Sans surprise, Mark Zuckerberg n'est pas un reptilien

17 juin 2016 à 07h32
0
Mark Zuckerberg n'est pas un reptilien. C'est ce que le patron de Facebook a assuré lors du live qu'il a tenu mardi devant les utilisateurs de son réseau social.

Il y a deux jours, Mark Zuckerberg a répondu, en direct, à différentes questions de la part des internautes. L'occasion pour ces derniers de poser des questions d'actualité au patron de Facebook, ou de l'interroger sur les évolutions de son réseau social.

D'autres questions plus surprenantes ont également été posées. Un internaute a ainsi demandé à Zuckerberg : « Mark, est-ce que les rumeurs selon lesquelles tu serais un lézard sont vraies ? ». Après une légère hésitation devant l'énormité de la question, Zuck a tout de même tenu à y répondre : « Je vais répondre non à cette question. Je ne suis pas un lézard. », avant de reprendre une discussion bien plus sérieuse avec les internautes.




Cette question peut prêter à sourire. Elle n'en reste pas moins symptomatique d'un problème un peu plus profond que constitue le conspirationnisme : en 2013, 4 % des Américains pensaient (et pensent sûrement encore) que le monde était contrôlée par des reptiliens déguisés.

En 2014, John Key, Premier ministre de la Nouvelle-Zélande, avait été contraint (par sa constitution) de répondre à une question citoyenne lui demandant de clarifier sa « nature », reptilienne ou humaine.

En 2016, au lieu de demander à Mark Zuckerberg s'il pense que nos données privées nous appartiennent encore, un internaute cherche à savoir s'il n'est pas reptilien.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top