Le nombre de litiges liés à l'énergie a augmenté de 38% ces deux dernières années

le 15 mai 2019 à 09h57
0
linky

L'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence ne semble pas apporter que des bénéfices aux consommateurs. Car, d'après le médiateur de l'énergie, les litiges se sont multipliés dernièrement. Principalement à cause de problèmes de facturation et d'un démarchage agressif des fournisseurs.

Depuis l'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie, les particuliers ont notamment la possibilité de choisir un autre fournisseur d'électricité qu'EDF. Dès lors, les offres se sont multipliées, ce qui a permis de réduire les prix... et d'augmenter le nombre de litiges.

Flou quant à la facturation


En effet, le médiateur de l'énergie, Jean Gaubert, a dévoilé cette semaine son rapport annuel. En 2018, il a enregistré 17 000 litiges au sujet de la fourniture d'énergie en France, soit 16% de plus qu'en 2017 et 38% de plus qu'en 2016.

Si de nombreuses causes peuvent être à l'origine de ces incidents, les problèmes de facturation occupent à eux seuls près de la moitié des cas (44%). Il peut alors s'agir de coupures pour impayés, de prix erronés, ou encore d'incompréhensions quant au montant. Dans cette catégorie, l'entreprise la plus souvent mise en cause est l'italien Eni, loin devant Total Spring et Engie.

Un démarchage parfois clairement trompeur


Par ailleurs, une autre pratique est dans le collimateur du médiateur de l'énergie : le démarchage, en particulier téléphonique. En 2018, 56 % des Français ont été contactés pour un changement de fournisseur, contre 36 % l'année précédente. Mais ce n'est pas cette sensible augmentation qui pose problème.

Car certains fournisseurs profiteraient de la méconnaissance du marché des consommateurs, en particulier des personnes âgées, pour parvenir à leurs fins. Et dans certains cas, ils auraient même recours à des arguments mensongers, par exemple en se faisant passer pour une autre entreprise ou un service public, ou en agitant le spectre d'une future hausse conséquente des tarifs réglementés.

Enfin, sans surprise, le compteur Linky n'échappe pas non plus aux litiges. Le nouvel appareil de mesure de l'électricité a fait l'objet de 330 signalements en 2018, un nombre en hausse de... 172% par rapport à 2017.

Source : Le Parisien.
Mots-clés : Loi internet
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Le salaire médian d'un stagiaire chez Facebook est de... 8000 dollars par mois
Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
scroll top