Labelisation Hadopi : Isis reste sur sa position

06 octobre 2010 à 18h51
0
Ce mardi avait lieu la conférence de presse organisée par l'Hadopi. Parmi les sujets abordés, les Labs de la haute autorité, la position de Free sur l'envoi (ou non) des premiers e-mails et également la question des logiciels de sécurisation « labellisés ». Sur le principe, la consultation doit être close le 30 octobre prochain, pourtant certains éditeurs nous avaient déjà avertis de la disponibilité de certaines solutions...

00A0000003275672-photo-le-logo-de-l-hadopi.jpg
Question a donc été posée auprès d'Eric Walter au sujet des motifs de cette labélisation et de l'utilité des logiciels déjà existants. Le secrétaire général de l'Hadopi a répondu en estimant qu' « Ils ne peuvent pas avoir des outils répondant aux exigences de la Hadopi, puisque ces dernières n'existent pas encore ! ». Le site du Monde.fr reprend alors les propos du responsable en précisant qu'il « récuse les informations du site Internet Clubic, qui affirme que des éditeurs de logiciels auraient déjà mis en place des solutions de sécurisation répondant aux besoins de la Hadopi ».

Pourtant, la société H2DS, éditrice du logiciel Isis rappelle que l'Hadopi a déjà donné le cahier des charges de cette labélisation (.pdf). Isis estime donc que « l'Hadopi a lancé le 26 juillet dernier une consultation publique relative aux spécifications fonctionnelles des moyens de sécurisation », laquelle a été ensuite prolongée jusqu'au 30 octobre 2010.

Concrètement, ce document de 36 pages est un projet de « spécifications fonctionnelles » dirigé par le professeur Michel Riguidel qui jette les bases des futurs logiciels labélisés.

Incompréhension ou simple question d'agenda, il se pourrait donc qu'il y ait un écart selon l'Hadopi entre ce projet et les conditions de labélisation des logiciels. Pour sa part, l'éditeur d'Isis cherche à trancher la question en invoquant un argument marketing, afin d'inciter les internautes à s'équiper d'un logiciel certifié Hadopi. Dans les faits, cette labélisation d'un logiciel constituera un élément positif si un internaute est surpris en cas de téléchargement.

Le débat entre efficacité du logiciel labellisé ou non a donc le mérite d'être posé. Reste désormais à connaître la position du professeur Riguidel...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
The Mandalorian : que vaut le premier épisode de la série TV Star Wars ?
Alain Damasio, Ken Loach... 111 assos et intellectuels se lèvent contre Amazon
Le MacBook Pro 16
Projet Nightingale : la collecte de données médicales par Google passe mal
La version 1.0 du navigateur Brave est lancée : désormais, fini de jouer avec la vie privée

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top