Les robots, à la conquête des étoiles ?

Dimitri PAVLENKO
22 avril 2017 à 16h54
0
Récemment à Berlin, un groupe international de scientifiques dans le domaine de la robotique se sont réunis pour imaginer l'avenir des machines et leur relations avec l'humanité. L'Allemand Jürgen Schmidhuber a bousculé l'auditoire en affirmant qu'en 2050, l'intelligence artificielle dépasserait les humains, permettant aux robots de s'amuser, de tomber amoureux et de coloniser la galaxie.

Mais les thèses aussi fascinantes qu'inquiétantes de Jürgen Schmidhuber ne font pas l'unanimité dans la communauté scientifique.

L'IA, une nouvelle forme de vie

A 54 ans, quand il parle de robots, Jürgen Schmidhuber, est un homme qu'on écoute attentivement. Et pour cause, c'est un des pères des réseaux de neurones et du deep learning qui permettent par exemple de parler à nos ordinateurs ou de traduire d'un clic le chinois en anglais. Ces progrès sont importants, pense-t-il, mais on n'aurait encore rien vu. « Très bientôt, les décideurs les plus intelligents et les plus importants pourraient ne pas être humains », dit-il, et nous ne serions pas à l'aube « d'une autre révolution industrielle, mais de la naissance d'une nouvelle forme de vie, comparable à un big bang ».

Jürgen Schmidhuber croit que l'intelligence de la machine ne sera pas seulement égale à celle des humains, mais la dépassera. Les IA concevront et construiront des robots résistants à la chaleur, capables de se rapprocher du soleil et de son énergie et finiront par coloniser les astéroïdes de la Voie Lactée avec des fabriques de robots auto-réplicants. Et Jürgen Schmidhuber essaie de construire cette intelligence. « Cela ne prendra que 25 ans pour concevoir un réseau neuronal artificiel comparable au cerveau humain. ».

01F4000008683334-photo-robot.jpg


Maître ou esclave des robots ?

Si les projections de développement de l'intelligence artificielle sont globalement partagées par les chercheurs, en revanche, les spéculations de Jürgen Schmidhuber divisent. Certains voient en lui un prophète, d'autres un excentrique qui aurait trop lu de science-fiction. Mais ses théories controversées posent des questions vertigineuses, par exemple : faut-il craindre que les robots nous asservissent et nous gouvernent une fois devenus conscients ? Jürgen Schmidhuber est sur ce point catégorique : « Nous ne serons pas esclaves des machines, et les robots ne chercheront pas à éliminer complètement l'humanité. Les IA hautement intelligentes seraient fascinées par les origines de la Vie. Mais cette fascination va diminuer après un certain temps. Notre meilleure protection sera leur manque d'intérêt pour nous, car leur plus grand ennemi sera leur propre espèce. Elles nous accorderont autant d'attention que nous le faisons aux fourmis. »






Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top