Le gouvernement réfléchit au télétravail pour les arrêts maladie

Alexandre Boero Contributeur
16 novembre 2018 à 06h02
0
Teletravail

Le Premier ministre Édouard Philippe a diligenté une mission afin d'étudier la possibilité de recourir au télétravail pour limiter certains arrêts maladie.

La nouvelle promet de faire jaser. Après l'officialisation de la surveillance des comptes de réseaux sociaux publics des citoyens par le fisc, RTL annonce cette semaine que le gouvernement réfléchit à mettre en place un système de télétravail pour limiter certains arrêts de travail.

Travailler de chez soi la jambe cassée ? Cela pourrait devenir une réalité

En 2018, et c'est bien légitime, beaucoup estiment pouvoir travailler « à la maison ». Pas tous les jours, mais au moins de temps en temps pour la plupart. Mais pour certains cas de figure, l'interruption de travail est liée à des empêchements logistiques plutôt qu'à une véritable impossibilité de travailler. Une fracture du tibia, par exemple, peut nécessiter jusqu'à 240 jours de repos ; mais elle n'empêche théoriquement pas de se servir d'un clavier et d'une souris.

Le 13 novembre, Édouard Philippe a profité d'un groupe de concertation pour évoquer l'idée du télétravail en arrêt maladie et commander une mission qui devrait accoucher de plusieurs propositions dans les mois prochains.

Les arrêts de quelques jours et de plus de six mois ciblés

Le Premier ministre vise forcément les arrêts de travail courts, ceux qui ne durent que quelques jours. Mais pas que. Les arrêts longs, de plus de six mois, sont aussi dans le viseur du gouvernement. Car si ces derniers ne représentent que 7% des arrêts maladie, ils correspondent tout de même à 44% des dépenses de l'Assurance maladie. Beaucoup trop aux yeux du gouvernement.

Dans la pratique, il y aura sans doute des complications, car il faudra trouver le bon accord entre le salarié, l'entreprise et le médecin traitant, qui a évidemment son mot à dire. Si le maintien d'un travail à domicile pendant sa convalescence peut entretenir le « lien social » qui unit le salarié à son entreprise, il pourrait aussi être perçu comme une pression psychologique exercée sur le travailleur malade ou blessé, forcé de travailler de chez lui.

Que pensez-vous de cette proposition du gouvernement français ?
17 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
FUELL annonce l'arrivée de ses vélos électriques en France pour début novembre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top