COVID-19 : le robot Spot de Boston Dynamics utilisé pour un diagnostic à distance

27 avril 2020 à 10h20
21
Spot Boston Dynamics
© Boston Dynamics

La société spécialisée dans la robotique, Boston Dynamics a annoncé que son robot-chien Spot était utilisé dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19. Dans un hôpital de la région de Boston, il sert au diagnostic de patients à distance.

L'enseigne entend étendre cet usage : elle a mis à disposition des informations matérielles et logicielles concernant ses produits, souhaitant inciter d'autres acteurs de la robotique et du médical à la suivre dans cette voie.


Utilisé en diagnostic

L'hôpital de l'université Harvard, dans la région de Boston, utilise depuis près de deux semaines un robot Spot pour diagnostiquer les personnes suspectées d'être malades du nouveau coronavirus. Le robot se déplace d'un patient à l'autre, permettant à un spécialiste de santé d'interagir avec des malades sans les toucher.

Boston Dynamics, anciennement filiale de Google, qui fait désormais partie du groupe japonais SoftBank, prévoit donc e présenter Spot comme un outil de télémédecine. Cette méthode permettant d'éviter les contacts avec les patients, elle réduit logiquement les risques de contagion.

Dans un communiqué, la société a déclaré : « Aujourd'hui marque la deuxième semaine de présence de Spot dans un hôpital local de Boston, celui de Brigham and Women's, où le robot est déployé en tant que plateforme de télémédecine mobile, permettant aux prestataires de soins de santé de trier à distance les patients ». Elle ajoute : « Nous écoutons leurs commentaires sur ce que Spot pourrait faire de plus, mais nous sommes encouragés par leurs rapports selon lesquels l'utilisation du robot a aidé le personnel infirmier à réduire le temps d'exposition à des patients potentiellement contagieux ».


Les avantages de la télémédecine

Dans le cas de l'hôpital de Boston, Spot a transporté un et une radio bidirectionnelle, permettant aux médecins de réaliser une véritable visioconférence avec chaque patient.

Selon Boston Dynamics, l'utilisation du robot et la réduction du risque permettent à une partie du personnel médical de se concentrer sur les diagnostics, et à une autre de se préserver pour d'autres tâches. Avec Spot, les médecins peuvent même diagnostiquer les patients depuis chez eux. La firme explique ainsi : « Avec les protocoles actuels dans les hôpitaux locaux, les patients soupçonnés de contracter le COVID-19 sont invités à faire la queue dans des tentes à l'extérieur pour répondre aux questions et obtenir des évaluations initiales de la température. Ce processus nécessite jusqu'à cinq membres du personnel médical, ce qui expose ces personnes à un risque élevé de contracter le virus. Grâce à l'utilisation d'un robot mobile, les hôpitaux sont en mesure de réduire le nombre de personnel médical nécessaire sur les lieux ».

La société a ajouté rendre son travail open-source, invitant « toute plateforme de robotique mobile » à l'utiliser afin d'aider le domaine médical. Elle précise que les données mises à disposition ne sont pas dépendantes d'appareils ou de logiciels de la marque, celles-ci pouvant par exemple être adaptés à des robots à roues ou à chenilles. En tout cas, voilà un nouvel emploi pour Spot le robot-chien.

