Selon la Hadopi, le streaming est souvent considéré comme licite

01 juin 2018 à 15h36
0
La Hadopi vient de rendre une étude portant sur la perception qu'ont les internautes, en fonction de leur âge, de la légalité des formes de téléchargement. Ciblant particulièrement une poignée de « Digital Native » (15-24 ans), le document précise qu'il existe une gradation dans la « gravité perçue des pratiques illicites ».

00FA000004822096-photo-hadopi.jpg
La Hadopi publie une étude (.pdf) tentant de cerner le comportement des jeunes internautes en matière de téléchargement. Les « Digital Native » entre 15 et 24 ans, traduisez ceux nés dans un environnement numérique (ordinateurs, tablettes, smartphones, Web...), sont ici ciblés. La haute autorité précise avoir réalisé son étude en se basant sur des mini-groupes (au nombre de 6) composés de 4 à 5 personnes et non sur un panel représentatif de la population. Si le document livre donc un point sur les usages à un instant T, il reste difficile après lecture du rapport de tirer de véritables conclusions sur les usages des internautes.

La haute autorité précise toutefois qu'il existe une gradation dans la « gravité perçue des pratiques illicites. Ainsi, le streaming est souvent considéré a priori comme licite, le téléchargement, qui implique de stocker l'œuvre sur son ordinateur, est perçu comme une pratique plus sérieuse. Enfin, la mise en ligne d'œuvres dans un but de partage, est jugée beaucoup plus grave ».

Concernant les freins à la consommation légale de biens, l'organisme identifie le caractère payant comme étant un élément principal de ce phénomène. Ainsi, certaines personnes interrogées précisent regretter Megaupload pour sa facilité d'utilisation et ses atouts pratiques. « La disparition du site a ainsi été vécue comme un réel handicap. Toutefois, la plupart des internautes reconnaissent avoir rebondi vers des offres alternatives », précise la Hadopi. Cette dernière ne dresse par contre pas la liste de ces derniers services.

Enfin, les internautes interrogés expriment leurs attentes en matière d'offre légale et désirent qu'un portail puisse proposer des contenus importants, un tarif accessible au plus grand nombre via des systèmes de forfaits ou des offres découvertes. Enfin, ils souhaitent mettre l'accent sur la réactualisation des contenus, la qualité du son et d'image, ainsi que la possibilité de mise à disposition d'espaces de stockage propre.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Recherche : Google reverserait 3 à 4 dollars à Apple pour chaque terminal iOS
Spark : Microsoft ouvre un incubateur pour start-ups à Paris
Facebook poursuivi en justice pour son bouton
Twitter et American Express étendent leur partenariat dans l’achat en ligne
Julien Leroy, AdVideum :
Facebook ajoute une fonction
Belkin signe un partenariat avec LEGO pour produire des coques iPhone
Microsoft confirme la production de contenus exclusifs sur Xbox
Le succès d'Android est-il celui de Samsung ?
Un chargeur à induction pour le Nexus 4 apparaît sur Google Play
Haut de page