À Toulouse, des opposants au compteur Linky gagnent un procès historique

le 25 mars 2019
 0
Linky ERDF

Le juge des référés du tribunal de grande instance de la Ville rose a accordé à plusieurs personnes le droit de refuser l'installation du compteur de nouvelle génération à leur domicile.

Peu respectueux de la vie privée, cause de surchauffe, dangereux pour la santé... le compteur Linky suscite la polémique dans bien des domaines et semble avoir toujours autant de mal à se faire des amis. Le dernier affront en date à son encontre date du 20 mars 2019.

Une hypersensibilité aux ondes empêche Enedis d'installer ses compteurs


Mercredi dernier, le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse a rendu une décision à travers laquelle il accorde le droit, à 13 personnes souffrant d'hypersensibilité aux ondes, de ne pas être équipées d'un compteur Linky contre leur volonté, ce qui montre potentiellement -du moins selon l'avis du tribunal- que l'appareil peut présenter des conséquences néfastes sur la santé.

« Nous avons fourni des preuves scientifiques, des certificats médicaux prouvant que ces personnes ne pouvaient plus rester chez elles compte tenu de cet équipement », a indiqué l'avocat des plaignant Christophe Léguevaques à nos confrères de France 3.

Les recours contre Linky se multiplient


Sans grande surprise, Enedis réfute toute conséquence directe de ses compteurs sur la santé et les symptômes des nombreux plaignants, et indique avoir fait appel du jugement. La filiale d'EDF avait déjà eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet, lors d'une autre audience, à Bordeaux : « Des études scientifiques ont montré qu'il n'y a pas plus d'effets significatifs du compteur Linky que d'autres objets du quotidien qui développent des ondes et des champs électromagnétiques tels que le baby phone, les prises de smartphone, les plaques à induction ou le wifi. »

Ces derniers mois, les audiences se multiplient et sur tous les fronts, pour tenter de mettre fin au caractère obligatoire de l'installation des compteurs. Le mois dernier, nous vous rapportions le cas de la commune de Semoy, dans le Loiret, qui avait remporté sa bataille contre Enedis, qui dénonçait une décision prise par le conseil municipal de la ville de laisser le choix aux habitants quant à l'installation ou non du compteur Linky.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top