Source : The Verge.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
8
BraveHeart
si c’est pour poser des questions, un simple coup de fil suffit…visiblement les façons US diffèrent profondément de la version européenne…
crash3236
Bizarrement, si tu propose des solutions aux soignants en France pour limiter les contacts avec les patients, je suis pas convaincu qu’ils disent non hein … Pasque les gens qui passent potentiellement un coup de fil, ce sont pas ceux qui se ruent aux portes des urgences (a juste titre ou non)<br /> Que Boston Dynamics (qui a une force de frappe colossale en R&amp;D) fasse ce travail, et le propose en Open Source le tout sans aucune contrainte liées à leur propre matériel, je trouve ça très bien perso … Si cela arrive un peu tard pour notre situation actuelle (comme tout le reste), ça servira au moins de base aux travaux post pandémie pour mieux traiter ce genre de situation à l’avenir. Et c’est clairement une utilisation idéale de la robotique dans l’absolu …
thorZ
Black mirror
Bombing_Basta
Dès que j’entends le nom de cette boite ça me fait penser à Massive dynamics…<br /> Fringe world incoming.
MarkTheKing
au début ils vont s’imposer comme solutions à nos problèmes.<br /> puis ils nous élimineront.<br /> l’élite n’a pas besoin d’humains.<br /> la « planète » sera sauvée !
Feladan
L’article parle de télémédecine, et de tri dans les hôpitaux.<br /> Entre récupérer les numéros, et surtout le manque de vidéo (Spot étant équipé de caméra haute définition avec zoom 30X, ou via l’Ipad posé sur son museau, ce qui permet de faire un diagnostique visuel), il faudra m’expliquer comment tu remplaces tout ça par un « simple coup de fil »
BraveHeart
il faudra surtout m’expliquer comme le robot fait une auscultation des champs pulmonaires et réaliser une PCR …il ne fait rien de plus qu’un simple coup de fil ou, si on veut être hi-tech, une visio-conférence…
Feladan
C’est une autre question, je te disais juste que non, ce n’était pas remplaçable par un « simple coup de fil », car il y a l’auscultation visuelle qui permet d’écarter des pathologies. C’est quand même vachement grave à ce niveau de ne pas voir la différence.<br /> Quand à l’autre sujet que tu amène, personne n’a jamais dis que la télémédecine répondait à 100% du spectre d’une auscultation réelle. Pourquoi amener la question ? La télémédecine à des qualités, et des défauts.
BraveHeart
Euh…la télémédecine pour les COVID 19 est déjà bien institutionnalisée en France…mieux, elle fait partie des recommandations médicales, il n’y a que les ARS à persister dans la notion des « coronadromes » inutiles et dangereux (l’exemple de la H1N1 ne leur a pas suffi, il faut croire!!)…ce qui en soi n’est pas un mal au vu du degré d’impréparation et du manque de matériel du « meilleur système de santé du monde »…
BraveHeart
C’est quoi, l’auscultation visuelle ? <br /> En regardant le patient avec le robot on va savoir s’il a des sibilants ou des crépitants et une diminution du murmure vésiculaire ?<br /> Soyons sérieux: ce n’est qu’un gadget hi-tech…une téléconsultation à 2 euros de majoration fait la même chose…
Feladan
On va arrêter là, la mauvaise foi a des limites .<br /> C’est un simple gadget qui n’apporte rien si vous voulez. Et ausculter visuellement n’amène rien. On se demande même pourquoi les médecins ouvrent les yeux ^^ . J’en parlerai à mon médecin la prochaine fois, je lui dirai de m’ausculter les yeux fermés <br /> Bonne continuation.
Sinic
Spot prévoit aussi d’embarquer des appareils utiles au diagnostic, comme des capteurs thermiques ou de calcul du rythme respiratoire. Ce qui le distingue d’un simple appel médical.
BraveHeart
L’ignorance aussi a des limites…sous prétexte que c’est un robot c’est « wonderful »…une simple téléconsultation fait la même chose en France, il faudra m’expliquer en quoi un robot de ce genre apporte un plus…il ne sait pas faire de prises de sang, il ne sait pas faire de prélèvements nasopharyngés, il ne sait pas ausculter les champs pulmonaires, il ne sait pas prendre les constantes…bref, il n’apporte rien de plus qu’une téléconsultation…ah si, c’est ricain donc c’est formidable…
Feladan
Il y a des données sur l’interfaçage des capteurs de Spot avec l’Ipad ? J’ai vu que ce n’était pour l’instant qu’un Ipad dessus.<br /> Mais j’ai vu effectivement que l’idée était lancée de mettre une caméra thermique, ce qui permettrait de calculer la température corporelle.
