Les robots-tueurs inquiètent Musk et le monde de la high-tech

21 août 2017 à 13h39
0
L'industrie de l'armement y voit un possible levier de croissance, mais les experts s'en inquiètent de plus en plus : on parle ici des robots-tueurs. Ces nouvelles armes qui devraient être totalement autonomes représentent un véritable danger pour l'Homme, selon une centaine de PDG et chercheurs du monde des nouvelles technologies, de la robotique et de l'intelligence artificielle.

L'Institut américain Future of Life a publié le 20 août 2017 une lettre ouverte à l'attention de l'ONU. Parmi les 116 signataires, on trouve le PDG de Tesla et SpaceX Elon Musk, ou encore celui de DeepMind Mustafa Suleyman.

L'inquiétude concernant les robots-tueurs monte

Ce n'est pas la première fois qu'Elon Musk pointe du doigt les risques de l'Intelligence Artificielle : il estime qu'elle représente un danger pour l'humanité, ce qui n'a pas manqué de lui attirer des critiques de la part de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook. Mais pour Musk, l'intelligence artificielle pourrait échapper au contrôle des humains dans un scénario à la Terminator, si elle n'est pas réglementée.

Partant de là, ce n'est pas étonnant que le milliardaire s'inquiète de voir les industriels de l'armement s'intéresser à ce domaine pour les armes du futur : de nombreuses industries, les Russes de Kalachnikov en tête, veulent créer un robot armé et totalement autonome. Une manière de réduire le nombre de soldats morts dans les conflits tout en améliorant la puissance de feu.

01F4000008451192-photo-robot-collaboration.jpg


L'ONU interpellée avant des réunions sur la question

La lettre ouverte signée par 116 spécialistes de la high-tech a été adressée à l'ONU : l'Organisation des Nations-Unies avait prévu une série de réunions sur la question des armes autonomes dès ce lundi 21 août 2017, réunions qui ont été reportées à novembre 2017.

Pour les signataires, le risque est réel : les conflits pourraient atteindre une échelle « jamais vue auparavant », peut-on lire sur la lettre, et s'accélérer « à des vitesses difficiles à concevoir pour les humains ». Sans compter, bien évidemment, les risques de piratage et d'utilisation de telles armes par des dictateurs et des terroristes.

« Nous n'avons pas beaucoup de temps pour agir. Une fois cette boîte de Pandore ouverte, elle sera difficile à refermer. C'est pourquoi nous (vous) implorons de trouver le moyen de nous protéger de ces dangers », demandent Elon Musk et les autres signataires.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer
Huawei va implanter une usine en France
Pour les conspirationnistes, la 5G est responsable du coronavirus (et c'est Dieu qui l'aurait dit)
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top