CDiscount, Allociné et Vanity Fair accusés de forcer l'installation de cookies

11 décembre 2019 à 19h13
0
Allocine
Sharaf Maksumov / Shutterstock.com

Une ONG a déposé une plainte auprès de la CNIL contre Cdiscount, Allociné et Vanity Fair. Elle leur reproche d'installer des cookies publicitaires sur les appareils des utilisateurs qui indiquent pourtant les refuser.

Pas très RGPD-friendly, tout ça. L'organisation à but non lucratif autrichienne NOYB (Centre européen pour les droits numériques) a déposé trois plaintes contre les sites Cdiscount, Allociné et Vanity Fair auprès de la CNIL (Commission nationale informatique et libertés). Ils sont accusés de braver la loi en imposant l'installation de cookies publicitaires chez leurs utilisateurs même quand ceux-ci les refusent.

Cookies refusé, cookies installés quand même

Dans un communiqué intitulé « Cookies refusés? Ces entreprises vous traqueront en ligne quoi qu'il en soit », NOYB indique avoir utilisé l'extension open source « Cookie Glasses » développée par des chercheurs de l'institut national de recherche en sciences du numérique (Inria) afin d'identifier les sites coupables de telles pratiques. Et le résultat est sans appel : « Les sites Cdiscount, Allociné et Vanity Fair transforment un clair rejet des cookies en 'faux' consentement », assure l'ONG.

Même si les internautes ont bien pris soin de désactiver les cookies sur leur page, ces trois sites autorisent tout de même des centaines de sociétés spécialisées dans le ciblage publicitaire à pister les utilisateurs. Parmi elles, Facebook et sa gargantuesque régie pub, ou bien des entreprises bien connues du secteur comme PubMatic et AppNexus.

Cdiscount répond

Un tel comportement est bien sûr contraire au RGPD, le Règlement général sur la protection des données est entré en vigueur le 25 mai 2018. La CNIL a ainsi le pouvoir de sanctionner les trois propriétaires des sites concernés : Cdiscount, Condé Nast pour Vanity Fair et Webedia pour Allociné. La plus lourde condamnation serait une amende de 4% de leur chiffre d'affaires annuel mondial, qui a peu de chance d'être prononcée.

Cdiscount a réagi à cette affaire sur Le Monde. Le groupe admet « un dysfonctionnement rencontré sur l'outil de consentement », s'excuse auprès de ses clients et promet une enquête pour déterminer l'origine du problème et résoudre ce dernier.

Source : Le Monde.
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top