Obama dévoile sa proposition de loi sur la cyber-sécurité

13 mai 2011 à 18h36
0
L'Administration Obama vient de proposer un nouveau texte de loi destiné notamment à renforcer les sanctions en cas d'intrusion informatique. Des mesures d'incitation au renforcement de la sécurité sont également au programme.

00A0000002547962-photo-barackobama-com.jpg
Dans un communiqué, le président des Etats-Unis Barack Obama rappelle l'importance non seulement du réseau informatique mais également des réseaux électriques ou critiques (SCADA) des Etats-Unis. Le dirigeant souhaiterait donc renforcer non seulement la capacité défensive de son pays mais inciter les professionnels à mieux se sécuriser.

Obama précise qu'il « est devenu évident que notre pays ne peut pas complètement se défendre face à ces menaces si certains champs de notre dispositif législatif en matière de cybersécurité ne sont pas adaptés. Les failles de notre cybersécurité qui touchent l'administration et nos infrastructures clé constituent des menaces pour notre sécurité nationale, publique et économique ».

Concrètement, le projet s'articule autour de 4 points majeurs. Tout d'abord, la protection des internautes américains. La Maison-Blanche indique vouloir « simplifier et standardiser le patchwork législatif de 47 états » en matière de notification en cas de vol d'identité. A ce jour, les lois sont effectivement différentes selon les états et une société qui perd des données nominatives aura des obligations diverses en fonction de la loi fédérale applicable.

En outre, le projet souhaite mettre en place des sanctions plus fortes à l'égard d'auteurs d'infractions informatiques (Computer crime). Précisément, le texte de loi vise à « synchroniser » les sanctions pour intrusion informatique avec celles prononcées pour des motifs de corruption en bande organisée.

Une loi pour les réseaux SCADA ?

Concernant, la protection des réseaux informatiques et des infrastructures critiques (appelées également SCADA), Barack Obama souhaite qu'une société ou organisation puisse demander l'aide du gouvernement fédéral pour se protéger en cas d'attaque ou d'intrusion informatique. De même, il indique vouloir mettre en place un système volontaire de partage d'informations entre secteur privé et public afin d'identifier plus facilement les nouvelles menaces mais également les malwares les plus dangereux.

Concernant les réseaux à proprement parler, le président américain précise qu'il est nécessaire « d'identifier les infrastructures critiques clés afin d'identifier quelles peuvent être leurs principales menaces ». Chaque opérateur utilisant un de ces réseaux pourrait ainsi être obligé de faire appel à un tiers référent capable de réaliser des audits complets sur l'état de son infrastructure.

La loi propose donc, en plus des deux points évoqués, de renforcer la sécurisation des administrations et organismes publics tout en prenant garde à ne pas empiéter sur les libertés individuelles des internautes...

L'administration américaine espère ajouter une couche supplémentaire à sa législation en matière de protection informatique. Pour rappel, en dehors du fait que la cyber-défense est considérée comme un des 4 piliers de la politique stratégique américaine, le président démocrate a déjà fait voter plusieurs textes qui vont dans le sens d'une meilleure sécurisation des réseaux.

Par exemple, en 2009, le président américain avait déjà tenu à rappeler que les Etats-Unis n'avaient pas assez investi dans les « infrastructures digitales ». Il considérait alors ce statu quo comme inacceptable.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top