Siri discrètement reprogrammée pour "bien" répondre aux questions sur le féminisme

10 septembre 2019 à 08h29
0
Siri ban

Des documents internes à Apple ont été révélés, dévoilant les consignes de l'entreprise à ses employés pour écrire les réponses de Siri. Ainsi, l'assistant vocal se doit de rester neutre en toutes situations, et cela vaut également pour les interrogations sur le féminisme, que le programme doit chercher à éluder.

Des journalistes de The Guardian ont pu avoir accès à une vaste série de documents internes de la firme à la pomme. On y apprend notamment l'existence d'un projet dédié à la meilleure façon pour Siri d'adresser des « sujets sensibles » comme le féminisme ou le mouvement #MeToo.

Le mouvement dont on ne doit pas prononcer le nom

Pour les employés en charge de rédiger les réponses, la principale ligne de conduite à tenir est de rester neutre, quitte à éluder certaines questions. « Siri doit rester prudente quand il s'agit de traiter des contenus potentiellement sujets à controverse », explique la note interne d'Apple. Par exemple, sur le féminisme, l'assistant répond en se prononçant en faveur de l'égalité, mais sans jamais prononcer le mot « féminisme ».

Les répliques de Siri sur cette thématique ont ainsi été réécrites. À la question « Es-tu féministe ? », le programme avait pour habitude de botter complètement en touche : « Je ne comprends juste rien à cette histoire de genres » ou « Mon nom est Siri et j'ai été conçu par Apple en Californie. C'est tout ce que je peux dire ».


Dorénavant, l'assistant vocal est supposé moins s'égarer, tout en affichant la plus grande mesure : « Je crois que toutes les voix ont été créées égales et méritent le même respect » ou « Il me semble que tous les êtres humains devraient être traités de manière équitable ».

Ne pas prendre parti

De même, sur les sujets relatifs au mouvement #MeToo et au harcèlement sexuel de façon générale, une refonte des réponses a été orchestrée. Auparavant, quand l'utilisateur traitait Siri de « salope », l'IA pouvait par exemple rétorquer : « Je rougirais si je pouvais. » Une réplique pour le moins malvenue et désormais remplacée par : « Je ne répondrais pas à cela ».


Encore une fois, il s'agit de rendre Siri le plus neutre possible. Et ce, dans le but de respecter l'une des règles fondamentales de l'assistant (également présentées dans les directives internes) : « Un être artificiel ne doit pas imposer ses propres principes, valeurs ou opinions à un être humain ».

Source : The Guardian
11
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top