Brevets : à son tour Motorola gagne une bataille contre Microsoft

Par
Le 05 octobre 2012
 0
Le tribunal de Mannheim en Allemagne devient le champ de bataille de Motorola et Microsoft. La cour vient de trancher en faveur du premier dans une affaire de violation de propriété intellectuelle.

0082000003947440-photo-justice-marteau-sq-logo-gb.jpg
Microsoft l'a annoncé plusieurs fois : Android est loin d'être gratuit et l'éditeur de Redmond ajoute que pour ce système Google a violé plusieurs de ses brevets. Pourtant le juge Andreas Voss de la cour de Mannheim en a décidé autrement.

Plus précisément, Microsoft reprochait à Motorola d'embarquer une couche d'interface radio composée d'un ensemble d'API au sein de ses terminaux Android. L'affaire fut initiée au mois d'août dernier et le juge s'interrogeait sur la validité de cette propriété intellectuelle. Finalement, c'est la filiale de Google qui a eu gain de cause. L'on imagine que Microsoft devrait faire appel de cette décision.

Motorola est l'un des rares constructeurs Android à ne pas avoir voulu signer d'accords avec Microsoft qui perçoit un pourcentage sur chacune des ventes des smartphones et tablettes Android de HTC, LG, Samsung ou encore Acer. Reste à savoir si cette décision affectera ces partenariats existants.

En début de semaine, Microsoft avait réussi à lever l'injonction obtenue par Motorola visant à bloquer la commercialisation de la Xbox et de Windows 7 en Allemagne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top