Données mobiles : Google et Apple seront entendus par le Sénat américain

le 09 mai 2011 à 16h15
0
Ce mardi, un sous-comité du Sénat américain recevra au cours d'une audition des responsables d'Apple et de Google. Cette réunion baptisée « Protection de la vie privée sur mobiles : vos smartphones, tablettes et téléphones et votre vie privée » sera l'occasion pour chacun de préciser ses méthodes de localisation d'utilisateurs.

00A0000001941802-photo-target.jpg
Les deux firmes Apple et Google seront auditionnées dans le cadre d'un sous-comité du Sénat américain au sujet notamment de l'affaire concernant l'enregistrement de données de géolocalisation. Pour rappel, concernant l'iPhone et l'iPad 3G, deux chercheurs ont affirmé avoir découvert que les appareils conservaient une trace de tous leurs déplacements. Ces informations étaient stockées en clair, sans chiffrement, dans la mémoire du téléphone, et transférées sur ordinateur à chaque sauvegarde.

Concernant Google, deux experts ont également expliqué que les smartphones sous Android stockeraient des informations (antennes de téléphonie et réseaux WiFi rencontrés) permettant indirectement de tracer les utilisateurs. Ces informations pourraient, d'après eux, être transmises à Google à intervalles réguliers.

Alan Davidson, directeur des politiques publiques de Google et Guy L. « Bud » Tribble, vice-président des technologies logicielles d'Apple seront donc auditionnés par le Sénat. Ils devront expliquer clairement quelles informations sont enregistrées et si le consentement de l'utilisateur a bien été recueilli via une série de questions et réponses. En dehors de ces points, la sous-commission devrait également chercher à comprendre à quelles fins et dans quelles conditions sont utilisées les données recueillies (ciblage publicitaire par exemple).

Pour rappel, les deux firmes ont déjà réagi aux critiques. Apple a mis en ligne la version 4.3.3 de son système d'exploitation mobile, iOS, afin de répondre à la polémique. De son côté, Google a tenu à préciser que les options de localisation ont été sélectionnées par l'utilisateur, son consentement a donc été donné.

Malgré ces initiatives, Apple et Google devront montrer patte blanche auprès du Sénat mais également devant les représentants de la FTC et du Département de la Justice (DoJ) lors de cette audition prévue le 10 mai.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Réseaux mobiles
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Voiture électrique : quelles aides à l'achat et incitations dans les pays de l'UE ?
Huawei banni : les revenus d'AMD plus impactés encore que ceux de Microsoft
En toute discrétion, les Apple Store vendent désormais des moniteurs LG UltraFine 23,7
Huawei :
From Software devrait annoncer un jeu avec avec George R.R. Martin à l'E3 2019
La RTX 2070 gagnerait des parts de marché plus rapidement que la GTX 1080 en son temps
Déclaration de revenus 2019 : n'oubliez pas de déclarer vos gains en cryptomonnaies !
Test Google Pixel 3a : le roi de la photo à moins de 400€
Instagram : les données de 6 millions d'influenceurs exposées
Nintendo compterait aussi sur le cloud de Microsoft pour propulser son service de streaming
scroll top