Les pénuries de processeurs Intel vont se poursuivre sur le troisième trimestre

Nathan Le Gohlisse Contributeur
29 avril 2019 à 18h00
0
processeur chip puce

Dans son dernier bilan trimestriel, Intel a fait part d'une mauvaise nouvelle à ses actionnaires : les pénuries de processeurs 14 nm vont se poursuivre durant le troisième trimestre 2019. Cette annonce, prévisible, intervient en dépit des efforts d'ores et déjà consentis par la marque.

L'année dernière, Intel investissait en effet la bagatelle de 1,5 milliard de dollars pour booster ses usines chargées de la production de puces 14 nm, rappelle Anandtech. Une décision stratégique qui n'empêchait pas Robert « Bob » Swan, CEO d'Intel, d'indiquer en fin de semaine dernière que le troisième trimestre serait lui aussi impacté par les pénuries constatées depuis plus d'un an chez les bleus. Tous les espoirs sont toutefois permis pour le dernier trimestre 2019.

Quand les milliards ne suffisent pas...


« Nous avons accru notre capacité de production pour améliorer notre position sur la seconde moitié de l'année 2019. Cependant, nos gammes de produits continueront de faire face à une trop forte demande sur le troisième trimestre », explique le dirigeant de la firme dans son rapport, ajoutant que les employés d'Intel se chargent de répartir au mieux les produits disponibles en fonction de la demande.

Ces pénuries découlent de la demande record enregistrée en 2018 pour les processeurs hautes performances et les puces pour serveurs. Dès l'année dernière, Intel avait accusé le coup en épuisant rapidement ses stocks disponibles. La firme avait alors opté pour un investissement massif de 1,5 milliard de dollars, destiné à débloquer la situation en augmentant la capacité de production de plusieurs de ses usines.

Les sites d'Intel en Oregon, en Arizona, en Irlande et en Israël avaient notamment bénéficié du budget colossal débloqué par les bleus... sans pour autant parvenir à faire des miracles.

Intel privilégie la production de ses processeurs les plus performants


Pour des raisons stratégiques assez évidentes, Intel privilégie pour le moment la production de ses processeurshautes performances : les Xeon, mais aussi les Core i9 et i7, au détriment des CPUs plus modestes tels que les Celeron, Pentium ou encore les Atom. En conséquence, les puces entrée de gamme sont les premières concernées par la pénurie, qui doit donc s'étendre sur le troisième trimestre 2019. Les processeurs haut de gamme, ainsi que les puces destinées aux serveurs, restent pour leur part relativement disponibles.

D'après AnandTech, la hausse de production des processeurs 10 nm chez Intel devrait toutefois contribuer à réduire la demande en processeurs 14 nm, notamment sur le secteur du CPU pour laptop (les premières puces 10 nm, Ice Lake-U, attendues cette année, sont en effet destinées aux ordinateurs portables). Autrement dit, le pire est probablement derrière nous.

Modifié le 24/05/2019 à 12h13
9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top