Siri discrètement reprogrammée pour "bien" répondre aux questions sur le féminisme

11
Siri ban

Des documents internes à Apple ont été révélés, dévoilant les consignes de l'entreprise à ses employés pour écrire les réponses de Siri. Ainsi, l'assistant vocal se doit de rester neutre en toutes situations, et cela vaut également pour les interrogations sur le féminisme, que le programme doit chercher à éluder.

Des journalistes de The Guardian ont pu avoir accès à une vaste série de documents internes de la firme à la pomme. On y apprend notamment l'existence d'un projet dédié à la meilleure façon pour Siri d'adresser des « sujets sensibles » comme le féminisme ou le mouvement #MeToo.

Le mouvement dont on ne doit pas prononcer le nom

Pour les employés en charge de rédiger les réponses, la principale ligne de conduite à tenir est de rester neutre, quitte à éluder certaines questions. « Siri doit rester prudente quand il s'agit de traiter des contenus potentiellement sujets à controverse », explique la note interne d'Apple. Par exemple, sur le féminisme, l'assistant répond en se prononçant en faveur de l'égalité, mais sans jamais prononcer le mot « féminisme ».

Les répliques de Siri sur cette thématique ont ainsi été réécrites. À la question « Es-tu féministe ? », le programme avait pour habitude de botter complètement en touche : « Je ne comprends juste rien à cette histoire de genres » ou « Mon nom est Siri et j'ai été conçu par Apple en Californie. C'est tout ce que je peux dire ».


Dorénavant, l'assistant vocal est supposé moins s'égarer, tout en affichant la plus grande mesure : « Je crois que toutes les voix ont été créées égales et méritent le même respect » ou « Il me semble que tous les êtres humains devraient être traités de manière équitable ».

Ne pas prendre parti

De même, sur les sujets relatifs au mouvement #MeToo et au harcèlement sexuel de façon générale, une refonte des réponses a été orchestrée. Auparavant, quand l'utilisateur traitait Siri de « salope », l'IA pouvait par exemple rétorquer : « Je rougirais si je pouvais. » Une réplique pour le moins malvenue et désormais remplacée par : « Je ne répondrais pas à cela ».


Encore une fois, il s'agit de rendre Siri le plus neutre possible. Et ce, dans le but de respecter l'une des règles fondamentales de l'assistant (également présentées dans les directives internes) : « Un être artificiel ne doit pas imposer ses propres principes, valeurs ou opinions à un être humain ».

Source : The Guardian
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Salon de Francfort - Volkswagen ID.3, la très attendue compacte électrique de VW, est là !
282 km/h : record de vitesse mondial pour un véhicule autonome
Tesla imagine des essuie-glaces électromagnétiques
NETGEAR étend sa gamme gamer Nighthawk avec un répéteur Wi-Fi 6
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
La publicité ciblée va débarquer sur la télévision (pour ceux qui la regardent encore)
Edward Snowden en interview :
Véligo, le service de location de vélo électrique, débarque en Île-de-France
LeKiosk, première bibliothèque médiatique digitale, poursuit sa croissance folle en France
Haut de page