BraveHeart
Parce que le patient ne sait pas prendre sa température? <br /> Quant à la polypnée, elle est identifiable lors d’une téléconsultation…il ne faut pas oublier que ce coronavirus n’a pas le tableau clinique d’une grippe, même si on persiste à en parler comme tel: anosmie, agueusie ( perte du goût et de l’odorat), réactions épidermiques type urticaire, troubles mentaux, asthénie voire chez les personnes âgées troubles digestifs… en clair, la personne peut être apyrétique lors des prodromes et pas essouflée du tout…seuls les tests peuvent diagnostiquer réellement un COVID +, le tableau est polymorphe…
BraveHeart
Et calculer la T°, avec les marges d’erreur d’une température non centrale, cela permet de poser un diagnostic de COVID 19 +?
Feladan
On parle de « trier » pas de « diagnostiquer positivement ». En réalité, il s’agit plutôt d’écarter plutôt que de valider.<br /> M’enfin bon, quand on veut toujours avoir raison, on se permet de mal comprendre et d’exagérer tout et n’importe quoi ^^.<br /> Simple exemple, même si pour vous l’auscultation visuelle ne sert à rien. Toux + Fièvre, consultation visio amygdales, oh, c’est une angine (ou autre, on s’en fou) =&gt; COVID écarté.<br /> Ca aurait pu m’arriver pas plus tard que y’a quelques mois, je n’avais aucun autre symptômes que Fièvre + Toux, pas de maux de gorges ni autre. Étrangement, le médecin à diagnostiqué dés qu’il a vu ma gorge.<br /> Mais bon, ça sert à rien tout ça, c’est du charlatanisme parceque c’est Américain :D, on aurait pu le faire par téléphone <br /> Mais quand on lit des énormités pareilles:<br /> Parce que le patient ne sait pas prendre sa température?<br /> Etrangement, mon médecin vérifie toujours la température, juste après qu’il me demande si j’en ai. C’est fou hein ? A mon avis il ne me fait pas confiance. Ou alors on appelle ça la conscience professionnelle et ne pas se fier à ce que disent les gens ? J’espère que vous n’êtes pas médecin si vous croyez tout sur ce que le patient vous dit xD
BraveHeart
Il y a plus simple, pour le diagnostic d’une angine…lui demander s’il y a dysphagie, la toux et la fièvre ne signant rien du tout, d’où le nom angine d’ailleurs…par contre, il faudra m’expliquer en quoi le petit robot va permettre de différencier angine et diphtérie…à trop vouloir confier de choses aux machines, on en perd ses réflexes médicaux…
Feladan
BraveHeart:<br /> dysphagie<br /> Toutes les angines n’en entrainent pas. Ou n’est pas perceptible. Je fais assez d’angine pour vous l’apprendre visiblement. Comme je vous apprend de ne pas vous fier au dires du patient, comme je vous apprend à ausculter visuellement . A ce moment là, on fait de la médecine par SMS, j’espère que vous n’êtes pas médecin, parti comme ça, vous avez du faire un paquet de faux diagnostiques o/<br /> angine et diphtérie<br /> Mais on doit vous expliquer comment il distingue une angine du covid ? Ou c’est bon vous avez compris ? On ne vous a JAMAIS parlé de diagnostiquer, mais de TRIER en COVID / Pas COVID . C’est le but en ce temps de crise. Et on peut le faire en grande partie par auscultation orale/ visuelle. Si doute par la suite, on va plus loin. C’est un gain de temps significatif.<br /> Edit en dessous, vous avez réponse à tout hein xD. Arrêtons là, c’est d’un ridicule maintenant. Maintenant on part dans l’hypothèse qu’il vérifie parcequ’il me connait et qu’il sait que je me trompe et / ou ment. D’autant qu’on parle dans un contexte où justement les médecins ne connaissent pas les gens. Et donc justifie de vérifier la température.<br /> Je ne répondrais vraiment plus, ou que par PM.
BraveHeart
en même temps, si votre médecin vérifie tout ce que vous lui dites, cela peut signifier qu’il vous connait bien…
Azarcal
Moi j’m’en fous, je veux juste Spot pour jouer avec
tangofever
Il y fait penser ce robot à cet épisode de B.M, plutôt effrayant l’objet, de quoi faire faire des cauchemars à un enfant.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Humble Bundle spécial COVID-19 a généré 6,5 millions de dollars
Mercedes-Benz stoppe le développement de voitures à hydrogène
Samsung pourrait présenter un smartphone milieu de gamme avec caméra pop-up
Antivirus McAfee 2020 Total Protection (licence 5 Appareils) à moins de 10€
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page