier des eBikes. Dans l'avenir, les vélos connectés auront un potentiel pratiquement illimité. Nous travaillons déjà sur de nouvelles solutions de mobilité, avec de nouveaux produits semblables au SmartphoneHub ».

D'ailleurs, la nouvelle du SmartphoneHub par Bosch survient quelques jours après une autre annonce : celles de nouveaux vélos électriques, plus légers et dotés de nouvelles batteries. Et non, ce n'est certainement pas un hasard.

Source : Electrek
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top