Le gouvernement réfléchit au télétravail pour les arrêts maladie

16 novembre 2018 à 06h02
17
Teletravail

Le Premier ministre Édouard Philippe a diligenté une mission afin d'étudier la possibilité de recourir au télétravail pour limiter certains arrêts maladie.

La nouvelle promet de faire jaser. Après l'officialisation de la surveillance des comptes de réseaux sociaux publics des citoyens par le fisc, RTL annonce cette semaine que le gouvernement réfléchit à mettre en place un système de télétravail pour limiter certains arrêts de travail.

Travailler de chez soi la jambe cassée ? Cela pourrait devenir une réalité

En 2018, et c'est bien légitime, beaucoup estiment pouvoir travailler « à la maison ». Pas tous les jours, mais au moins de temps en temps pour la plupart. Mais pour certains cas de figure, l'interruption de travail est liée à des empêchements logistiques plutôt qu'à une véritable impossibilité de travailler. Une fracture du tibia, par exemple, peut nécessiter jusqu'à 240 jours de repos ; mais elle n'empêche théoriquement pas de se servir d'un clavier et d'une souris.

Le 13 novembre, Édouard Philippe a profité d'un groupe de concertation pour évoquer l'idée du télétravail en arrêt maladie et commander une mission qui devrait accoucher de plusieurs propositions dans les mois prochains.

Les arrêts de quelques jours et de plus de six mois ciblés

Le Premier ministre vise forcément les arrêts de travail courts, ceux qui ne durent que quelques jours. Mais pas que. Les arrêts longs, de plus de six mois, sont aussi dans le viseur du gouvernement. Car si ces derniers ne représentent que 7% des arrêts maladie, ils correspondent tout de même à 44% des dépenses de l'Assurance maladie. Beaucoup trop aux yeux du gouvernement.

Dans la pratique, il y aura sans doute des complications, car il faudra trouver le bon accord entre le salarié, l'entreprise et le médecin traitant, qui a évidemment son mot à dire. Si le maintien d'un travail à domicile pendant sa convalescence peut entretenir le « lien social » qui unit le salarié à son entreprise, il pourrait aussi être perçu comme une pression psychologique exercée sur le travailleur malade ou blessé, forcé de travailler de chez lui.

Que pensez-vous de cette proposition du gouvernement français ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
0
Bratak67
Je suis sur le terrain 3 jours et 2 a faire du travail de bureau chez moi . Il m’est deja arrive de bosser chez moi avec un rhume ou une entorse a la cheville. Tous les metiers ne s’y pretent pas mais quand c est possible, pourquoi pas. Il faut garder en tete que l etat ne represente que la societe, l argent gere est le notre, celui des impits .
brooz
perso je préféré bosser de chez moi quand mon état le permet à condition d’être payé normalement par mon employeur plutôt que perdre de l’argent et être payé par la sécu…<br /> évidemment le policier, cuisto ou infirmière auront du mal à bosser de chez eux …<br /> Si le métier le permet… oui et d’ailleurs pas que pour les arrêts maladie.
Nmut
je suis d’accord avec vous, c’est un plus pour la société.<br /> Mais ne va t’on pas faire un déséquilibre pour le pompier, le flic, le cuisto et l’infirmier qui ne pourront pas profiter de cet “avantage”? Ca va être encore le bordel pour mettre en place une telle mesure, comme la législation sur le télé-travail qui traine alors que tous les acteurs y ont intérêt.
brooz
dans le monde des bisounours, je dirais que celui qui peut bosser de chez lui bosse et celui qui a un métier ne le permettant pas perde moins d’argent quand il est en arrêt justifié. bref ca reste de l’utopie ^^
keyplus
on pourrait faire travailler les morts aussi
cirdan
On les fait déjà voter…
madforger
Franchement vous n’avez pas l’impression que ce gouvernement vous prend pour un bout de barbaque, de simples esclaves venu les servir ?
markus80
Si le métier le permet et la pathologie aussi, pourquoi pas. Si vous avez une gastro carabinée ou une grippe avec 40 de fievre, vous n’avez pas forcément envie de faire du télétravail…
WALEZ
En donnant une indication à l’employeur sur la capacité du salarié à tenir son poste à distance, voyons y également, si non une entrave, au moins un recul considérable du secret médical…
nicgrover
Les rois de la connerie… Ils ne savent plus quoi inventer quand il s’agit de s’enrichir sur le dos des français…<br /> Qu’ils commencent déjà à travailler intelligemment quand ils sont présents dans l’hémicycle… et ce n’est pas souvent…
Zorionathi
Les gars, je sais, vous aimez les filles vulgaires<br /> Qu’en est-il de la communication en ligne avec eux sans limites? Ici http://nalliso.ml vous pouvez trouver de vraies filles excitées de différents pays.
NOXteam
Ils feraient mieux d’y penser pour l’écologie plutôt que de nous bassiner avec leur mobilité qui coûte cher et qui a un impact carbone effroyable.
Rumpelstiltskin
Donc si je comprends bien , quelqu’un qui se casse la jambe devra travailler chez lui . Mais un ga qui a envie d’être pénard se mettra en arrêt maladie style : fièvre , pas bien , vomi<br /> Le ga qui aura réellement un accident devra travailler et celui qui a envie d’être pénard sera tranquille…
jls2211
Bravo tu es le meilleur, avec une conscience professionnelle hors du commun.<br /> Il faudra penser a changer de nom, car si on travail pendant un arrêt de travail, y a plus d’arrêt en fait.
jls2211
C’est bien connu, les médecins signent en toute irresponsabilité des arrêts trop facilement, ils ne sont pas contrôler par la sécu, et le salarié adore perdre 3 jours de salaire, donc on va les mettre aussi au boulot, car ça serait bête de soutenir l’idée que personne ne devrait travailler pendant une maladie ou accident, accident qui à peut être eu lieu en effectuant son travail. Après on s’occupera des gens qui sont soignés pour un cancer, oui parce que certains cancer n’empêche pas d’utiliser une souris et un clavier.
kroman
Et comment comptent-ils compenser l’inégalité que ça crée ? Certains métiers seront forcés à travailler chez eux, d’autres pas comme ça s’y prête pas…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

iOS 12.1 : une faille permet d'accéder à des photos supprimées
Cirrus7 dévoile un NUC Fanless qui ressemble à un gros dissipateur avec des prises USB
Le cours du Bitcoin est au plus bas depuis 1 an
Google Maps permet désormais de contacter les établissements y étant référencés
Richard Branson veut réinventer le climatiseur pour les pays en voie de développement
L’Oréal propose un capteur pour surveiller la qualité de l’air et les UV
Le drone autonome Hover 2 explose son Kickstarter
Apple : Safari (aussi) va bientôt signaler les sites web non-sécurisés
Legrand se paye Netatmo et ses solutions pour la maison connectée
Haut de page