Près de 3 députés sur 4 ne maîtrisent pas les enjeux du numérique

01 décembre 2018 à 13h57
17
Assemblée Nationale

L'Institut Montaigne indique dans une étude que près de 72 % des députés de l'Assemblée nationale ne sont pas franchement des lumières s'agissant des enjeux du numérique.

Vous vous êtes peut-être demandé ces dernières années ou ces derniers mois, si les députés élus par le peuple possédaient des compétences numériques, indispensables aujourd'hui pour faire face aux enjeux actuels et, surtout, prendre à bras-le-corps ceux de demain. L'Institut Montaigne a publié le 27 novembre les résultats d'une étude des compétences digitales des députés français qui ont rejoint l'Assemblé nationale le 18 juin 2017 à l'issue des élections législatives, soit 577 personnes. Et 71,75 % d'entre eux sont considérés comme « non-experts » des questions numériques.

Sur 577 députés, seuls 31 sont des « experts » de la question numérique

Malgré le rajeunissement de la moyenne d'âge des députés (48 ans, parmi lesquels 39 députés âgés de moins de 30 ans, soit 10 fois plus par rapport à la précédente législature), force est de constater que peu d'élus maîtrisent les enjeux du numérique. À ce niveau-là, le parti très largement majoritaire est celui des « non-experts ». Il est composé de 414 députés, soit 71,75 % des membres de l'hémicycle. 73 députés (12,65 %) possèdent des notions du numérique et sont considérés comme des « amateurs », 59 (10,23 %) sont vus comme des « connaisseurs » et 31 (5,37 %) comme des « experts ».

Au sein de la majorité (La République en Marche), seuls 19 des 308 députés (6,17 %) sont considérés comme des experts. Le groupe le mieux représenté est celui de l'UDI, d'Agir et des Indépendants (7,14 %), avec 2 experts pour 28 députés, mais les proportions sont difficilement comparables.

Maîtriser les réseaux sociaux ne suffit pas pour être crédible

Paula Forteza, députée LREM, qui a commenté ce rapport avec Gilles Babinet, expert de l'Institut Montaigne, estime que maîtriser les « codes » du numérique (comme les réseaux sociaux) ne suffit plus aujourd'hui pour les députés. Elle estime que « le numérique, c'est aussi - et surtout - les infrastructures, l'équipement du territoire en haut débit, la neutralité du net, mais aussi la diversité des usages ou encore un secteur économique à part entière ».

Gilles Babinet, de son côté, reconnaît tout de même que les résultats sont en nette amélioration par rapport à sa précédente enquête, menée en 2015, où il avait identifié seulement 13 experts du numérique. Pour autant, il s'inquiète du retard qu'a pris la France au niveau de sa numérisation, rappelant justement que le pays ne pointe qu'à la 18e place (sur 27) au classement de la digitalisation des nations de l'Union européenne. Gilles Babinet souligne l'absence de compétences que l'on retrouve à tous niveaux, à l'Assemblée nationale certes, mais aussi au sein de la haute administration, où la situation reste préoccupante.

Un mot sur la méthodologie mise en place pour mener cette étude. L'Institut Montaigne a utilisé un système de barème reposant sur divers critères comme le rapport d'un projet de loi, la participation à un travail parlementaire, la diversité des sujets traités, le nombre d'années dans le numérique, l'expérience liée au numérique et un bonus si le député possède un diplôme rattaché au domaine.

Source : Les Échos

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
0
Unicorn220
Donc les députés de la majorité venant principalement de la société civile, plus “jeunes” (…) représentant donc le “nouveau monde” sont aussi mauvais que ceux de l’ “ancien monde” LOL
deodu92
Pourquoi ?! A part se remplir les poches, ils maitrisent autre chose ? (Je sais facile celle-là)…
lordypakna
Par contre le scrabble sur ipad ils connaissent.
nicgrover
La France est gouvernée par des charlots…
Al_Jardine
Le barème utilisé par l’Institut Montaigne publié en fin de page de l’étude afin de décerner le titre d’expert en enjeux du numérique laisse rêveur…
Rumpelstiltskin
Le blabla<br /> Comment ils te causent à la TV , même sur les gilets jaune ils trouvent le moyen de tout détourner les mots pour dire que se sont eux les victimes dans l’histoire…
sami17220
Ils ne sont pas là pour la plupart que pour maîtriser leur carrière !
obyoneone
des Experts avec le dernier Mac à la mode ! hi hi !
NOXteam
c’est clair, disons qu’aujourd’hui c’est juste indispensable si on ne veut pas se faire laminer étant donné que plus de 80% des échanges mondiaux se font par le web… bref il leur faut une bonne remise à niveau et surtout cet enseignement doit être réalisé avec des experts indépendants, pas des lobby
NOXteam
entièrement d’accord avec vous sami, après il pourrait davantage maitriser leur carrière en devenant experts sur ces questions (surtout ne pas faire confiance à nos lobby)
chichej
On peut se moquer de la faible connaissance de nos députés en matière techno, mais si vous le faites, alors essayez de maîtriser les bases de notre langue pour vos commentaires
chaton51
et ca c’est pour le numérique… ils ne maitrisent pas non plus le reste… des incapables bien trop payés… et proportionnellement à d’autres pays plus gros que nous un nombre incalculables à virer illico ! (et a remplacer par des citoyens par exemple)
Popoulo
Réponse type du gars qui n’a aucun argument. Lancez-vous dans la politique, vous irez loin !
Feunoir
Je pense que vu le barème utilisé ils ne pouvaient qu’être plus mauvais que les anciens, car a part “Nombre d’années dans le numérique” le reste ne risque pas de rapporter beaucoup pour eux
Nmut
Il n’y a aucune raison que ces “charlots” qui nous représente n’aient pas des compétences et incompétences qui représentent celles de la population.<br /> Même ici, si on fait un sondage, pas sur que la majorité des lecteurs “maîtrisent” les notions de big data ou l’IA!
nirgal76
C’est clair, d’ailleurs, en général, ils ne sont là que pour les débats filmés o$ l’on peut les voir, comme les questions aux gouvernement du mercredi. Le reste de la semaine, pour des lois qui parfois change pas mal la vie du quotidien des français, y’a 40 pleupleus dans l’hémicycle pour débattre.<br /> Ils ne font ça que pour eux, pas pour les gens qu’ils sont censés représenter. En pratique, il ne représente qu’un parti, et donc au final, qu’un seul homme qu’ils suivent sans aucun avis personnel, sans libre arbitre.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Ce malware en veut vraiment à vos données sur Android
Les joueurs devraient bientôt pouvoir lier leur compte PSN aux jeux PC de PlayStation
La nouvelle OnePlus Nord Watch se déclinera en 2 form-factors pour s'adapter aux goûts de chacun
CyberGhost propose son excellent VPN à un prix totalement déroutant !
RED by SFR frappe fort avec son forfait mobile de 80Go !
Les architectures Intel Xe-LP et Xe-HPG n'ont pas de prise en charge native de DirectX 9
Les noms de code des cartes graphiques AMD RDNA 3 révélés : comme un côté « poissonnier »
Le SSD PCI Express 5.0 Samsung 990 PRO M.2 listé par le PCI-SIG
Un bug de Windows 11 pourrait endommager vos données sur des PC récents
Aspirateur robot, tablette... découvrez notre sélection de produits à prix réduits !
Haut de page