Après la plateforme pétrolière et l'hôpital, le robot Spot devient berger

21 mai 2020 à 16h06
2
spot
© YouTube / Rocos

Les usages du robot Spot de Boston Dynamics sont définitivement très nombreux. Dans une vidéo publiée par l’entreprise néo-zélandaise Rocos, on peut le voir se déplacer en pleine nature et endosser le rôle de chien de berger. 

Spécialisée dans le développement d’un Cloud permettant de gérer plusieurs robots à la fois, la firme Rocos a annoncé un partenariat avec Boston Dynamics afin de proposer de nouvelles alternatives robotisées dans les domaines de la construction, de l’exploitation minière et de l’agriculture. 

Un système informatisé pour contrôler plusieurs robots en même temps

« En connectant les robots au Cloud, nous pouvons les aider à combiner le software à la robotique pour obtenir une automatisation physique à grande échelle », a expliqué David Inggs, P.-D.G. de Rocos, à propos de son partenariat avec Boston Dynamics

Pour illustrer le potentiel de sa technologie, Rocos a dévoilé une vidéo dans laquelle on peut voir Spot se déplacer sur des terrains accidentés pour ensuite faire le travail d’un chien de berger. Selon l’entreprise, les robots ont la capacité « d’améliorer la précision des estimations de rendement, soulagent la pression de la pénurie de travailleurs et créent de la précision dans l’agriculture ». 

À terme, Rocos souhaite créer un système informatisé permettant de contrôler plusieurs robots Spot indépendamment les uns des autres depuis n’importe où dans le monde. Selon David Inggs, cette technologie permettra de couvrir de nombreuses tâches et rendra le travail des agriculteurs « plus sûr et plus efficace ».

Un robot tout-terrain qui fait de plus en plus ses preuves 

Ce n’est pas vraiment étonnant que Rocos se soit intéressé à Spot pour son projet. Depuis sa commercialisation, le quadrupède a prouvé son efficacité pour des missions diverses et variées, effectuant des tâches trop dangereuses ou risquées pour l’Homme. Il a par exemple été utilisé par la police du Massachusetts pour accompagner des démineurs, et a même été testé sur une plateforme pétrolière en pleine mer de Norvège en tant qu’outil de surveillance et d’inspection. 

Plus récemment, Spot a aidé des médecins à établir un diagnostic sur des patients atteints du COVID-19 dans un hôpital de Boston. Grâce au robot, le personnel soignant en manque de matériel a pu éviter le contact rapproché avec les malades, et donc une éventuelle contamination. 

Une chose est sûre, Spot a un bel avenir devant lui et on peut déjà s’attendre à le voir évoluer dans d’autres secteurs dans les prochaines années. 

Sources : Futurism , CNet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Blade Pro 17 : le haut de gamme de Razer passe à la 10e génération d'Intel
COVID-19 : dans un bar espagnol, c'est un robot qui sert la bière
Nintendo : le coronavirus aura un lourd impact sur les activités de la société
Civilization VI est offert via l'Epic Games Store
Valorant sortira le 2 juin prochain
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique
Animal Crossing : l'acteur Danny Trejo organise une visite guidée de son île
Take-Two (GTA, Bioshock, Mafia...) sortira 93 jeux avant mars 2025
Dyson : le P.-D.G. dévoile un projet abandonné de voiture électrique qui lui aura coûté 500 millions
Haut de page