Géolocalisation : deux sénateurs américains veulent une loi

20 mai 2011 à 09h12
0
« Les applications utilisées dans les smartphones sont totalement dérégulées » estime le sénateur John « Jay » Rockefeller (Démocrate) évoquant, selon lui, le manque de protection de la vie privée des utilisateurs. Il propose donc d'introduire une nouvelle loi au Congrès permettant notamment de donner aux mobinautes un contrôle total sur leurs données de géolocalisation.

00A0000001941802-photo-target.jpg
Réunis à l'occasion d'une réunion d'un sous-comité du Sénat, les représentants démocrates Rockefeller et Kerry ont estimé que de nouvelles règles en matière de protection des utilisateurs de smartphones devaient être éditées. Ils insistent particulièrement sur le besoin de réglementer les applications et les systèmes d'exploitation qui permettent de localiser un consommateur.

A l'appui de leur raisonnement (et après avoir consulté des représentants d'Apple, Google et Facebook), ils considèrent que l'instauration de nouvelles règles devrait permettre d'établir un lien de confiance plus fort des consommateurs envers ce type de service. De leur côté, les responsables de Google (Android) et Apple (iOS) ont tenu à défendre leur position et leurs propres politiques de protection des informations privées. Ils rappellent donc que le consentement de l'utilisateur est recueilli avant toute collecte du positionnement.

Pour rappel, récemment deux chercheurs ont affirmé avoir découvert que l'iPhone et l'iPad 3G conservaient une trace de tous leurs déplacements. Ces informations étaient stockées en clair, sans chiffrement, dans la mémoire du téléphone, et transférées sur ordinateur à chaque sauvegarde. Concernant Google, deux experts ont également expliqué que les smartphones sous Android stockeraient des informations (antennes de téléphonie et réseaux WiFi rencontrés) permettant indirectement de tracer les utilisateurs.

Si les deux sénateurs ont donc bien fait part de leur volonté de légiférer spécifiquement sur les données mobiles, aucun calendrier ni texte précis n'ont été présentés. De son côté, le président américain Obama a récemment proposé un texte de loi destiné notamment à renforcer les sanctions en cas d'intrusion informatique. Aucune mesure concernant les données mobiles n'y figurait.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
scroll top